Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Neverwhere de Neil GAIMAN

neverwhere.jpg

Genre : Fantasstique

 

Quatrième de couverture :

Londres, un soir comme tant d’autres. Richard Mayhew découvre une jeune fille gisant sur le trottoir, l’épaule ensanglantée. Qui le supplie de ne pas l’emmener à l’hôpital… et disparait dès le lendemain. Pour Richard, tout dérape alors : sa fiancée le quitte, on ne le reconnait pas au bureau, certains, même, ne le voient plus… Le monde à l’envers, en quelque sorte. Car il semble que Londres ait un envers, la « ville d’En Bas », cité souterraine où vit un peuple d’une autre époque, invisible aux yeux du commun des mortels. Un peuple organisé, hiérarchisé, et à la tête duquel les rats jouent un rôle prépondérant. Plus rien ne le retenant « là-haut », Richard rejoint les profondeurs…

 

Ce que j'en ai pensé :

Une jolie façon de voyager à travers Londres et son double fantôme, la Londres d’En Bas où vivent les rejetés, ceux qui n’ont plus leur place en Haut, les parle-aux-rats, toute une population parallèle dont Richard va faire la connaissance suite à sa rencontre avec Porte. Des personnages hauts en couleurs comme le marquis de Carabas, Chasseur, Messieurs Croup et Vandemar, etc… et un héros ordinaire. En effet, Richard n’a rien du chevalier sans peur ni reproche que l’on croise souvent dans l’univers de la fantasy, aux côtés de la jeune fille douée de pouvoirs magiques, qui vient lui apporter son aide afin de remplir la mission qui lui a été confiée. Non, Richard Mayhew est un homme comme l’on en croise tous les jours dans la rue, il a une petite amie qui prend les décisions pour lui, un job de financier qui lui permet de mener une vie confortable, moyenne. Il n’est pas particulièrement brave, ne plonge pas dans les dangers tête la première. Il réagit comme tout le monde, n’est pas exempt de défauts et c’est ce qui le rend si attachant. Sa vie va être chamboulée du jour au lendemain par l’intrusion de Porte dans son train-train quotidien. En lui ouvrant sa porte, il devient invisible aux yeux de ses pairs, ceux qui vivent dans la Londres d’En Haut. Il n’a donc plus le choix et part à la recherche de la jeune femme, à la découverte d’un autre monde dont il ne soupçonnait même pas l’existence et nous, d’embarquer avec lui ! L’humour n’est pas en reste, entre les jeux de mots de Mr Croup et les lieux communs énoncés par le héros, perdu au milieu d’une Londres étrange, atypique et dangereuse. J’ai beaucoup aimé et ai souvent ri. L’écriture est très fluide, limpide et les pages se tournent toutes seules. Aucun temps mort ! Un auteur à suivre, j’y reviendrai, pas de doute !

C'est lundi, que lisez-vous ? (6)

Comme vous avez pu le remarquer, pas de C'est lundi... sur mon blog la semaine dernière : j'avais quelques jours de congés que j'ai mis à profit pour rendre visite à des amis. Et de plus, mes lecturesn'avaient pas avancé d'un pouce. Cela fait du bien, une pause de temps en temps !

Je reprends donc aujourd'hui mes habitudes...

BANNIR~1

Qu'ai-je lu la semaine dernière ?

Terminé Neverwhere de Neil GAIMAN (chronique à venir)

 

Qu'est-ce que je lis actuellement ?

Presque fini Mes Premiers Poètes de Michel PIQUEMAL : moi, qui pensais être allergique à la poésie, c'est une très belle surprise dont je vous reparlerai très bientôt (me reste 10 pages à lire )

Toujours dans 38 mini-westerns de Mathias MALZIEU : je n'ai pas avancé

Commencé hier La Révolte des accents d'Eric ORSENNA

 

Que lirais-je ensuite ?

L'Agence Pinkerton Tome 1 : Le Châtiment des hommes tonnerres de Michel HONAKER m'attend toujours bien sagement...

Allumer le chat de Barbara CONSTANTINE

Spellman et associés de Lisa LUTZ

Le Temps des métamorphoses de Poppy ADAMS pour la lecture commune du forum Partage Lecture

 

Bien sûr, je ne lirai pas tout ça en une semaine vu mon rythme de lecture actuel mais comme je ne sais pas par lequel commencer (enfin si, je dois rendre L'Agence Pinkerton le 7/02 à la médiathèque)...

 

Bon lundi à tous et bonne lecture !

C'est lundi, que lisez-vous ? (5)

BANNIR~1

Qu'ai-je lu la semaine dernière ?

Les Etranges Soeurs Wilcox Tome 1 : Les Vampires de Londres de Fabrice COLIN

 

Qu'est-ce que je lis actuellement ?

Neverwhere de Neil GAIMAN

38 Mini-Westerns (avec des fantômes) de Mathias MALZIEU

Mes Premiers Poètes de Michel PIQUEMAL (comme la semaine dernière mais comme il s'agit de poésie, je prends mon temps )

 

Que lirais-je ensuite ?

Je vais déjà prendre le temps de terminer mes lectures en cours

Si c'est possible, je lirai également L'Agence Pinkerton Tome 1 : Le Châtiment des hommes-tonnerres de Michel HONAKER.

 

Retrouvez les billets des autres participants chez Galléane...

Les Etranges Soeurs Wilcox Tome 1 : Les Vampires de Londres de Fabrice COLIN

2100485392.jpg

Genre : Littérature jeunesse

Série Les Etranges Soeurs Wilcox :

1. Les Vampires de Londres

2. L'Ombre de Dracula

3. Les Masques de sang

4. Le Dernier Sacrifice

 

Quatrième de couverture :

Londres, 1888.

Qui sont ces deux orphelines qui s’aventurent la nuit dans les rues mal famées ? Ignorent-elles qu’on peut y rencontrer Jack l’Eventreur ? Que des créatures plus terrifiantes encore, goules et vampires, s’y livrent une lutte sans merci ?

Mais Amber et Luna Wilcox ne sont pas des jeunes filles comme les autres. Sous leur frêle apparence se cache un terrible secret. C’est pour cela qu’elles ont été choisies. Par qui ? Impossible d’en dire plus. Sinon que la survie de l’Empire britannique repose désormais sur les très étranges sœurs Wilcox…

 

Ce que j'en pense :

L’intrigue est très convenue d’avance : les gentils, représentés ici par les Invisibles et les sœurs Wilcox, qui découvrent leur nouvelle condition de vampires, luttent contre les méchants, les Drakul avec à leur tête le maléfique comte Dracula, pour sauver le monde car bien sûr, les vampires veulent s’emparer de la couronne britannique. L’histoire est emplie de manichéisme et prévisible néanmoins, j’ai aimé l’intervention d’autres personnages de la littérature victorienne comme Sherlock Holmes, qui va s’attacher à nos jeunes demoiselles, malgré sa nonchalance apparente, et son acolyte Watson mais aussi Jack l’Eventreur, le tueur qui nous fait encore frissonner aujourd’hui et dont on ignore toujours l’identité, Dracula et Abraham Stocker. J’avoue que j’ai une légère préférence pour ce dernier personnage, moins lisse que les précédents, plus torturé et ambivalent. L’auteur a également su s’approprier le mythe des vampires pour en faire quelque chose d’un peu différent (ceux-ci sont divisés en 7 clans dont deux vivent principalement à Londres : les Dracul et les Nosferatu, leurs pouvoirs respectifs et leur « immortalité », enfin pas tout à fait, ils vieillissent juste plus lentement que nous). J’ai aimé cette originalité. D’autres questions se posent à nos héroïnes : par qui ont-elles été transformées (mais là encore, pas beaucoup de mystère, je m’y attendais) ? Qui se cache derrière Jack l’Eventreur ? Qu’est-ce que la Golden Dawn ? Quels sont leurs projets ? J’ai bien envie de poursuivre cette lecture, même si le tout manque quelque peu de profondeur…

fangsaddict2j

 

Du même auteur :

Le Réveil des dieux

C'est lundi, que lisez-vous ? (4)

BANNIR~1

Qu'ai-je lu la semaine dernière ?

L'Etrangleur de Cater Street d'Anne PERRY

 

Qu'est-ce que je lis actuellement ?

Les Etranges Soeurs Wilcox Tome 1 : Les Vampires de Londres de Fabrice COLIN

Mes premiers poètes de Michel PIQUEMAL

 

Que vais-je lire ensuite ?

Neverwhere de Neil GAIMAN

 

Tous les billets sont recensés chez Galléane...

L'Etrangleur de Cater Street d'Anne PERRY

1058819_3030890.jpg

Genre : Policier

Série Charlotte et Thomas Pitt :

1. L'Etrangleur de Cater Street

2. Le crime de Parangon Walk

3. Resurrection Row

4. Rutland Place

5. Le Cadavre de Bluegate Fields

6. Mort à Devil's Acre

...

 

Quatrième de couverture :

(…) L’indomptable Charlotte Ellison contrarie les codes et manières victoriens et refuse de se laisser prendre au badinage des jeunes filles de bonne famille et au rituel du tea o’clock. Revendiquant son droit à la curiosité, elle parcourt avec intérêt les colonnes interdites des journaux dans lesquels s’étalent les faits divers les plus sordides. Aussi bien le Londres des années 1880 n’a-t-il rien à envier à notre fin de siècle : le danger est partout au coin de la rue et les femmes en sont souvent la proie.

Dans cette nouvelle série « victorienne », la téméraire Charlotte n’hésite pas à se lancer dans les enquêtes les plus périlleuses pour venir au secours du très séduisant inspecteur Thomas Pitt de Scotland Yard (…).

 

Ce que j'en ai pensé :

Depuis mon adolescence et la lecture de Jane Eyre de Charlotte BRONTE, j’ai une passion pour les romans se déroulant à l’époque victorienne, passion qui s’est vue renforcée en classe de première lors du visionnage du film Le Tableau de Dorian Gray inspiré par le livre éponyme d’Oscar Wilde. Autant dire que j’avais bon espoir avec cette série policière de retrouver l’ambiance propre à mes lectures passées. Pari réussi ? Je ne vous ferai pas languir plus longtemps : j’ai adoré, à la limite du coup de cœur ! L’auteur prend le temps d’installer le décor, la bonne société victorienne, le plus souvent dans le grand salon de la famille Ellison et ses personnages. Les femmes tiennent une grande place. D’abord Charlotte, atypique pour l’époque. Elle est spontanée, directe, franche, presque trop, ne sait pas tenir sa langue (je n’ai eu aucun mal à m’identifier à elle ! Ahem !). Elle se laisse guider par ses émotions et fait preuve de beaucoup de compassion. Elle ne triche pas, est naturelle, ne se sert d’aucun artifice, contrairement à Emily, que j’ai beaucoup aimé aussi mais d’un tout autre genre. Elle est lucide, pragmatique et utilise le protocole des convenances en vigueur à son avantage, est plus sournoise que Charlotte. C’est une ambitieuse qui rêve de faire un beau mariage, une mondaine qui ne recule devant rien pour parvenir à ses fins. Il ne vaut mieux pas se mettre en travers de son chemin !

Voici ce que dit l’inspecteur Pitt à son sujet (il parle avec Charlotte) :

« - Je pense que vous vous faites trop de souci pour Emily. Elle est bien plus réaliste que vous ne semblez le croire. Ashworth s’imagine peut-être qu’il mène le jeu, mais à mon avis, qu’il l’épouse ou non, la décision appartiendra à Emily. Une femme comme elle pourrait être un atout pour un homme dans sa position. Emily est beaucoup plus intelligente que lui, et suffisamment fine pour le lui cacher, ne jamais lui laisser sentir une quelconque infériorité. Elle réussira, mais elle le convaincra qu’il s’agissait de son idée à lui.

-          Vous la faites passer pour une… intrigante.

-          Elle l’est.

Pitt sourit.

-          Elle est votre opposé en tout. Au moment où vous chargez tête baissée, Emily attaquera par la bande et surgira par-derrière. »

 

Nos petites demoiselles Ellison semblent avoir de qui tenir, même si leur mère, Caroline, est plus effacée, plus discrète, elle sait sortir les griffes quand on s’attaque à ses enfants, notamment à Charlotte. J’ai eu beaucoup plus de mal avec Sarah, son côté dévote et moralisatrice. Une vraie trouble-fête, rabat-joie au possible ! Ne parlons même pas de la grand-mère (que j’aurais bien baffé, je ne vous raconte pas le sourire qui m’est venu aux lèvres quand Charlotte la remet à sa place), une femme acariâtre, détestable et méprisante. A côté, les personnages masculins sont un peu fades, exception faite de Thomas Pitt. Un très bon policier, fin observateur, il cerne très rapidement les personnes qui l’entourent. Impossible de lui cacher quoi que ce soit, d’autant plus qu’il est obstiné, acharné, peu importe les conventions et sa position sociale inférieure à la famille Ellison. J’ai aimé ses échanges cinglants avec Charlotte, leur répondant à tous deux ! C’est aussi lui qui va lui ouvrir les yeux sur une autre réalité, celle des petits orphelins, laissés pour compte, des petites gens dont la vie est très éloignée de celle de Charlotte et qui se démènent comme ils peuvent pour survivre, dans l’indifférence générale. Enfin, nous est offert un beau tableau des relations hommes/ femmes, de la condition de ces dernières dans cette époque austère.

L’intrigue policière passe au second plan, elle est surtout un prétexte pour installer un climat de tension, de suspicion. Le doute s’insinue doucement dans les esprits, tout le monde pouvant être l’assassin. Ce sera l’occasion de faire surgir des secrets enfouis, un révélateur de la vraie personnalité des gens. Chacun se rend finalement compte qu’il ne connait pas réellement celui avec qui il/ elle vit ou est marié(e) depuis de longues années, bien qu’ils se côtoient chaque jour. A ce niveau-là, j’ai trouvé la fin un peu rapide : après avoir épuisé plusieurs pistes, j’ai eu l’impression que l’auteur nous révélait le nom du tueur comme un cheveu sur la soupe, parce qu’il fallait conclure, trois pages avant la fin du livre (bon en fait on commence à suspecter quelqu’un avant (surtout que comme d’habitude, j’ai lu la fin bien avant, arrivée à la moitié du livre et non pas pour connaitre le nom de l’assassin – promis, juré, craché, je vous l’ai dit, l’intrigue policière est très secondaire, ce n’est pas ce qui m’a fait tourner les pages avec ardeur – mais pour savoir si Charlotte et Thomas allaient finir ensemble à la fin de ce tome ou s’il faudrait encore attendre ^^ Pas bien ! Quelle idée aussi de révéler le nom de l’assassin dans les dernières pages ! Si les auteurs voulaient vraiment maintenir le suspense, ils le cacheraient ailleurs, c’est le premier endroit où vont voir les curieux ! Hum…) mais cela arrive assez tard et en comparaison avec la longueur de l’affaire, la conclusion est très hâtive !)… C’est pour cela que ce ne sera pas un coup de cœur mais il s’en est fallu de peu. Bien sûr, je compte lire la suite, tant pis pour ma Pal !

partage-lecture-logo

3/ 11

polar  5/ 20

logo_p11.jpg 

+ 1

Challenge ABC 2012 Littératures de l'imaginaire

1111290447301291289112699.jpg

Le principe du challenge est de lire 26 livres entre le 1er janvier et le 31 décembre 2012, en respectant le principe « une lettre, un auteur » et dans les genres suivants :
- Fantasy
- Bit-Lit
- Fantastique
- Science-Fiction
- Et tous leurs dérivés (dystopies, steampunk, etc.)



Il existe quelques aménagements :

1) Il est possible d'inclure des BDs, mangas ou artbooks dans notre liste, mais pas plus de 3 au total.


2) Le nombre de « tricheries » est limité à 3 (utiliser la première lettre du titre du livre au lieu de la première lettre du  nom de l'auteur) : pour le reste, il faudra obligatoirement respecter le principe «une lettre, un auteur».

Pour vous inscrire, vous pouvez le faire sur le sujet dédié sur le forum Livraddict ou directement sur le blog de l'organisatrice, Ptetrolle et ce jusqu'au 31 janvier 2012.

 

Voici donc ma liste (j'ai été super raisonnable en choisissant prioritairement des livres de ma Pal, ce qui me permet de coller avec le challenge de Titepomme ) :

ARMSTRONG Kelley Femmes de l'Autremonde Tome 1 : Morsure

BARJAVEL René La Nuit des temps

CRUZ Mélissa (de la) Les Vampires de Manhattan Tome 1

DONALDSON Stephen R. Les Chroniques de Thomas Covenant Tome 1

EDDINGS David La Trilogie des joyaux Tome 1 : Le Trône de diamant

FFORDE Jasper Thursday Next Tome 2 : Délivrez-moi

GEMMELL David Légende

HERBERT James Sanctuaire

IBBOTSON Eva Recherche sorcière désespérément

JORDAN Robert La Roue du temps Tome 1 : L'Invasion des ténèbres

KRINARD Susan, LEE Tanith et VAUGHN Evelyn Les Légendes de l'ombre

LAWHEAD Stephen Le Cycle de Pendragon Tome 2 : Merlin

MEAD Richelle Succubus blues

NEILL Chloe Les Vampires de Chicago Tome 1 : Certaines mettent les dents

ORWELL George 1984

PEVEL Pierre Les Enchantements d'Ambremer

Q

RIORDAN Rick Percy Jackson Tome 3 : Le Sort du Titan

STROUD Jonathan La Trilogie de Bartiméus Tome 1 : L'Amulette de Samarcande

TROISI Licia Chroniques du Monde Emergé Tome 1 : Nihal de la Terre du Vent

UPDIKE John Les Sorcières d'Eastwick

VAN CAUWELAERT Didier Thomas Drimm Tome 1 : La Fin du monde tombe un jeudi

WELLINGTON David Vampire Story Tome 1 : 13 Balles dans la peau

X : 1ère tricherie (et unique pour l'instant) : ANTHONY Piers Xanth Tome 1 : Lunes pour caméléon

Y

ZIMMER BRADLEY Marion Les Dames du lac Tome 1

 

Il me manque donc le Q et le Y : si vous avez des idées, n'hésitez pas...

C'est lundi, que lisez-vous ? (3)

BANNIR~1

 

Qu'ai-je lu la semaine dernière ?

Finalement abandonné Les Liaisons dangereuses de Choderlos de LACLOS (p.146/ 474 )

Relu Les Petits Pots d'Adèle de Magali CLAVELET (texte et illustrations) pour pouvoir rédiger mon avis pour l'opération masse critique de Babélio

 

Qu'est-ce que je lis actuellement ?

L'Etrangleur de Cater Street d'Anne PERRY

 

Que vais-je lire ensuite ?

Les Etranges soeurs Wilcox Tome 1 : Les Vampires de Londres de Fabrice COLIN

 

Retrouvez les billets des autres particicpants sur le blog de Galléane...