Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

C'est lundi, que lisez-vous ? (106)

Le rendez-vous de Galléane

 

Mes lectures de la semaine dernière :

Fini Le Club des coeurs solitaires d'Elizabeth EULBERG

Lu Madame Pamplemousse et la confiserie enchantée de Rupert KINGFISHER, troisième et dernier tome de la série. Snif !

 

Ma lecture en cours :

Valisar Tome 1 : L'Exil de Fiona McINTOSH ;: un peu de mal avec le début mais passé ce passage, j'aime de mieux en mieux ! J'ai lu un tiers et j'aurais dû le terminer aujourd'hui pour ma LC avec Lisalor mais heureusement, elle ne l'a pas terminé non plus donc j'ai un petit délai supplémentaire mais va falloir accélérer !

 

Ma prochaine lecture :

J'hésite entre un roman de Pearl Buck (j'ai emprunté un recueil où il y en a quatre à la médiathèque : Impératrice de Chine, La Mère, Pivoine et Pavillon de femmes : je ne sais pas trop lequel choisir donc si vous avez en avez un à me conseiller, je suis preneuse ^^) ou j'enchaîne direct sur un autre fantasy, jeunesse cette fois, avec Hunger Games tome 1 de Suzanne COLLINS que j'ai choisi pour mon LDPA 9.

Le Club des cœurs solitaires d'Elizabeth EULBERG

Genre : Littérature jeunesse (romance)

 

Quatrième de couverture :

L’amour, c’est vital… ou pas ? En tout cas, Penny, jeune lycéenne, en a assez des rencontres sans lendemain avec des garçons et des rencards qui ne débouchent sur rien de sérieux.

 

Alors, un jour, elle prend une décision : STOP ! Stop aux garçons, adieu les amourettes et les déceptions. Pour Penny, c’est un choix très personnel, mais rapidement d’autres filles de son lycée l’imitent. Un groupe est né : le Club des cœurs solitaires qui se réunit tous les samedis.

 

Penny devient alors une célébrité. On la reconnaît comme la fille qui en a marre des garçons. Ce qui, finalement, est dommage, parce qu’il y a un gars justement qu’elle ne peut pas s’empêcher d’apprécier particulièrement…

 

Ce que j'en ai pensé :

Une romance jeunesse cousue de fil blanc – à peine commencé la lecture, on sait déjà comment l’histoire se termine et surtout avec qui l’héroïne finit – mais très sympathique. En créant son Club des cœurs solitaires suite à une déception amoureuse de trop, Penny ne sait pas dans quoi elle met les pieds. Son projet qui devait au départ se cantonner à une seule personne, elle-même, prend finalement une telle ampleur que les choses lui échappent totalement. Elle est rejointe par une trentaine d’autres filles, subit l’animosité des garçons et notamment celle de Todd, son binôme d’espagnol, se voit convoquer par le principal Braddock, qui voit le club d’un très mauvais œil dans un lycée où les représentants de la gente masculine semblent avoir plus d’importance que ceux de la gente féminine. Mais il y a aussi de très bons côtés : chacune des filles membres du club s’épanouit, prend son envol pour réaliser ses rêves et la solidarité entre elles leur permet de faire face à toutes les épreuves. Cependant, est-il bien raisonnable de renoncer à tous les garçons ? Toutes les pommes du panier sont-elles pourries ? N’y en a-t-il pas quelques-uns de potables voire plus si affinités ? On voit poindre de très loin sa relation avec Ryan, Monsieur Perfection, qu’elle tente pourtant de tenir à distance. Bref, une lecture-détente qui fait du bien et remet du baume au cœur, tout à fait ce que je voulais en lisant ce livre, je ne suis donc pas déçue ! Bien au contraire ! Elle m’a fait penser à Irrésistible Alchimie, par certains côtés, par l’écriture notamment et les émotions qu’elle suscite.

Je regrette néanmoins que les personnages secondaires soient juste esquissés, seules Penny, Diane et Tracy ont une vraie « personnalité », les autres membres du club restent dans l’ombre du trio et il est parfois difficile de les différencier. En même temps, elles sont nombreuses !

Le Mystère Sherlock de J.M. ERRE

Genre : Policier

 

Quatrième de couverture :

(…)

Parmi les [huit professeurs] réunis à l’hôtel Baker Street, un seul aura l’immense honneur d’être nommé titulaire de la première chaire d’ [holmésologie] de la Sorbonne. Et quoi de mieux, pour passer ces profils à la loupe, qu’un bon crime à résoudre ? Qu’importe le cadavre, pourvu qu’on ait l’indice ! Meurtre, motif, trahison, rebondissement, suspense et humour (anglais) : « Elémentaire, mon cher Watson ! ».

 

Ce que j'en ai pensé :

Un livre et un auteur complétement déjantés avec des personnages tous plus farfelus les uns que les autres entre le professeur Gluck, qui entre dans la peau des héros de roman, le vieux Bobo totalement gâteux et sénile, la rivalité entre la bimbo, Eva et celle qui l’a précédé dans le même rôle quelques années plus tôt, Dolorès, l’hystérique, le séducteur McGonaghan, imbu de sa personne, le cocaïnomane qui entend la voix de Sherlock, Perchois, etc… et leur amour passionné pour Sherlock Holmes qu’ils connaissent (ou croient connaître) sur le bout des doigts, ça ne peut être qu’une bonne lecture au petit goût de « j’y reviendrai ». L’écriture est fluide, le ton drôle car les mots d’esprit et les références littéraires fusent, l’auteur n’hésite pas à mettre ses personnages dans des situations loufoques et s’amuse avec les codes du roman policier. D’ailleurs ce huis clos où les protagonistes sont tués les uns après les autres n’est pas sans rappeler les Dix Petits Nègres d’Agatha Christie et l’on sent le travail de documentation derrière concernant notamment le canon holmésien et les pastiches qui ont suivi. J’ai beaucoup aimé les extraits de Sherlock Holmes pour les nuls où l’on retrouve l’humour noir et l’ironie d’Audrey Marmouzin, la journaliste du roman et principale narratrice et l’intrigue n’est pas en reste. Elle offre une énigme digne du détective anglais et le commissaire Lestrade (tiens tiens, ça me dit quelque chose ^^) en est le digne héritier ! La fin remet bien des choses en perspective. Et si…

Bref, un bon roman français à l’humour très British, il fallait oser ! C’est aussi un bel hommage au personnage de Conan Doyle, très présent du début à la fin du récit. Pourtant, sous couvert d’humour, les universitaires et leur ambition démesurée qui les pousse à tous les coups bas pour obtenir une chaire bien en vue et leur hypocrisie en prennent pour leur grade.

C'est lundi, que lisez-vous ? (105)

Le rendez-vous de Galléane

 

Ma lecture de la semaine dernière :

Le Mystère Sherlock de J.M. ERRE qui m'a bien plu même si j'ai trouvé quelques longueurs

 

Ma lecture en cours :

Le Club des coeurs solitaires d'Elizabeth EULBERG, une romance jeunesse, sympa mais cousue de fil blanc. C'est exactement le livre dont j'avais besoin !

 

Ma prochaine lecture :

Valisar Tome 1 : L'Exil de Fiona McINTOSH que j'ai hâte d'attaquer !!!!!

Pas de lettre pour le colonel de Gabriel GARCIA MARQUEZ

Genre : Roman

Lecture commune du forum Partage Lecture de mai/ juin 2014

 

Quatrième de couverture :

Un vieux colonel attend chaque fin de semaine l’arrivée du courrier et la pension qui lui est due. La guerre est finie mais les braves crèvent de faim dans l’exil d’un village perdu de la côte colombienne qui préfigure le Macondo de Cent ans de solitude. Les ventres crient famine, celui du colonel qui ne jouit que de l’ingrate reconnaissance de la patrie, celui de son épouse asthmatique, celui, enfin, d’un famélique coq de combat qui un jour, sait-on jamais, vengera le vieux soldat de ses déboires et de l’humiliation. Mais le colonel résistera-t-il à la tentation de sacrifier l’animal à toutes ces vieilles faims ?

(…)

 

Ce que j'en ai pensé :

Je ne sais pas trop quoi dire et quoi penser de cette lecture. Il ne se passe quasiment rien du début à la fin. On se contente de suivre le quotidien du colonel qui crève de faim mais ne veut pas se débarrasser du cop de combat - seule chose qui lui reste de son fils, Agustin, tué parce qu’il distribuait des tracts politiques du parti adverse à celui au pouvoir - malgré les protestations de sa femme et de son estomac. Le contexte reste flou. On devine quelques informations grâce aux indications données par l’auteur mais elles restent sciemment parcellaires. Les habitants sont sous le coup d’une dictature et l’auteur dénonce les méandres de l’administration et les dédales bureaucratiques qui font barrage au versement de la pension du colonel, qu’il attend désespérément depuis maintenant vingt ans. Mais je n’y ai pas vu grand intérêt. Peut-être n’ai-je pas saisi le message délivré par Gabriel Garcia Marquez, peut-être n’ai-je pas su lire entre les lignes ou peut-être qu’il n’y avait tout simplement pas d’autres messages que ceux évoqués. Bref, un avis très mitigé et une lecture qui sera vite oubliée…

C'est lundi, que lisez-vous ? (104)

Le rendez-vous de Galléane

 

Ma lecture de la semaine dernière :

Petite semaine avec Pas de lettre pour le colonel de Gabriel GARCIA MARQUEZ qui ne m'a pas passionnée des masses : il ne s'y passe pas grand-chose et le contexte est assez flou. C'est intentionnel de la part de l'auteur, je pense mais un peu déroutant pour le lecteur... D'ailleurs, j'ai du mal à écrire un avis dessus !

 

Ma lecture en cours :

Finalement, ce n'est pas Sourde, muette, aveugle. Histoire de ma vie d'Helen KELLER. J'avais envie d'autre chose. Je vais donc le rendre une troisième fois à la médiathèque sans l'avoir lu. Hum... Ce sera pour la prochaine fois lol

J'ai commencé (et j'en suis presque à la moitié) Le Club des coeurs solitaires de Elizabeth EULBERG, un jeunesse sentimental. Une lecture légère qui correspond parfaitement à mes envies du moment (le soleil sans doute ^^).

 

Mes prochaines lectures :

Je ne sais pas trop. J'essayerai peut-être de terminer Les Enquêtes d'Enola Holmes Tome 1 : La Double Disparition de Nancy SPRINGER que j'ai commencé il y a un moment et mis de côté jusqu'à présent. Puis, ce sera soit La Cité des ténèbres Tome 1 : La Coupe mortelle de Cassandra CLARE soit Valisar Tome 1 : L'Exil de Fiona McINTOSH que je dois lire pour le 30 juin (mais que je ne peux commencer avant le 21 pour le challenge de Titepomme, Des Pavés sur la plage). Tout dépendra comment j'ai avancé dans mes lectures au 21 juin en fait ^^

Les Colombes du Roi-Soleil Tome 1 : Les Comédiennes de Monsieur Racine d'Anne-Marie DESPLAT-DUC

Genre : Littérature jeunesse (roman historique)

Série Les Colombes du Roi-Soleil :

1. Les Comédiennes de Monsieur Racine

2. Le Secret de Louise

3. Charlotte, la rebelle

4. La Promesse d'Hortense

5. Le Rêve d'Isabeau

6. Eléonore et l'alchimiste

7. Un Corsaire nommé Henriette

8. Gertrude et le Nouveau-Monde

9. Olympe, comédienne

...

 

Quatrième de couverture :

Quatre jeunes filles, des Colombes du Roi-Soleil, rêvent d’aventure et de succès…

 

Le célèbre monsieur Racine écrit une pièce de théâtre pour les élèves de madame de Maintenon, les Colombes du Roi-Soleil. L’occasion idéale pour s’illustrer et, qui sait, être remarquée par le Roi.

L’excitation est à son comble parmi les jeunes filles.

Y aura-t-il un rôle pour chacune d’entre elles ?

 

Ce que j'en ai pensé :

J’ai beaucoup aimé le contexte historique, très bien rendu, et notamment la vie au sein de cette Maison Royale de Saint Louis, très stricte et codée, morne et terne, son fonctionnement, comment les jeunes filles avaient le droit d’y accéder car l’entrée n’était pas donnée à tout le monde – il fallait pouvoir justifier de 4 quartiers de noblesse, se faire recommander par une personne, ne pas être infirme ou souffrir d’un handicap, etc… J’ai beaucoup appris sur l’institution de Madame de Maintenon, en compagnie de nos trois héroïnes : Charlotte, huguenote convertie au catholicisme contre son gré, la rebelle de la bande, qui n’hésite pas à dire ce qu’elle pense et n’en fait qu’à sa tête, Isabeau, plus sage, intelligente mais qui se laisse souvent dissiper par son amie et Hortense, avec qui j’ai eu plus de mal, pieuse et rabat-joie, naïve mais qui finit un peu par se décoincer à la fin de ce tome (ouf ! j’ai envie de dire, même s’il reste encore du chemin à parcourir !). Trois personnalités très différentes pour des destinées qui le seront tout autant j’imagine !

L’histoire en elle-même ne m’a pas vraiment passionnée. C’est un peu plan-plan et ça manque de développements par moments. Par exemple, lorsque le père de Charlotte vient lui rendre visite, on ne sait pas pourquoi sa mère est absente même si on comprend que les visiteurs parlent à mots couverts. Seulement, les éclaircissements quant à cet épisode ne viennent jamais : je pensais avoir une réponse et je l’ai attendu en vain jusqu’à la fin. S’agissant d’un tome 1, je me dis qu’elle devrait se trouver dans les suivants mais c’est assez surprenant…

Bref, une lecture jeunesse assez sympa mais j’attends de lire le tome 2 avant de savoir si je souhaite poursuivre ou non… Ce premier tome ne m’a pas entièrement convaincu, mis à part le côté historique et le personnage de Charlotte.

Journal d'un vampire Tome 1 de L.J. SMITH

Genre : Littérature jeunesse (fantastique)

La version que j'ai lu (Blackmoon) ainsi que la version poche (Le Livre de poche, 2013) semblent regrouper les volumes 1 (Le Réveil) et 2 (L'Attaque) précedemment parus chez J'ai lu en 2000.

 

Quatrième de couverture :

Elena

Belle et populaire, tous les garçons sont à ses pieds

 

Stefan

Brun et ténébreux, passionnément attiré par Elena, mais conscient que ce désir pourrait lui être fatal

 

Damon

Dangereux, assoiffé de vengeance, et doté d’un sex-appeal irrésistible. Cet être est explosif !

 

Stefan ou Damon ?

Entre les deux frères, Elena est déchirée.

Lequel choisira-t-elle ?

 

Ce que j'en ai pensé :

Je partais avec un a priori assez négatif à propos de ce livre : j’ai lu de nombreuses critiques peu enthousiastes sur les blogs et étant une fan de la série TV (au moins les deux premières saisons car ensuite, on tourne un peu en rond et la lassitude m’a gagnée), j’appréhendais beaucoup et ai souvent reculé cette lecture qui figurait dans ma Lal depuis des lustres… Finalement, j’ai beaucoup aimé ! L’atmosphère créée par l’auteur est très prenante : le climat est pesant, la tension palpable de bout en bout et l’univers n’a rien à voir avec d’autres séries de vampires ados comme Twilight où l’on a plus souvent l’impression que les suceurs de sang sont de gentils bisounours à l’aura romantico-mystérieuse qu’autre chose. Ici, ils sont beaucoup plus dangereux et sombres. Ils ressemblent davantage à ceux des Chroniques des vampires d’Anne Rice qu’à ceux créés par Stephenie Meyer. Même Stefan est plus ombrageux que son homonyme télévisuel, lequel me hérisse les poils au plus haut point avec son côté mortellement ennuyeux, à la limite de la dépression et son histoire avec Elena, toute aussi agaçante dans le genre geignarde… La romance qui éclot peu à peu entre eux ne m’a pas du tout ennuyée et sait se faire discrète, n’empiète pas sur l’intrigue des meurtres commis autour des héros. De plus, elle n’a rien d’évident puisque Stefan n’est pas conquis d’avance par la jolie et populaire jeune fille qui fait tomber tous les mecs comme des mouches et en fait ce qu’elle veut. Au contraire ! Il semble se désintéresser totalement d’elle, repoussant ses avances avec brusquerie et du coup, au départ, il s’agit davantage de conquête pour Elena que d’une histoire d’amour. Quant à Damon, il reste fidèle à lui-même, en pire : il est ici dénué de toute conscience mais l’humour sarcastique et le joli sourire en coin sont les mêmes ^^ Il rajoute la petite touche d’humour qui vient un peu alléger l’ambiance tendue qui règne à Fell’s Church ATTENTION SPOILER (et même s’il en est en grande partie le responsable, bien sûr lol). J’ai aimé qu’il n’apparaisse pas tout de suite, le mystère qui règne pendant une grande moitié du livre quant aux événements qui ont lieu dans la ville. FIN DU SPOILER Le suspense est maintenu du début à la fin.

Je craignais également de relire la même chose que ce que j’avais vu derrière mon petit écran. Eh bien, ce n’est pas le cas ! Les deux supports n’ont rien à voir. Il semble plutôt que les scénaristes aient pris l’exact contrepied des livres ! La découverte était donc au rendez-vous et si au début, je comparais les deux versions, l’effet s’est ensuite estompé : j’ai su faire abstraction de la série TV pour entrer véritablement dans ma lecture et j’ai d’ores et déjà acheté le tome 2 que je compte lire dans les plus brefs délais !

 

Pour le plaisir des yeux, Mesdames : Ian Somerholder dans le rôle de Damon. Miam !

Des pavés sur la plage...

Après le nettoyage de printemps, place aux pavés de l'été, toujours à l'initiative de Titepomme, qui fourmille de bonnes idées ^^

- Votre "pavé" peut également compter pour un autre challenge. 
-  Merci de respecter la date de commencement du challenge avant de vous mettre à vos lectures ! Un livre commencé avant le 21 juin ne comptera pas.

Si dans votre PàL, vous avez des livres qui entrent dans cette catégorie, ce challenge est pour vous ! 

Durée du challenge :
du 21 juin au 22 septembre 2014 (minuit)

 

Une petite liste (à titre indicative uniquement) des pavés de ma Pal que je souhaite dégommer :

- Valisar Tome 1 : L'Exil de Fiona McINTOSH que je dois lire pour le 30 (ou 31, je ne sais plus) juin en lecture commune avec Lisalor

- Hunger Games Tome 1 de Suzanne COLLINS que j'ai choisi pour mon challenge LDPA 

- La Dernière Valse de Mathilda de Tamara McKINLEY

- Les Revenants de Laura KASISCHKE

...

Il s'agit des lectures "sûres" (enfin plus ou moins : je me réserve le droit d'en changer. En tout cas elles correspondent aux goûts du moment... ^^)

 

J'ai bien envie également de sortir un des E.N.O.R.M.E.S pavés qui me font peur depuis trop longtemps :

- soit Les Trois Mousquetaires d'Alexandre DUMAS

- soit Autant en emporte le vent de Margaret MITCHELL

qui se rapprochent plus des 1000 que des 500 pages (aoutch !!!!!) mais sans garantie (depuis le temps que je veux les lire sans oser franchir le pas... Soupir).

C'est lundi, que lisez-vous ? (103)

Le rendez-vous de Galléane

 

Mes lectures de la semaine dernière :

Fini Coup de gigot et autres histoires à faire peur de Roald DAHL

et Journal d'un vampire Tome 1 de L.J. SMITH

J'écris mon billet dimanche soir donc peut-être aurais-je également le temps de terminer Les Colombes du Roi-Soleil Tome 1 : Les Comédiennes de Monsieur Racine de Anne-Marie DESPLAT-DUC

 

Ma lecture en cours :

Je vais commencer Pas de lettre pour le colonel de Gabriel GARCIA MARQUEZ

 

Mes prochaines lectures :

Sourde, muette, aveugle. Histoire de ma vie d'Helen KELLER puis, je me plongerai dans le tome 2 de Journal d'un vampire de L.J. SMITH car j'ai très envie de continuer cette série, je ne pensais pas autant aimer...