Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La Princesse des glaces de Camilla LÄCKBERG

Genre : Policier

Série Erica Falck et Patrick Hedström :

1. La Princesse des glaces

2. Le Prédicateur

3. Le Tailleur de pierre

4. L'Oiseau de mauvais augure

5. L'Enfant allemand

6. La Sirène

7. Le Gardien de phare

8. La Faiseuse d'anges (à paraître le 4 juin 2014)

 

Quatrième de couverture :

Erica Falck, trente-cinq ans, auteur de biographies installée dans une petite ville paisible de la côte ouest suédoise, découvre le cadavre aux poignets tailladés d’une amie d’enfance, Alexandra Wijkner, nue dans une baignoire d’eau gelée. Impliquée malgré elle dans l’enquête, Erica se convainc très vitre qu’il ne s’agit pas d’un suicide. Sur ce point – et sur beaucoup d’autres -, l’inspecteur Patrick Hedström, amoureux transi, la rejoint.

A la conquête de la vérité, stimulée par un amour naissant, Erica (…) plonge dans les strates d’une petite société provinciale qu’elle croyait bien connaitre et découvre ses secrets (…).

 

Ce que j'en ai pensé :

Ne vous attendez pas à un rythme trépidant. L’auteur prend son temps pour installer l’histoire et ses personnages et ménage le suspense en distillant ses indices au compte-goutte par l’intermédiaire de son héroïne, Erica, laquelle a toujours un temps d’avance sur nous. Ceci n’empêche nullement le lecteur d’échafauder des théories sur le fondement de non-dits, d’attitudes chez les protagonistes qui nous poussent à soupçonner bien plus que ce qui n’est dit ou ce qui ne parait. C’est toute une ambiance qui est reproduite : celle d’un petit village suédois, qui vivait jusqu’ici de la pèche mais se trouve contraint de subvenir autrement à ses besoins, par le biais du tourisme balnéaire notamment, où les rumeurs et autres ragots vont bon train comme dans tout petit village qui se respecte. C’est aussi l’ambiance d’une famille ayant enfoui ses secrets au plus profond des membres qui la composent : celle des Carlgren, les parents d’Alex, la victime. Le mystère perce à tous les coins de rue et fait avancer le lecteur, curieux de les mettre à jour même si le temps m’a souvent paru long. Heureusement, les personnages sont sympathiques et très bien rendus, au moins les principaux : Erica et Patrick (car il est dur de s’attacher aux autres : Mellberg est un gros porc grossier et vulgaire, Lucas un sadique qui prend plaisir à tabasser sa femme, Anders est un peintre ravagé, torturé, qui s’applique à s’autodétruire avec une très grande rigueur, quant à Anna et Henrik, ils m’ont plus inspiré de la pitié qu’autre chose, etc…) et leur amourette naissante vient un peu pimenter les choses. L’enquête est très bien ficelée, elle se tient et la révélation finale en surprendra plus d’un ! Il s’agit donc d’un bon polar, malgré sa lenteur…

 

Le Pacte des MarchOmbres Tome 1 : Ellana de Pierre BOTTERO

Genre : Littérature jeunesse

Série Le Pacte des MarchOmbres :

1. Ellana

2. Ellana : L'Envol

3. Ellana : La Prophétie

 

Présentation Le Livre de Poche (retouchée) :

Seule survivante d’un groupe de pionniers après l’attaque de leur caravane par des Raïs, au nord de l’Empire, une fillette est recueillie par le peuple des Petits. Elle grandit dans la Forêt Maison à l’écart des hommes et décide, à l’adolescence, de partir en quête de ses origines en intégrant une caravane d’intinérants en partance pour le Nord de l’Empire. En chemin, sous le nom d’Ellana, elle croise un homme mystérieux : Sayanel Lyyant, un Marchombre, ami de Jilano Alhuïn. Ce dernier la prend pour élève et l’initie aux secrets de sa guilde. Son apprentissage est semé d’embûches mais aussi de rencontres et d’inimitiés.

 

Ce que j'en ai pensé (relecture) :

Déjà lors de la lecture des sagas Ewilan, Ellana était mon personnage préféré. D’ailleurs lorsque j’ai relu le tome 1 de La Quête d’Ewilan, je n’attendais qu’une chose ou presque : qu’elle fasse son apparition. Aussi, il y a de ça quelques années, lorsque j’étais en stage à Paris, j’avais emprunté le tome 1 du Pacte des MarchOmbres dans la bibliothèque de mon quartier et m’étais réjouie à sa lecture. Malheureusement, ils n’avaient pas la suite et je n’ai donc pas pu enchaîner sur les tomes 2 et 3. Aujourd’hui arrive enfin le moment de la relecture et sincèrement, elle a été pour moi comme la première découverte, d’abord parce que les souvenirs étaient très loin et flous – pour tout dire, seul le début, l’attaque de la caravane par les Raïs s’est rappelé à ma mémoire – ensuite, parce que entrer dans un livre de Pierre BOTTERO c’est entrer dans un autre monde, s’immerger totalement dans l’inconnu, faire corps et âme avec l’héroïne, ne plus être connectée à la réalité le temps de la lecture. Plus rien d’autre ne compte. J’ai adoré arpenter de nouveau les rues d’Al-Far avec Ellana, la suivre lors de son voyage avec les itinérants et jusqu’à Al-Jeit, redécouvrir la splendeur et la magnificence ostentatoires de la capitale mais j’ai surtout adoré redécouvrir son enfance et son début d’apprentissage chez les MarchOmbres, me délecter de son insolence et de cette liberté d’esprit que je lui envierai presque, cette assurance, cette indépendance qui font d’elle l’une des meilleures représentantes de la Guilde, son emblème. J’ai également refait connaissance avec des personnages secondaires que j’avais oubliés mais qui ont su me toucher à nouveau comme Nahis, Sayanel, maître Ghuin, etc… Enfin, c’était l’occasion de recroiser Jilano et Nillem, autres figures charismatiques et ambigües, qui ont leurs contradictions et leurs coins sombres. De l’aventure à foison, une Ellana fidèle à elle-même et des valeurs à suivre, celles des MarchOmbres, avec comme point de mire la liberté et l’équilibre. Et surtout, l’écriture de l’auteur, magnifique, fluide, qui nous emporte, poétique. De la belle ouvrage dont on dévore chaque mot comme une pépite, comme un précepte qui nous conduit sur la voie… Et une fin digne des meilleurs trailers, qui nous laisse la tête pleine de questions et de craintes pour nos apprentis qui ne sont pas encore au bout de leur périple et même si, ayant lu les Ewilan, on se doute de certains rebondissements, avec l’espoir vain qu’ils n’arrivent jamais malgré tout !

(ça en fait des logos de challenges ^^)

 

Il devait en principe s'agir d'une lecture commune organisée par Dark Toy sur le forum Livraddict et j'aurais dû rendre mon avis le 29 décembre 2013 mais comme vous le constatez, je suis très en retard ! Mea culpa...

Flocons d'amour de John GREEN, Maureen JOHNSON et Lauren MYRACLE

Genre : Nouvelles

 

Quatrième de couverture :

24 décembre. Une terrible tempête de neige bloque un train. Gracetown : tous les voyageurs descendent ! Gracetown… Bourgade perdue qui vous ferait presque oublier le repas de Noël. Pourtant, Jeb, Jubilé, et les autres vont partager le réveillon le plus insolite de leur vie.

Dans un café ou au détour d’une route enneigée, des rencontres inattendues se multiplient. Louvoyant entre les flocons, les flèches de Cupidon ne laissent personne de glace.

 

Ce que j'en ai pensé :

J'avoue : j'ai d'abord et avant tout craqué pour la couverture que je trouve magnifique ! A priori, un recueil de nouvelles regroupant les textes de trois auteurs autour du thème de Noël. Rien de bien original. En fait, il s’agit de bien plus puisque le décor et les personnages sont communs à chacun des trois textes figurant dans ce recueil : Gracetown, la nuit du réveillon de Noël, lors d’une tempête qui bloque toute la ville, un train arrêté sur la voie pour intempérie, juste en face d’une Waffle House. Les personnages secondaires de la première nouvelles deviennent ensuite les principaux protagonistes des suivantes et inversement, les principaux de la première refont une brève apparition dans les autres. J’ai adoré le principe : enfin, une vraie collaboration entre les auteurs et non pas un énième recueil réunissant des nouvelles avec un vague thème commun afin de faire mieux vendre. Du coup, je me suis prise à traquer le moindre point commun, à suivre les personnages en me remémorant les précédentes et me suis souvent fait la réflexion : « ah oui, lui je l’ai déjà vu ici » ou « tiens, elle, elle me dit quelque chose, il me semble que machin en parlait dans telle nouvelle ». La lecture devient donc un jeu. Néanmoins, je n’ai pas apprécié chaque nouvelle de la même façon.

 

J’ai adoré la première, Le Jubilé Express de Maureen Johnson, pour son histoire, pour ses personnages, qu’il s’agisse de Ju et de Stuart ou des moins importants comme la mère de ce dernier qui m’a immédiatement fait penser à une autre mère de série TV : celle de Fran Fine dans Une Nounou d’enfer pour son obsession à vouloir caser son fils à tout prix ^^.

La seconde, Un Miracle de Noël à pompons de John GREEN, est celle qui m’a le moins plu tenant surtout à l’histoire et son prétexte de départ : rejoindre à tout prix la Waffle House pour aller voir les pom-pom girls se trémousser en répétant leurs parades et arriver les premiers car les places sont comptées. S’engage alors une course-poursuite à laquelle je n’ai pas vu grand intérêt. Je trouve que cette nouvelle vise davantage un public plus masculin (et oui, les pom-pom girls, ce n’est pas trop mon truc lol), la fin m’a davantage plu et fera frémir le cœur des petites midinettes.

La troisième, Le Saint Patron des cochons de Lauren Myracle, est sympa, j’ai bien aimé : Addie, l’ex de Jeb cherche à s’amender, à évoluer, être moins centrée sur elle-même et plus attentive aux autres. Ce ne sera pas sans difficultés…

 

N’allons pas nous mentir cependant : si j’ai aimé cette lecture (je parle du recueil dans son ensemble), il n’y a rien de très original. On sait dès le début comment chaque nouvelle va se terminer, c’est plein de bons sentiments et de naïveté, ça sent le déjà vu, les feuilletons de Noël de l’après-midi sur M6, bref de la guimauve de Noël mais c’est de la bonne guimauve et on en reprendrait bien un peu une fois la dernière page tournée mais, comme chacun sait, il ne faut pas abuser des bonnes choses…

C'est lundi, que lisez-vous ? (92)

Le rendez-vous de Galléane

 

Ma lecture de la semaine dernière :

Je n'ai pas beaucoup lu pendant les fêtes et depuis le 31 : j'ai un gros mal de crâne dès que je lis une page mais depuis hier, ça va mieux. J'ai donc repris et presque terminé Flocons d'amour de John GREEN, Maureen JOHNSON et Lauren MYRACLE. Il me reste moins d'une centaine de pages de la troisième nouvelle. Je le considère donc comme lu ^^ D'autant que ça me permet de me motiver : ce n'est que le premier livre que je lis en quasiment quinze jours !!!!!

 

Ma lecture en cours :

J'ai commencé Le Pacte des MarchOmbres Tome 1 : Ellana de Pierre BOTTERO mais pareil, j'avance très lentement dessus alors que j'adore (c'est une relecture) et qu'il se lit très facilement ! J'espère le terminer cette semaine !

 

Ma prochaine lecture :

Je suis très littérature jeunesse en ce moment et je crois que je vais continuer sur cette lancée (enfin, en espérant que mon rhume s'arrange !) en lisant ensuite Le Grimoire au rubis Cycle 1, Livre 2 : Le Sortilège du chat de Béatrice BOTTET. ça me permet d'avancer également dans mes séries en cours...

Bonne année 2014 !

Mes meilleurs voeux pour l'année qui commence ! Qu'elle vous apporte beaucoup de joies et de petits et grands bonheurs !

 

Comme d'habitude, la nouvelle année est également l'occasion de faire le bilan de l'année écoulée. Je ne parlerai ici que de lectures. J'ai donc lu 59 livres l'année dernière dont deux ont été des coups de coeur que je vous encourage à lire si ce n'est pas déjà fait ^^ :

il s'agit de Miss Charity de Marie-Aude MURAIL et de Lettres à sa fille de Calamity Jane.

 

Deux coups de coeur donc mais dans l'ensemble, de très bonnes lectures en 2013. J'ai eu peu de déceptions ou de livres moyennement appréciés. Parmi ces 59 livres, je retiendrai (l'ordre est aléatoire) :

- Fractured de Karin SLAUGHTER dont j'ai bien l'intention de lire la suite et le précédent opus

- Peter Pan de James Matthew BARRIE, un classique qui fait la part belle à l'Imagination et à l'Enfance

- L'Enfant-rien de Nathalie HUG, bouleversant

- Lettre d'une inconnue de Stefan ZWEIG

- Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre de Ruta SEPETYS

parmi les plus marquants !