Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Read-a-thon du vendredi 28 au dimanche 30 novembre 2014

Je ne vous en parle que maintenant car la semaine a été plus que chargée (et s'est bien faite ressentir hier où j'ai passé la journée à somnoler ^^) mais ce week-end je participe au marathon lecture de Marjorie du blog Chroniques littéraires.

Dans le cadre de mon , Challenge Positive Attitude, Le mois de la bonne humeur, j’organise le week-end du vendredi 28 au dimanche 30 novembre 2014 un marathon lecture. Ceux qui ne sont pas inscrits au Challenge peuvent participer, il suffira de préciser la catégorie choisie.

Le principe : lire autant de romans, nouvelles, BD, mangas, albums… que possible, avec un billet suivi de préférence actualisé au cours du week-end (il n’est pas nécessaire de l’actualiser toutes les heures, mais une fois par jour ce serait bien).

Les films et séries comptent, ceux-ci dans le cadre du Challenge. Cela signifie que seuls les films et les séries humour seront comptabilisés pour le marathon. J’accepte également les dessins animés genreDisneyPixar. Du moment qu’il y a un minimum d’humour. Pour exemple, Hôtel Transylvanie est rigolo même si cela traite de vampires.

Je propose de partager un petit goûter en photo. Ce serait chaleureux en ce mois de novembre un peu tristoune.

Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi partager en photo et/ou en quelques lignes une activité bonus bien-être de votre choix (promenade en forêt, dessin…).

Le marathon commencera vendredi à 19h et se terminera dimanche soir à 0h00 (comme vous le savez, j’accepte les lectures de la nuit du dimanche au lundi).

Les catégories

catégorie 1 : Je lis tout ce qui me fait plaisir

Catégorie 2 : Ni thriller, ni horreur

Catégorie 3 : Je ne lis que de la chick-lit, je suis romantique et alors

Catégorie 4 : Fantasy only

 

Je me suis inscrite en catégorie 1 et ce billet servira également pour suivre l'état d'avencement de mes lectures. Je n'ai pas fait de Pal spéciale marathon, je compte lire en fonction des envies du moment avec toutefois un objectif : terminer les lectures commencées en septembre :

- Les Enquêtes d'Enola Holmes Tome 1 : La Double Disparition de Nancy SPRINGER
- Le Ruban moucheté (et autres nouvelles) de Conan Doyle : ont tous deux été commencés depuis x temps mais pas repris depuis. Je pense d'ailleurs que je vais devoir reprendre le premier depuis le début. Grrgngn
- depuis le mois de septembre, je me traîne Un Mariage en blanc, tome 1 de la saga des Bedwyn de Mary BALOGH et Beautiful bastard de Christina LAUREN, commencés à une période très chargée pour moi mais que je n'apprécie en plus pas plus que ça. Vais-je poursuivre ? Peut-être. Pour voir si ça passe mieux maintenant que je suis plus dispo....
- L'Etrange Vie de Nobody Owens de Neil GAIMAN
- Plaintes de Ian RANKIN, ma principale lecture du moment.

- A comme Association Tome 4 : Le Subtil Parfum du soufre de Pierre BOTTERO

- Cinq Matins de trop de Kenneth COOK
- Louis le Galoup Tome 1 : Le Village au bout du monde de Jean-Luc MARCASTEL, empruntés à la médiathèque et que je dois donc rendre le 2 décembre. Aoutch !
- et un petit dernier pour la route : Valisar Tome 3 : La Colère de Fiona McINTOSH pour notre LC avec Lisalor.

 

Valisar tome 3 sera néanmoins ma lecture principale car il s'agit d'une LC à finir pour demain (et j'en suis loin !!!!!).

 

Vendredi 28 novembre :

Pas beaucoup lu depuis 19h (ni même avant en fait) comme je l'ai dit plus haut.

J'ai commencé Le Ruban moucheté de Arthur CONAN DOYLE et c'est tout ^^

 

Samedi 29 novembre :

Je commence par une "petite" grasse matinée pour récupérer le sommeil perdu cette semaine. Levée depuis 1h environ. Je n'ai donc encore rien lu mais compte bien y remédier dès maintenant en espérant terminer ma nouvelle de Sherlock Holmes commencé hier...

 

13h31 : fini Le Ruban moucheté. J'ai beaucoup aimé cette nouvelle mettant en scène Sherlock Holmes même si on se doute très vite du coupable. Encore faut-il savoir comment il s'y est pris...

Je ne sais pas trop par quoi continuer. Valisar ? Envie d'un format court pour l'instant. Lili Goth et la souris fantôme de Chris RIDDELL me fait de l'oeil. Regardez-moi cette couverture :

Elle est pas belle ? Et je ne vous parle même pas des dessins intérieurs et de la tranche, violet scintillant.

 

17h29 : Pas mal avancé dans mon livre (j'ai finalement opté pour Lili Goth et la souris fantôme). J'ai mêmpe eu le temps de goûter et de me poser un peu devant Le Meilleur patissier à la TV. Je vais reprendre ma lecture...

 

20h46 : ça fait un quart d'heure que j'essaye désespéremment d'accèder à internet... Grrrrrrrrrr ! Mais bon, ça y est : j'y suis. Ouf ! Donc depuis la dernière fois, j'ai fini Lili Goth et la souris fantôme (j'ai adoré. Décidément, Chris Riddell est un auteur à suivre et je le préfère tout seul qu'accompagné de son co-auteur, Paul Stewart). J'ai repris Valisar Tome 3 : La Colère de Fiona McINTOSH. Je n'en suis qu'au début mais j'aime beaucoup, d'autant que je n'y trouve pas les longueurs des débuts des deux premiers tomes ! Pourvu que ça dure ^^

Je ne pense pas revenir avant demain matin : je vais rejoindre mon lit et me mettre sous la couette avec ma lecture en cours ! Je vous dis à demain 

 

EDIT DU LUNDI 1ER DECEMBRE : Pas beaucoup lu hier pour cause d'invités à la maison. Je n'ai pu libérer du temps pour la lecture qu'une fois qu'ils étaient partis, après le dîner. J'ai donc bien entamé A comme Association Tome 4 : Le Subtil Parfum du soufre de Pierre BOTTERO. Il me reste un peu moins d'une centaine de pages à lire...

 

Voilà, voilà, un petit bilan donc pour ce read-à-thon avec seulement 2 lectures achevées et 2 commencées.

 

 

Ce que j'ai vu et pourquoi j'ai menti de Judy BLUNDELL

Genre : Littérature jeunesse

 

Quatrième de couverture :

Floride. 1947. Un ancien soldat au passé trouble, une femme trop belle, un homme aussi séduisant qu’énigmatique… Quel fil invisible les relie ? Dans un hôtel de luxe défraîchi et la chaleur étouffante de septembre, Evie surprend l’ombre de mensonges et de terribles secrets.

(…)

 

Ce que j'en ai pensé :

Il existe beaucoup de romans (ou de films) sur les guerres mondiales mais peu ont trait à l’après-guerre et notamment à l’après-guerre 39-45, à part pour évoquer la guerre froide entre l’URSS et le bloc occidental. L’auteur s’attache ici à cette période, après que les hommes sont rentrés de la guerre et que les femmes ont retrouvé leur foyer pour leur laisser la place et reprendre la leur. Les habitants veulent tourner la page, recommencer de zéro, laisser le passé derrière eux et envisager l’avenir. C’est le moment que choisit Joe pour emmener sa femme, Beverly et sa fille, Evie, à Palm Beach, après un mystérieux coup de téléphone. Les clients se font rares car c’est une période creuse pour la ville. Ils sympathisent donc rapidement avec les autres, notamment les Grayson et Peter.

Le lecteur sent très vite qu’il y a anguille sous roche, contrairement à la jeune narratrice (16 ans), plus naïve, que ce voyage ressemble plus à une fuite qu’à des vacances d’agrément. Pour quelles raisons ? Chaque personnage semble avoir quelque chose à cacher. Difficile dans ces conditions de se fier à l’un ou à l’autre. Quels secrets tentent-ils d’enfouir ? Aucun n’est blanc comme neige, comme va l’apprendre Evie à ses dépens. Une entrée brutale dans le monde des adultes. Cette aventure est signe de perte d’innocence pour elle. Même elle n’en sortira pas grandie ni indemne.

La grande force de l’auteur c’est de nous laisser mijoter dans notre jus, de ne rien dire mais de nous amener petit à petit vers le drame à venir et les réponses aux questions que l’on se pose par des discussions à mots couverts, notamment entre Joe, le père que la jeune fille s’est choisie et qu'elle admire, et Peter, celui dont elle est amoureuse, entre qui existe une grande animosité qui semble liée à leur passé de soldats, par des gestes, des regards, des bribes de conversation surprises au détour d’une ruelle. Le suspense est ainsi maintenu de bout en bout, ne s’essouffle à aucun moment. Même arrivés à la fin, ne subsiste que des doutes, aucune certitude, ce qui aurait pu me chagriner mais que j’ai trouvé génial. Judy Blundell maîtrise son intrigue sur le bout des doigts, la lecture est fluide et l’on s’attache immédiatement à Evie, faisant avec elle la cruelle expérience de la désillusion et de la trahison.

Ce livre a été choisi par Kiko28 pour la session du challenge de juillet/ août/ septembre, pour laquelle je suis très en retard...

Mercy Thompson Tome 2 : Les Liens du sang de Patricia BRIGGS

Genre : Bit-lit

Série Mercy Thompson :

1. L' Appel de la lune (lu avant blog)

2. Les Liens du sang

3. Le Baiser du fer

4. La Croix d'ossements

5. Le Grimoire d'argent

6. La Marque du fleuve

7. La Morsure du givre

8. La Faille de la nuit

 

Quatrième de couverture :

(…)

La mécanicienne auto Mercedes Thompson a des amis un peu partout… y compris dans des tombeaux. Et elle doit une faveur à l’un d’entre eux. Pouvant changer de forme à volonté, elle accepte de prêter main-forte à son ami vampire, Stefan, pour remettre un message à un autre mort-vivant.

Mais ce vampire inconnu est loin d’être ordinaire… tout comme le démon qui le possède.

 

Ce que j'en ai pensé :

Une éternité que ce deuxième tome traînait dans ma Pal. Je l’ai acheté peu après la lecture du premier, soit en 2009. Pourquoi ne l’ai-je pas lu plus tôt ? A vrai dire, je n’en sais trop rien. D’autant que le 1er m’avait plu, même si Mercy n’est pas mon héroïne de bit-lit préférée, ce que confirme ce deuxième tome, que j’ai bien aimé malgré cela. J’adore sa personnalité, son esprit contradictoire qui la pousse à faire le contraire que ce que les loups, qu’elle côtoie depuis son enfance, attendent d’elle, notamment Adam, le voisin hyper protecteur avec qui un lien étroit semble se nouer, rendu particulier (et problématique) par sa nature d’Alpha, Samuel, son premier amour qui a emménagé chez elle sans lui laisser vraiment le choix et Bran, le Marrock, qui l’a plus ou moins élevée et sa nature de changeuse la démarque des autres. Parions d’ailleurs qu’elle sera davantage encore exploitée dans les prochains opus, même si Les Liens du sang nous offre un avant-goût de ce qu’elle pourrait être capable de faire.

Dans cette seconde aventure, elle est enrôlée par Stefan, le vampire, dans une enquête dangereuse. Idéal pour en apprendre davantage sur les créatures de la nuit, leur fonctionnement et les rivalités internes à l’essaim de la maîtresse vampire, Marsilia et sur les démonologues. Même si Mercy reste un peu en retrait et ne s’engage réellement que dans la deuxième moitié du récit pour trouver le responsable des meurtres et de la montée de violence afférente, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. La lecture reste fluide et les informations disséminées par l’auteur la rendent intéressante. Ça manque cependant un peu de punch (dans les deux cent premières pages en tout cas même si le début semblait commencer sur les chapeaux de roue) et le combat final est un peu décevant car trop facilement gagné au vu de l’adversaire qui leur faisait face.

Le troisième semble plus centré sur les faes, que l’on entrevoit ici. Espérons qu’il ne me faudra pas à nouveau attendre 5 ans avant de le lire (ça ne tient qu’à moi, me direz-vous ^^) !