Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

C'est lundi, que lisez-vous ? (77)

Le rendez-vous de Galléane

 

Ma lecture de la semaine dernière :

Je n'ai rien fini...

Par contre j'ai décidé de mettre de côté Les Filles au chocolat Tome 2 : Coeur Guimauve de Cathy CASSIDY : je l'ai un peu repris en début de semaine mais pas moyen de me mettre vraiment dedans donc je le ferme et le reprendrai à un autre moment, plus propice...

 

Ma lecture en cours :

J'ai dépassé la moitié du Boiteux de Varsovie Tome 1 : L'Etoile bleue de Juliette BENZONI. J'espère le terminer en milieu de semaine (mercredi ou jeudi) mais j'aime assez...

 

Ma prochaine lecture :

Je ne sais pas encore. J'avais prévu de lire Les Spellman se déchaînent ensuite mais rien n'est sûr. En fonction de l'envie du moment...

C'est lundi, que lisez-vous ? (76)

Le rendez-vous de Galléane

 

Ma lecture de la semaine dernière :

Fini Rites de mort d'Alicia GIMENEZ BARTLETT

 

Ma lecture en cours :

J'ai repris Les Filles au chocolat Tome 2 : Coeur Guimauve de Cathy CASSIDY, mais sans grande conviction et une fois terminé, je reviendrai sur Le Boiteux de Varsovie Tome 1 : L'Etoile bleue de Juliette BENZONI.

 

Ma prochaine lecture :

En admettant que j'arrive à terminer tout cela dans la semaine, je commencerai Les Spellman se déchaînent, la suite de Spellman et associés de Lisa LUTZ ^^

Rites de mort d'Alicia GIMENEZ BARTLETT

(L'image est moche, je sais mais c'est la seule où il n'y a pas de blanc sur les côtés ou qui ne fait pas trois mètres de long ^^)

Genre : Policier

 

Quatrième de couverture :

Après son deuxième divorce, Petra Delicado, la petite quarantaine, s’achète une maison avec jardin pour oublier qu’elle végète au service de documentation de son commissariat, et surtout échapper à ses ex-maris qui ne cessent de débouler dans sa vie au moindre prétexte. Un soir, contre toute attente, on l’appelle pour la charger d’une affaire : une jeune fille des quartiers périphériques de Barcelone a été violée et marquée au bras d’un étrange sceau évoquant une fleur. Petra comprend que seul le manque d’effectifs explique qu’on lui confie cette enquête. Surtout quand elle voit qu’on lui désigne un collaborateur apparemment aussi terne que l’inspecteur adjoint Garzon. C’est purtant cet improbable tandem qui, derrière les murs de l’hypocrisie, découvrira une vérité au goût amer.

 

Ce que j'en ai pensé :

Je n’en dirai pas plus sur l’histoire, la quatrième de couverture reprenant très bien le début de celle-ci, sans qu’il soit nécessaire de revenir dessus.

J’ai eu un peu de mal au départ avec cette lecture. Ne vous attendez pas à du polar qui ressemblerait à une série TV à l’américaine. Ici, nous sommes au plus proche de la dure réalité du métier de policier : tout ne va pas à 100 à l’heure avec des rebondissements à la pelle et des retournements de situation abracadabrants permettant de remonter miraculeusement jusqu’au coupable. Petra et Garzon vont devoir retrousser leurs manches, écumer les bars de la ville pour trouver des témoins, éplucher les PV et les fichiers nationaux retraçant les délinquants sexuels, interroger de nombreuses personnes, victimes et suspects potentiels, avant de trouver enfin une piste à suivre. Pas de péripéties à la chaîne donc ni de rythme palpitant. C’est ce qui m’a un peu refroidie, j’avais envie de quelque chose de plus pêchu, plus mouvementé mais, ça n’a duré qu’un temps. Car finalement, j’ai beaucoup aimé le réalisme apporté par l’auteur dans cette enquête et ses personnages principaux, très travaillés psychologiquement parlant et que l’on finit par apprécier, même si ce n’était pas gagné au départ, surtout avec Petra. Propulsée pour la première fois sur le devant de la scène, elle manque cruellement d’expérience et cherche absolument à faire ses preuves, quitte à en faire beaucoup trop. Je l’ai trouvée très agressive, sur la défensive, prête à montrer les griffes à la moindre occasion avec son adjoint, Garzon, au début de l’affaire, parce qu’elle est une femme et qu’elle défend sa place, essaye de s’imposer dans un monde d’hommes, avec tout de même cette idée en tête qu’elle risque de se faire débarquer à tout instant. Quant à son équipier, il est très placide, taciturne, sur la réserve. Attaché aux convenances, pour lui, un ordre est un ordre. Il est très vieux jeu et peu loquace, ce qui le rend d’autant plus mystérieux. Leurs relations sont donc très tendues, dans un premier temps, Petra ne se privant pas de remettre de l’eau sur le feu à la moindre occasion. Mais, on finit par s’attacher à ce duo assez improbable et j’ai beaucoup aimé les voir évoluer, se révéler sous le regard du lecteur et montrer un autre visage. L’auteur nous les montre également dans la sphère privée. On découvre ainsi les deux ex maris de Petra : le premier, Hugo, patriarche dont elle est encore sous la totale emprise et le second, Pepe, pour qui elle est une figure maternelle de substitution. Cela donne lieu à des scènes cocasses, qui donnent le sourire ou font vraiment bien rire, en particulier lorsque Garzon vient mettre son grain de sel ! Je déplore un peu par contre que les victimes ne soient pas mieux décrites : elles restent très impersonnelles et j’avoue que cela m’a un peu choquée, au départ : l’auteur met d’ailleurs très longtemps avant de nous donner leurs prénoms et là encore, elles ne sont pas montrées sous leur meilleur jour. C’est aussi une réalité sociale qui nous est présentée, celle des quartiers populaires et de leurs habitants, fatalistes, mais aussi capables de beaucoup de résilience car habitués aux coups durs. A ce titre, même le coupable suscite une certaine compassion au lecteur mais je ne peux en dire plus…

En bref, même si le début  a été un peu difficile, parce qu’il ne correspondait tout simplement pas à mes attentes, j’ai fini par me laisser porter par l’intrigue et par l’équipe de policiers composée de Petra et Garzon et j’en lirai très certainement d’autres de l’auteur car cette première lecture m’a plutôt emballée, même s’il ne faut pas s’attendre à un rythme soutenu, les personnages et l’intrigue sont bien travaillés. En ce qui concerne le dénouement, j’ai tout de même vu une révélation arrivée bien avant qu’elle n’ait lieu mais le suspense est quand même bien gardé.

C'est lundi, que lisez-vous ? (75)

Le rendez-vous de Galléane

 

Ma lecture de la semaine dernière :

Fini Lady Grace Tome 1 : Un Assassin à la cour de Patricia FINNEY

 

Mes lectures en cours :

Comme la semaine dernière, je passe de livre en livre mais j'ai réussi à bien avancer sur Rites de mort d'Alicia GIMENEZ BARTLETT : après un début un peu laborieux (j'avais envie d'un policier plus pêchu, plus mouvementé alors que celui-ci prend son temps pour poser l'intrigue, les personnages et arriver au dénouement), j'ai fini par entrer dans ma lecture et aime finalement bien ce livre. D'ailleurs, j'avance beaucoup plus vite et je pense même à en lire d'autres de l'auteur, c'est tout dire !

J'ai également commencé Les Filles au chocolat Tome 2 : Coeur Guimauve de Cathy CASSIDY mais l'ai mis entre parenthèses pour l'instant. Là encore, début difficile !

Enfin, j'en suis toujours au même niveau du Boiteux de Varsovie Tome 1 : L'Etoile bleue de Juliette BENZONI càd pas très loin du début ! Je le reprendrai peut-être après Rites de mort...

 

Ma prochaine lecture :

Encore une fois, je ne vais pas faire original et me contenter d'essayer de terminer toutes les lectures entamées avant de passer à autre chose ^^

Octobre : Le mois américain

Organisé par Noctenbule, il s'agit de mettre en avant la culture américaine :  lectures (romans, bd, comics, roman graphique…), cinéma, séries, cuisine, voyages, etc...

En ce qui concerne la littérature : l’auteur doit être américain (Etats-Unis) ou l’histoire se déroule aux Etats-Unis.

Le challenge se déroulera sur tous le mois d'octobre et a sa propre page Facebook.

 

Pour nous rejoindre, vous pouvez vous inscrire ici.

 

Des lectures communes sont organisées. Je m'inscris d'emblée à deux :

- le 10 octobre : autour de J.C. OATES (j'ai deux titres dans ma Pal : Mon Coeur mis à nu et Zarbie les yeux verts que je lirai peut-être tous deux pour l'occasion, si j'ai le temps) ;

- le 31 ocotbre : autour de Stephen KING (l'occasion de sortir Désolation de ma Pal)

 

A partir des livres se trouvant dans ma Pal, je me suis également fait une petite liste prévisionnelle (je n'aurai sans doute pas le temps de tout lire mais je compte piocher dedans, au gré de mes envies) :

- La Trilogie américaine de Paul AUSTER

- La Poursuite du bonheur de Douglas KENNEDY

- Lestat le vampire d'Anne RICE

- La Fille sauvage de Jim FERGUS

- Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur d'Harper LEE

- La Couleur des sentiments de Kathryn STOCKETT

- Gatsby le magnifique de Francis Scott FITZGERALD

- Un Café pour deux de Deborah SMITH

- Fractured de Karin SLAUGHTER

- Huit Saisons de Justin CRONIN

- Le Coeur est un chasseur solitaire de Carson McCULLERS

- A Bon Port de Danielle STEEL

- Un Hiver de glace de Daniel WOODRELL

- La Prime de Janet EVANOVICH

- Hush Hush de Becca FITZPATRICK

- Percy Jackson Tome 4 : La Bataille du labyrinthe de Rick RIORDAN

 

Il y en a de tous les genres. J'ai donc de quoi parer à toute éventualité ^^

 

Dent d'ours Tome 1 : Max de Yann et Alain HENRIET

Genre : BD

Série Dent d'ours :

1. Max

2. Hannah

 

Quatrième de couverture :

Silésie, dans les années trente. Trois enfants inséparables, Max, Werner et Hannah, partagent la même passion pour l’aviation. Mais au loin, l’écho du martellement de bottes et du sinistre fracas  de casques commence déjà à résonner ! Bientôt l’ouragan d’acier qui va ravager toute l’Europe va contraindre notre trio à devoir effectuer de terribles choix. Leur amitié pourra-t-elle y résister ?

 

Ce que j'en ai pensé :

Max, aviateur qui se bat aux côtés des Etats Unis pendant la Seconde Guerre Mondiale, d’origine polonais, remonte le cours de ses souvenirs et nous ramène avant le conflit, en Silésie, son pays natal, alors partagé entre les Polonais et les Allemands. Nous découvrons alors la situation particulière de cette région à travers ses yeux et son amitié avec Hannah et Werner, d’origine allemande et l’évolution de leur rapport. Lui étant juif, il se trouve peu à peu exclu de leur groupe, au gré de la prise de pouvoir des nazis. Eux sont contraints d’adhérer aux jeunesses hitlériennes et au parti pour pouvoir voler et exaucer leurs rêves. Pour eux, il ne s’agit que d’une formalité, d’un geste anodin afin d’aller au bout de leurs projets : devenir aviateurs. Mais Max sent bien le vent tourner et les liens se délitent donc progressivement, chacun prenant des voies différentes.

J’ai beaucoup aimé cet éclairage apporté sur cette région peu évoquée et au statut particulier, où Allemands et Polonais vivaient en bonne intelligence puis, voir les choses changer, de manière insidieuse, jusqu’aux horreurs que l’on sait. Je n’avais jamais entendu parler de la Silésie avant d’ouvrir cette BD et je trouve cet apport historique très intéressant et très bien complété par l’interview du scénariste (Yann) figurant en fin d’ouvrage. On voit également les personnages évoluer grâce aux flashbacks de Max, jusqu’au dénouement final qui n’est que le début de l’intrigue. En effet, ce premier tome ne sert qu’à présenter les trois amis et leur parcours respectif ainsi que le décor. Lorsqu’il se termine, l’histoire commence tout juste. J’aurais aimé en avoir plus. Pour ça, il me faudra lire la suite !

 

Un grand merci à Babélio et aux éditions Dupuis pour cette édition de Masse critique spéciale BD !

Lady Grace Tome 1 : Un Assassin à la cour de Patricia FINNEY

Genre : Littérature jeunesse

Série Lady Grace :

1. Un Assassin à la cour

2. Une Disparition mystérieuse

3. Intrigue au bal masqué

4. Trahison et fausse monnaie

5. La Princesse au rubis

6. Vengeance au palais

7. L'Or de sa majesté

...

 

Quatrième de couverture :

Sir Gerald a été assassiné cette nuit, dans le palais même ! D’un coup de poignard dans le dos… L’homme que l’on arrêté ce matin est innocent. J’en suis sûre. Je vais trouver le véritable coupable.

Foi de Lady Grace !

 

Lady Grace, demoiselle d’honneur à la cour d’Elisabeth Ire, mène l’enquête dans les couloirs du palais et les ruelles de Londres.

 

Ce que j'en ai pensé :

Une petite lecture sympathique, dans le sillage de la reine Elisabeth Ire et des intrigues de cour. Le contexte historique est plutôt bien rendu, même s’il n’est pas non plus très développé. Les personnages sont attachants, Lady Grace, l’héroïne, en tête. Intelligente, curieuse et n’ayant pas la langue dans sa poche, elle bouscule les convenances afin de faire le jour sur cette mort qui tombe assez bien à propos, l’homme ayant été assassiné faisant partie de ses prétendants. Aussitôt, on soupçonne Lord Robert, son promis, ses aiguillettes se trouvant fort malheureusement sur le lit de la victime. Il est donc le coupable tout désigné. Mais les preuves ne sont-elles pas un peu trop évidentes ? Et quel intérêt aurait-il eu à tuer le prétendant écarté alors qu’il a été choisi par Lady Grace ? C’est ce que cette dernière va tenter de découvrir. Elle nous fait part de ses réflexions sous forme de journal intime et va recevoir l’aide de Masou et Elsie, ses fidèles amis, afin de démêler les fils de cette intrigue, pas si convenue qu’il n’y parait. Je me suis fait surprendre - deux fois ! – et ai trouvé le tout assez bien mené, même si ça reste très jeunesse. Le style est simple et fluide, sans fioriture, émaillé du vocabulaire de l’époque, notamment celui sur l’habillement. Heureusement, un lexique en fin d’ouvrage vient combler les lacunes et permet de suivre sans difficulté. Un joli début de série donc, à la croisée des genres, mélangeant roman historique et roman policier, qui permet de passer un bon moment.

 

 

 

C'est lundi, que lisez-vous ? (74)

Le rendez-vous de Galléane

 

Ma lecture de la semaine dernière :

Thursday Next Tome 3 : Le Puits des histoires perdues de Jasper FFORDE

 

Mes lectures en cours :

J'ai commencé par lire un chapitre du Boiteux de Varsovie Tome 1 : L'Etoile bleue de Juliette BENZONI puis, j'ai eu envie d'autre chose. J'ai donc entamé la lecture de Lady Grace Tome 1 : Un Assassin à la cour de Patricia FINNEY et rebelote, envie subite d'un roman policier que j'ai comblé en attaquant Rites de mort d'Alicia GIMENEZ BARTLETT. Bref, je papillonne et n'arrive à me fixer sur rien !

 

Ma prochaine lecture :

Si j'arrive à terminer les 3 livres en cours, ce sera déjà pas mal ^^ donc pas de prévision cette semaine...