Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bubbles se lâche de Sarah STROHMEYER


Genre : roman (à mi-chemin entre la chick litt et le roman policier)

 
Coup de coeur

Série Bubbles :
1. Bubbles se lâche
2. Bubbles coupe les cheveux en quatre
3. Bubbles se fâche
4. Ca chauffe pour Bubbles

Quatrième de couverture :
Blonde, jolie, excentrique et coiffeuse de son état, Bubbles Yablonsky est aussi journaliste à ses heures perdues. Et elle attend désespérément le scoop qui la couvrira de gloire.
L'occasion se présente bientôt : le prétendu suicide d'une jeune fille, survenu dix ans plus tôt. Malgré les menaces qu'elle reçoit et la police qui la discrédite, elle décide de jouer les trouble-fête et de mener sa propre enquête.
De rencontres déstabilisantes en situations parfois dangereuses et rock'n'roll, Bubbles compte bien prouver qu'avec elle, ça décoiffe!

Ce que j'en ai pensé :
J'ai adoré : c'est drôle, Bubbles m'a fait rire. C'est un personnage rafraîchissant et sa façon de mener l'enquête change par rapport aux policiers trop sérieux qui égrainent les romans. Un livre qui détend et dont on ressort le sourire aux lèvres en attendant impatiemment la suite. Un mélange de chick litt et de policier. D'ailleurs, ce livre a reçu l'Agatha Award du meilleur roman policier en 2006. Il s'agit de mon préféré dans la série.


Un petit plus également dans ce volume, pour nous, mesdames et mesdemoiselles, des trucs et astuces beauté parsèment la lecture de ce roman, afin de coller au plus près avec son personnage!

Challenge English classics

Les règles du jeu :
Ce challenge consiste à lire deux classiques (pas nécessairement en VO) écrits par des auteurs du Royaume-Uni, avant 1900 (une liste non exhaustive a été établie par Karine sur son blog :
link). Pour chaque classique anglais lu, ce logo apparaitra sur mon blog!

- La date limite est fixée au 31 décembre 2010, sachant que l'on peut commencer tout de suite.
- Tout le monde peut participer, blog ou pas blog. 
- Les titres peuvent être choisis tout de suite mais on peut changer d'avis quand on le souhaite : ce challenge est donc peu contraignant et parfaitement réalisable.

Pourquoi je me suis inscrite à ce challenge?
Je me rends compte que mes lectures sont avant tout contemporaines et je ne connais que très peu d'auteurs classiques (que ce soit anglais ou français d'ailleurs). C'est donc un moyen d'élargir mes horizons et ma culture!!!!!!!

Quels auteurs et quels titres vais-je lire?
Je ne suis pas encore fixée (de plus, étant donné que l'on peut changer d'avis, je risque de mettre beaucoup de temps à choisir) mais je vous tiendrai au courant.

Pour l'instant, certains auteurs et livres sont dans ma LAL (liste à lire) tels Orgueil et préjugés de Jane Austen,  Le Professeur, Villette et Shirley de Charlotte Brontë (j'ai lu Jane Eyre et j'ai beaucoup aimé : comme quoi je ne suis pas totalement inculte!), Frankenstein de Mary Shelley, Oliver Twist de Charles Dickens...

Que de choix!!!!!!

Si vous avez d'autres suggestions, n'hésitez pas et si vous souhaitez vous aussi participer, merci de vous inscrire sur le blog de Karine (mon coin lecture). Plus on est de fous, plus on rit!

Objectif PAL

Bon c'est décidé, il est temps de m'atteler à cette PAL (Pile à lire : tous les livres que l'on possède) qui ne fait qu'augmenter. J'entasse, encore et encore. Résultat : 133 livres m'attendent patiemment dans mes bibliothèques. Argh! ça fait peur! Du coup, ayant été sur le blog d'Antigone, quand j'ai vu qu'elle lancait un challenge Objectif PAL dont le but est de faire diminuer sa PAL, sans date limite, je n'avais d'autre choix que de me jeter à l'eau.

Aussi, je ne compte pas mettre la liste de mes livres à lire sur ce blog car c'est beaucoup trop long et sans réel intêret mais, lorsque je lirai un livre appartenant à ma Pal, je ferai apparaitre ce logo dans mon billet :
ainsi que 1/ 133 (soit 1 livre lu sur 133 figurant dans ma PAL) pour pouvoir suivre l'évolution de mon challenge!!!!!!

Croisons les doigts afin que je tienne cette bonne résolution!

Si vous souhaitez de plus amples renseignements ou participer à ce challenge vous aussi, je vous renvoie au billet d'Antigone :
link

De Pierre et de cendre de Linda NEWBERRY


Lecture commune du forum Partage lecture de sept/ oct 2009


Genre : Roman


Coup de coeur


Quatrième de couverture
 :
Lorsque, par un soir brumeux de 1898, le jeune peintre Samuel Godwin pousse les grilles de la propriété de Fourwinds, il est immédiatement envoûté. Engagé pour enseigner l’art aux deux filles de Mr Farrow, il ignore encore que cette luxueuse demeure sera pour lui le décor de ses plus belles peintures. Intrigué par la personnalité ombrageuse du maître des lieux, séduit par les jeunes demoiselles, Marianne et Juliana, désarçonné par Charlotte Agnew, leur gouvernante et dame de compagnie, Samuel comprend vite que le raffinement du décor et des êtres dissimule de bien sombres mystères et que le vent souffle pour mieux balayer les cendres d’un passé scandaleux…

Ce que j'en ai pensé
:
Je dois avouer qu'au début, je n'étais pas emballée par ce livre. J'étais pleine de préjugés et m'attendais, à la vue du résumé et de la couverture, à une histoire "gnan gnan". J'ai été agréablement surprise. Une fois le livre commencé, je n'ai plus réussi à le reposer tant que je ne suis pas arrivée au mot de la fin. L'écriture est fluide, les personnages intéressants. Ils ont chacun un petit quelque chose, une personnalité bien définie et évoluent au cours de l'histoire.

J'ai beaucoup aimé la manière dont est construit le livre, cette alternance de points de vue : tantôt celui de Samuel, l'artiste et tantôt celui de Charlotte, la gouvernante. Cela nous permet d'avoir les deux versants de l'histoire, deux appréhensions différentes de la même réalité, laquelle est des plus cruelles. On mène l'enquête en même temps qu'eux, on se pose toutes sortes de questions.

Merci pour cette lecture commune qui est un réel coup de coeur pour moi!

Le Forum Partage lecture

Chose promise, chose due!
Dans mon message d'accueil, je vous avais dit que je vous reparlerai du forum plus en détail et bien, nous y voilà!

Il s'agit d'un forum de lecture (comme son nom l'indique) auquel je me suis inscrite il y a maintenant 5 mois et que j'apprécie énormèment. Vous y trouverez des critiques des livres que les membres ont lus et, si vous aussi vous décidiez de vous inscrire, vous pourrez y déposer les vôtres. Ainsi, j'ai découvert de nouveaux genres et de nouveaux auteurs. Il est également possible de participer aux lectures communes (deux livres à lire en deux mois, sachant que ce n'est pas une obligation ou que vous pouvez en lire un et pas l'autre, s'il ne vous inspire pas!), discuter avec les autres membres dans une ambiance conviviale et parfois très déjantée, et bien d'autres choses encore.

Des règles sont à respecter afin que les échanges se fassent dans les conditions les meilleures possibles. Si vous souhaitez en savoir plus :
link
Pensez à vous présenter et à consulter les règles de fonctionnement du forum avant de commencer à poster.

Au plaisir de vous y rencontrer un de ces jours.

Alexielle.

Coeur d'encre de Cornélia FUNKE


Genre
: littérature jeunesse

Série :
1. Coeur d'encre
2. Sang d'encre

Quatrième de couverture :
"C'est alors qu'elle le vit. La nuit palissait sous la pluie et l'inconnu n'était guère plus qu'une ombre. Seul son visage, tourné vers la maison était éclairé."
Meggie, une enfant de 12 ans, aperçoit cet inconnu, en pleine nuit, au pied de sa maison. Aussitôt, prise de panique, elle va prévenir son père, Mo. Celui-ci connait l'inconnu, il s'appelle Doigt de poussière. Qui est-il? Pourquoi surnomme-t-il Mo "Langue magique"? Qui est Capricorne, contre lequel vient les mettre en garde Doigt de poussière? Que leur veut-il? Meggie ira chercher les réponses dans un vieux village d'Italie, et entre les pages d'un mystérieux livre, Coeur d'encre...

Ce que j'en ai pensé :

Magique... c'est le premier mot qui me vient à l'esprit pour qualifier ce livre qui nous parle du pouvoir des mots et de celui de les faire "vivre". L'auteur est une excellente conteuse, tout comme Mo, et sait rendre des faits et des personnages imaginaires réels. J'ai beaucoup aimé les passages où elle parle de la lecture et des livres (et croyez-moi, ils sont nombreux!), je me suis alors totalement reconnue. On s'attache à Meggie, Mo et Elinor et aux autres. J'ai ri, pleuré, éprouvé la même peur qu'eux et arrivée à la fin, je n'avais qu'une envie : que ça ne finisse pas! J'ai hâte de connaître la suite...
Un petit bémol cependant : certains événements sont plus que prévisibles, notamment dans les toutes premières pages (je n'en dis pas plus de peur de vous en révéler beaucoup trop
).

L'Education d'une fée de Didier VAN CAUWELAERT



Genre : Roman


Quatrième de couverture :

Que faire lorsque la femme de votre vie décide de vous quitter parce qu'elle vous aime ? Comment sauver le couple de ses parents quand on a huit ans ? Une fille à la dérive peut-elle devenir une fée parce qu'un petit garçon a décidé de croire en elle ?
Avec la force, l'humour et le style qui ont fait le succès de tous ses romans, Didier van Cauwelaert, prix Goncourt pour Un aller simple, nous montre une fois encore comment le quotidien le plus cruel peut basculer dans le merveilleux, et la détresse ouvrir le chemin d'une seconde vie.


Ce que j'en ai pensé :
C'était ma première rencontre avec l'auteur et j'ai beaucoup apprécié. Le style est fluide, c'est bien écrit et "ça se lit tout seul". En effet, il m'a fallu très peu de temps pour le terminer.
L'histoire est très jolie et pourrait également s'intituler Comment retrouver l'espoir. Une femme annonce à son mari qu'elle le quitte pas parce qu'elle ne l'aime plus mais parce qu'elle veut "retrouver sa liberté" (c'est ce que l'on croit comprendre au départ. Je vous laisse le lire pour savoir ce qu'il en est). L'auteur nous fait vivre la détresse de cet homme et nous montre comment il s'en sort. En parallèle, on nous raconte également l'histoire de César, une jeune immigrée irakienne qui s'aperçoit que la France est bien loin de l'Eldorado qu'elle imaginait. Ces deux personnages étaient faits pour se rencontrer! Nous est aussi contée l'histoire d'un père de coeur et de son fils, une belle complicité.
Un livre à lire pour sa beauté! Une très belle découverte!

La Petite Fille de Monsieur Linh de Philippe CLAUDEL


Coup de coeur

Genre : Roman

Quatrième de couverture :
C'est un vieil homme debout à l'arrière d'un bateau. Il serre dans ses bras une valise légère et un nouveau-né, plus léger encore que la valise. Le vieil homme se nomme Monsieur Linh. Il est seul désormais à savoir qu'il s'appelle ainsi.
Debout à la poupe du bateau, il voit s'éloigner son pays, celui de ses ancêtres et de ses morts, tandis que, dans ses bras, l'enfant dort. Le pays s'éloigne, devient infiniment petit, et Monsieur Linh le regarde disparaître à l'horizon, pendant des heures, malgré le vent qui souffle et le chahute comme une marionnette.


Ce que j'en ai pensé
:

J'en ressors enchantée!
Le début est assez déroutant. En effet, l'histoire est plutôt dépouillée (on ne sait pas exactement quel pays fuit M. Linh : la Chine, le Vietnam, ... et où il atterrit : aux Etats Unis?) mais finalement, je pense que c'est un choix de l'auteur afin de mettre plus l'accent sur les sentiments des personnages et de mieux véhiculer les émotions. Ce n'est pas gênant, au contraire.
M. Linh m'a beaucoup émue : il ne vit que pour et par sa petite fille, son trésor le plus précieux, tout ce qui lui reste de son pays, de ses racines. Puis, vient la rencontre avec M. Bark, là encore un grand moment. Malgré le fait que les deux hommes ne parlent pas la même langue, ils se comprennent et se sont trouvés, ils ne sont plus seuls. Leur amitié va au-delà des différences de langage et de culture. C'est une belle leçon de vie.
Enfin, la fin est des plus surprenantes. Je ne m'y attendais pas vraiment même si, une fois lue, on comprend mieux certaines choses.
Un très beau livre, très émouvant (j'ai failli pleurer plusieurs fois!!!!).

Je compte bien lire d'autres livres de cet auteur dont Le Rapport de Brodeck dont on m'a fait les louanges.

Thursday Next tome 1 : L'Affaire Jane Eyre de Jasper FFORDE



Genre
: Fantasy

Série Thursday Next :
1. L'Affaire Jane Eyre
2. Délivrez-moi
3. Le Puits des histoires perdues
4. Sauvez Hamlet
5. Le Début de la fin

Quatrième de couverture :
Nom : Thursday Next
Âge : trente-six ans
Nationalité : britannique
Profession : détective littéraire
Signe particulier : vétéran de la guerre de Crimée
Animal domestique : un dodo régénéré, version 1.2, nommé Pickwick
Loisirs préférés : rencontrer des personnages de romans, chercher à découvrir le véritable auteur des pièces de Shakespeare, occasionnellement, aider son ami Spike à traquer des vampires
Mission actuelle : capturer l'un des plus grands criminels de la planète, j'ai nommé... Ah! C’est vrai, j’oubliais... il ne faut surtout pas prononcer son nom car il vous repère aussitôt; disons simplement que c'est l'homme qui tue dans un éclat de rire!

 

Ce que j'en ai pensé :
J'ai bien aimé. L'idée est originale : pouvoir voyager dans les livres, rencontrer les personnages de fiction. On s'attache rapidement à l'héroïne, Thursday Next, une véritable casse-cou avec qui on ne s'ennuie jamais! J'ai néanmoins eu du mal à "rentrer" dans l'histoire au début du livre car ce monde m'a totalement dépaysé : les britanniques et les russes se font la guerre pour la possession de la Crimée, Thursday appartient à une section d'OpSpecs, les Littera Tecs, chargés de veiller au bon respect des livres et de leurs auteurs. Il existe différentes sections d'OpSpecs : par exemple, OS 1, les affaires internes... et beaucoup d'autres que l'on découvre au fil de la lecture, les gens se déplacent en dirigeable.... Une lecture très riche dont je n'ai malheureusement pas pu profiter pleinement car j'ai beaucoup de mal à me concentrer sur ce que je lis en ce moment mais je le conseille. D'ailleurs, je pense que je le relirai (quand mon cerveau sera plus en forme) et je pense également lire le 2è tome.

Juste un coin de ciel bleu de Gilbert BORDES



Genre : Roman

Quatrième de couverture :
Une gamine intenable et un vieil aveugle bougon se lancent dans une équipée endiablée à travers la France...
Ses parents ne pouvant s'occuper d'elle, la petite Clotilde, onze ans, se retrouve sous la garde de sa grand-mère, une femme cassante et aigrie. Son seul ami est le voisin, Aurélien, un aveugle bourru qui s'est pris d'affection pour la petite fille pétillante. Lorsque le vieil homme entreprend de se rendre à Lourdes avec son ami François dans l'espoir d'un miracle qui lui rendrait la vue, Clotilde décide d'être du voyage...
Le vieillard atrabilaire, son ami alcoolique et la petite fille au caractère bien trempé se lancent dans l'aventure. Les trois comparses, pour atteindre leur objectif, vont devoir surmonter des épreuves qu'ils ne soupçonnaient pas, comme la faim, le froid - et même la clandestinité, car les deux hommes sont recherchés pour enlèvement. Leur périple sera aussi fait de rencontres, de rêves et d'amitié, de vérité.

Au-delà de la solitude, et de tous les maux... Gilbert Bordes conduit ses personnages vers le bonheur en les dotant de la seule arme qui puisse désarçonner les peurs et les bassesses de la société d'aujourd'hui : la puissance de l'imaginaire. Un roman sensible et touchant.

Ce que j'en ai pensé :
Ce roman fut une vraie découverte pour moi : je n'avais jusque-là jamais lu un livre de cet auteur. Une très bonne surprise. Je me suis très rapidement attachée aux personnages et notamment à la petite Clotilde qui s'est construit un monde plein de poésie et de magie pour échapper aux réalités les plus dures de ce monde tel l'abandon de sa mère ou la dureté de sa grand-mère. Elle ne renonce pas et va jusqu'au bout des choses. Elle, Aurélien et François partent en quête : elle pour trouver le bonheur, l'un pour recouvrer la vue et le dernier pour reconquérir son amour perdu. Trois éclopés de la vie... En parallèle de cette quête, on assiste à la douleur des parents et des grands-parents qui ne savent pas ce qui est arrivé à leur enfant. On finit par avoir pitié d'eux et par compatir à leur peine même s'ils nous apparaissent comme la véritable cause de cette fugue.
Je l'ai lu très rapidement et ne pouvais "décrocher" avant la dernière ligne tellement l'histoire est prenante. Un petit bémol par rapport à la fin que je ne soupçonnais pas et qui m'a un peu déçue. Une histoire qui colle à la réalité, nous la montre à travers les yeux de l'enfance.