Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Cité des jarres de Arnaldur INDRIDASON

Genre : Policier

Série Erlendur Sveinsson :

1. Les Fils de la poussière

2.  Dauðarósir (non traduit en français)

3. La Cité des jarres

4. La Femme en vert

5. La Voix

6. L'Homme du lac

7. Hiver arctique

8. Hypothermie

...

 

 

Quatrième de couverture :

 

Un nouveau cadavre est retrouvé à Reykjavik.

 

L’inspecteur Erlendur est de mauvaise humeur : encore un de ces meurtres typiquement islandais, un « truc bête et méchant » qui fait perdre son temps à la police…

 

Des photos pornographiques retrouvées chez la victime révèlent une affaire vieille de quarante ans.

 

Et le conduisent tout droit à la « cité des jarres » (…)

 

 

Ce que j'en ai pensé :

 

Et voilà, j’ai enfin fait la connaissance de l’inspecteur Erlendur dont j’ai tant entendu parler, à tel point que j’ai commencé cette lecture avec une légère appréhension : allais-je placer la barre trop haut et me retrouver encore une fois dans le rôle du « vilain petit canard », le seul n’ayant pas aimé ce livre parmi la multitude d’avis élogieux ?

 

Mettons fin au suspense insoutenable (^^) tout de suite : non, pas cette fois-ci !

 

Aucune déception de mon côté.

Au contraire, j’ai beaucoup aimé cette enquête et cette ambiance sombre, noire, sordide, créée par l’auteur et par les découvertes successives de l’inspecteur, qui nous amènent à côtoyer la noirceur de l’âme humaine, en allant toujours plus loin dans l’horreur et le mal dont nous sommes capables au fil des révélations.

 

Le personnage principal n’a rien d’avenant au premier abord : toujours mal fagoté, pas lavé, avec les vêtements de la veille la plupart du temps, il ne brille pas par son hygiène de vie irréprochable.

C’est un « vieux de la vieille », aux méthodes éculées, simples mais efficaces, qui ont fait leur preuve dans la durée.

Revêche, sa vie privée n’a rien de la vie de famille idéale.

 

Il traîne un lourd bagage : divorcé, comme souvent chez les policiers, son ex-femme ne lui adresse même plus la parole et, pour solliciter ses services afin de retrouver la fille disparue d’un couple d’amis, passe par l’entremise de leur fille, Eva Lind, junkie, qui oscille entre confrontation et séduction avec son père, pour lui soutirer de l’argent, en jouant sur la culpabilité que celui-ci peut ressentir de ne pas avoir été présent auprès de ses enfants.

Elle semble ici vouloir décrocher mais y parviendra-t-elle ?

Ou sa tentative se soldera-t-elle, comme toutes les précédentes, par un échec et une plongée encore plus profonde dans l’enfer de l’addiction ?

En tout cas, Erlendur semble décidé à l’aider à s’en sortir…

 

Mais a-t-il vraiment le temps pour cela alors qu’une nouvelle affaire requiert ses services ?

Il lui faut résoudre le meurtre d’un vieil homme, Holberg, tué dans son appartement d’un coup de cendrier sur le crâne.

Meurtre crapuleux et gratuit ?

 

Cette enquête va le mener sur les traces de Kilbrun et de sa fille, Audur, morte il y a trente ans de cela, bien trop jeune.

 

En quoi Holberg et Kilbrun sont-ils liés ?

 

Notre héros va remuer de nombreux secrets enfouis pour le découvrir. Plus on découvre le passé de la victime et moins nous avons envie de voir son meurtre résolu et son coupable puni…

 

Ce premier épisode (dans l'ordre de publication français mais en fait le troisième écrit par l'auteur) met donc particulièrement en avant Erlendur et son équipe reste quelque peu dans l’ombre, notamment Elinborg et Sigurdur Oli mais gageons qu’ils seront davantage présents dans les autres tomes.

 

L’intrigue est parfaitement maîtrisée et le titre ne prend tout sa signification que dans la deuxième moitié du récit, levant le voile sur une pratique autrefois courante mais heureusement aujourd’hui disparue…

 

 

Antigone 24/02/2019 13:44

Je n'ai toujours pas découvert ce personnage non plus mais je pense qu'il me plairait.

Les lectures d'Alexielle 24/02/2019 13:50

J'ai beaucoup aimé, hâte de le retrouver ^^

Sharon 17/02/2019 20:01

Je suis fan de cet auteur, mais cela fait très longtemps que je ne l'ai pas lu.

Les lectures d'Alexielle 18/02/2019 11:46

Pour l'instant, c'est mon préféré dans les polars nordiques lus : je ne compte pas m'arrêter là ! Après, on le fait tous : d'autres passent avant et on finit par oublier ^^