Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Travail soigné de Pierre LEMAITRE

Genre : Thriller

 

Quatrième de couverture :

Dès le premier meurtre, épouvantable et déroutant, Camille Verhoeven comprend que cette affaire ne ressemblera à aucune autre.

Et il a raison. D’autres crimes se révèlent, horribles, gratuits… La presse, le juge, le préfet se déchaînent bientôt contre « la méthode Verhoeven ». Policier atypique, le commandant Verhoeven ne craint pas les affaires hors normes, mais celle-ci va le laisser totalement seul face à un assassin qui semble avoir tout prévu. Jusque dans le moindre détail. Jusqu’à la vie même de Camille qui n’échappera pas au spectacle terrible que le tueur a pris tant de soin à organiser, dans les règles de l’art…

 

Ce que j'en ai pensé :

Travail soigné que celui de l’assassin, méthodique, appliqué dans sa perversion et son sadisme à tuer des femmes après les avoir méticuleusement et sauvagement torturées. Des scènes à la limite du supportable, qui donnent la nausée et provoquent des haut-le-cœur, dignes des plus grands maîtres de l’horreur et du thriller gore. Intelligent, il ne laisse quasiment aucune trace mais semble mettre en scène ses meurtres. Selon quelle logique ? Quelle mission s’est-il donné ?

Travail soigné que celui du commandant Verhoeven, policier au physique atypique et aux méthodes non moins conventionnelles, et de son équipe composée de Louis, son second, fils de bonne famille, éduqué, propre sur lui, véritable gentleman, d’Armand, à la radinerie maladive, maniaque, soucieux du détail et de Maleval, le beau gosse flambeur, qui aime jouer avec le feu, au risque de se brûler. Une équipe hétéroclite, qui forme corps avec son chef, soudée et à la mécanique bien rodée, qui m’a souvent fait penser à Adamsberg, Danglard et leurs propres collaborateurs, personnages créés par Fred Vargas, sans que je ne puisse véritablement l’expliquer.

Travail soigné enfin que celui de l’auteur qui nous offre ici un thriller efficace, dont le rythme s’accélère encore dans la seconde moitié, qui nous tient en haleine pour ne pas nous lâcher jusqu’à la fin, surprenante et qui nous offre un magnifique retournement de situation. Je me suis fait avoir, balader par l’auteur sans rien –ou presque - voir venir, preuve s’il en est que l’intrigue est parfaitement maîtrisée, tout est savamment calculé, dosé pour que le lecteur reste dans le noir jusqu’au bon vouloir de son créateur, dont l’écriture est elle aussi soignée, ciselée, fine et intelligente :

 

« Il leva les yeux et ce qu’il vit lui sembla parfaitement improbable. Cette fille ne se ressemblait pas à elle-même : des cheveux, autrefois blonds, plaqués sur le crâne, avec de longues racines sombres, une blancheur de malaise, un large hématome violacé sur la pommette gauche, un mince filet de sang séché au coin de la lèvre… et pour les yeux, hagards et fuyants, plus rien d’humain que la peur, une terrible peur qui lui provoquait encore des frissons comme si elle était sortie sans manteau un jour de neige ».

 

« Rue du Cardinal-Lemoine. Une librairie à l’ancienne. Rien à voir avec les espaces fluorescents des grands magasins spécialisés. On était là dans l’artisanat, parquet ciré, étagères de bois verni, échelles en aluminium brossé, lumières tamisées. L’atmosphère avait ce quelque chose de calme et d’impressionnant qui fait instinctivement baisser la voix. Qui donne un avant-goût d’éternité. Près de la porte, un présentoir de revues spécialisées, au centre une table chargée de livres de toutes dimensions. Au premier coup d’œil, l’ensemble donnait une impression poussiéreuse et désordonnée mais un regard plus attentif montrait que l’ensemble était tenu avec soin et répondait à sa propre logique. (…) On pénétrait ici moins dans une librairie que dans une culture. Passé la porte, on était dans l’antre des spécialistes, quelque chose à mi-chemin du cloître et de la secte ».

 

Du même auteur :

Robe de mariée

Les Aventuriers du très très loin Tome 1 : Fergus Bonheur de Paul STEWART et Chris RIDDELL

Genre : Littérature jeunesse

Série Les Aventuriers du très très loin :

1. Fergus Bonheur

2. Hugo Lachance

3. Zoé Zéphyr

 

Quatrième de couverture :

Nom : Fergus Bonheur

Passion : l’aventure en tout genre

Signe particulier : voyage sur un incroyable cheval mécanique volant

 

Oseras-tu braver les terribles dangers du monde souterrain, affronter les ignobles pirates, chevaucher un cheval mécanique ?

 

Oui ?

 

Alors tu es prêt pour le plus extraordinaire des voyages…

 

Ce que j'en ai pensé :

Après ma dernière lecture du fruit de la collaboration entre les deux auteurs, j’avoue que j’appréhendais un peu mais bon, il s’agit tout de même de Chris Riddell. Ce n’est plus un secret pour personne : je suis désormais une grande fan de l’auteur-illustrateur dont on reconnait au premier coup d’œil les dessins : Fergus ressemble tellement à Appolline et à Lili Goth qu’ils pourraient être frère et sœurs ^^. J’ai donc voulu laisser une seconde chance à Paul Stewart et j’ai sacrément bien fait ! J’ai beaucoup aimé cette histoire pleine d’inventions – celles de l’oncle Théo - et d’inventivité, qui nous fait voyager jusqu’à l’Ile du feu à bord du bateau-école Betty-Jeanne en compagnie de Fergus et de ses amis, Souris, Horace, Razibus, qui n’a peur de rien et Sylvie, qui a peur de tout et d’ignobles pirates menés par le capitaine Smollet, allusion à peine voilée au personnage éponyme de L’Ile au trésor de Stevenson. Une belle aventure qui va permettre à notre héros d’exercer tous ses talents, de faire ses preuves et d’en découvrir un peu plus sur sa famille perdue de vue depuis longtemps, à l’exception de sa mère, Lucia, qui l’entoure de tout son amour et travaille dur pour lui offrir une vie décente. On y retrouve toute la fantaisie, la fraîcheur, la douce folie et la tendresse des livres de Chris Riddell avec une intrigue enrichie par la plume de Paul Stewart, plus développée et plus approfondie, qui s’attarde davantage sur les détails pour créer un univers plus riche, plus fouillé mais qui reste accessible à tous. Un premier tome prenant qui donne envie de se jeter sur la suite…

Des mêmes auteurs :

Chroniques du bout du monde Tome 1 : Par-delà les grands bois

 

De Chris Riddell :

Apolline et le chat masqué

Apolline en mer

Lili Goth et la souris fantôme

Le Marathon 3000 pages de l'épouvante

Organisé par Marjorie, je vous invite à aller voir de plus près les règles et modalités de participation chez elle ^^

Pour ma part j'ai choisi le filtre deux càd lire 3000 pages en deux semaines, ça me semble plus réalisable compte tenu de ma vitesse de lecture actuelle (qui ressemble beaucoup à celle d'un escargot lol) et pour les catégories, j'ai fait un découpage en fonction des semaines :

et  pour la première semaine donc du fantastique, de la fantasy, etc et des policiers et des thrillers

- puis  pour la deuxième semaine donc de tout.

 

Voici mon suivi que je complèterai au fur et à mesure du marathon :

 

- Lundi 19 octobre 2015 :

J'ai lu pendant la nuit de dimanche à lundi les 50 premières pages de Nés à minuit de C.C. HUNTER puis, j'ai repris Travail soigné à la page 198 jusqu'à la page 289.

Total : 161 pages. Pas mal pour un début !

 

- Mardi 20 octobre :

J'ai passé la journée à faire du shopping et notamment à alimenter un peu plus ma Pal (comme si elle n'atteignait pas déjà des proportions catastrophiques !).

J'ai continué Travail soigné jusqu'à atteindre la page 378. Je suis presque à la fin et j'adore ! Comment je me suis fait balader par l'auteur ! C'est excellent ! J'ai adoré le retournement de situation et je n'ai rien vu venir, rien du tout (à part un tout petit élèment, assez étonné d'ailleurs que les enquêteurs n'y aient pas pensé plus tôt mais bon, je ne vais pas chipoter. J'aurais édoré le terminer cette nuit mais je n'ai pas réussi : ce n'est plus de mon âge de veiller jusqu'à pas d'heure lol.

Total : 89 pages

 

- Mercredi 21 octobre :

ça y est : j'ai fini Travail soigné de Pierre LEMAITRE dès le lever ^^ (30 pages).

J'ai ensuite repris un manga commencé en août, pendant ma panne lecture à la page 105 et l'ai fini d'une traite alors que j'avais galéré pour en lire 100 et quelques il y a deux mois de ça ! (200 pages).

Puis, j'ai continué Rebecca Kean Tome 1 : Traquée de Cassandra O'DONNELL, lui aussi commencé avant le marathon. J'en ai lu 57 pages.

Je m'épate moi-même ! ça fait un bien fou de ne plus se forcer pour lire comme fin juillet jusque mi-septembre. Là, ça va tout seul ! J'espère que ça va rester comme ça, même si le fait que je sois en vacances n'y soit pas étranger non plus, j'ai beaucoup moins le temps de lire quand je travaille...

Total : 287 pages

Blogger Recognition Award

 

Je n'ai pas l'habitude de faire des TAGS, en général je commence à y répondre puis je les oublie dans mes brouillons (honte à moi) mais cette fois-ci, je vais essayer d'aller au bout ^^

J'ai donc été taguée par Cindy du blog Chez Cindy et par Joëlle du blog Les Lectures de Joëlle que je connais toutes deux d'abord et avant tout par l'entremise du Forum Partage Lecture et dont j'aime beaucoup lire les avis toujours éclairés et intéressants. Merci pour cette nomination, les filles ! ça me va droit au coeur !

 

Il faut donc que je commence par vous parler de la création de mon blog, il y a 6 ans maintenant (depuis le 7 octobre mais comme d'hab, je suis passé à côté lol). Le temps passe vite ! Je venais de m'inscrire sur le forum (encore lui et oui !) depuis quelques mois et c'est Thot, l'administratrice et fondatrice du site, qui m'a suggéré de créer un blog pour garder une trace de mes avis. L'idée a fait son petit bonhomme de chemin et finalement, je me suis lancé et ai fini par devenir accroc ^^ Ce petit espace très personnel me permet donc de conserver les chroniques rédigées au fur et à mesure des livres lus, d'y revenir, pour les sagas notamment, quand la lecture entre deux tomes est trop espacée, pour faire resurgir les principaux éléments de l'intrigue et surtout, de partager avec vous tous, visiteurs occasionnels ou réguliers qui venez laisser un petit commentaire de temps en temps... Merci à vous pour cette jolie expérience !

 

Un petit conseil pour ceux qui souhaitent se lancer ? Il ne faut pas que le blog et sa tenue soit une contrainte ! C'est d'abord et avant tout un loisir et un plaisir, un espace de L.I.B.E.R.T.E. (dans le respect des autres). Le jour où cela deviendra une contrainte pour moi, j'arrêterai ! Quitte à y revenir plus tard... D'ailleurs vous l'aurez sans doute remarqué, je ne suis pas très régulière : quelquefois, le blog est très alimenté et d'autres fois, beaucoup moins. Pour la rédaction des billets, aucune "recette magique" ni mode opératoire. Certains sont plus inspirés que d'autres. Je fonctionne essentiellement à l'instinct.

 

Outre Cindy et Joëlle nommées ci-dessus il me faut maintenant citer 15 blogs sur lesquels j'aime flâner. Ce TAG me permet aussi d'y retourner car j'avoue que cela fait un petit moment que je n'ai pas fait le tour des blogs (oups) pour cause surtout de manque de temps et depuis que je suis sur facebook, je les suis à partir de ce média et me rend donc plus rarement "sur place", en fonction des articles présentés et qui m'intéressent...

Je vais commencer par les "plus anciens", ceux que je suis depuis quasiment le début de ma découverte des forums et des blogs littéraires :

Boulimie livresque tenu par Belledenuit : des avis toujours très argumentés. Presque tous les genres sont représentés et ses billets sont toujours très complets et honnêtes.

Cecile's blog : je trouve ici souvent des petites perles dont on parle très peu ailleurs car Cécile a le chic pour dénicher des "livres oubliés" ou passés inaperçus et des classiques méconnus.

Océanicus in folio : des avis courts et directs, qui vont à l'essentiel. J'y note pas mal de livres jeunesse.

Chez Clarabel : très prolifique, à chaque fois que je me rends chez elle j'ai au moins 5/6 pages à feuilleter et autant de livres à ajouter sur ma Wish ^^ 

Clarabel lit aussi pas mal en VO (anglais) (j'ai tout de même l'impression que c'est un peu moins vrai depuis quelques temps) et permet donc de noter des livres sortis récemment chez nous ou pas encore édités.

Les Escapades culturelles de Frankie : des avis livresques ET cinématographiques très complets. Elle lit également pas mal en VO.

Antigone : j'y vais davantage pour les romans (et aussi les BDs) et ai pu noter aussi pas mal de titres grâce à elle et ses avis toujours très tentants.

Mya Books : des avis plein de sensibilité, toujours très justes et qui me touchent souvent ! Pas mal aussi de très beaux albums. En plus, j'ai la chance de la connaître IRL puisque l'on habite dans la même région et on essaye de se voir de temps en temps ! Même chose pour Galléane dont les avis sont souvent plus tranchés mais je m'y fie beaucoup pour choisir mes lectures (notamment en matière de jeunesse/ YA ou fantasy, sa spécialité ^^, tout comme les romances d'ailleurs mais j'avoue que je suis moins réceptive à ce genre). Elle est également booktubeuse et ses vidéos "book haul" ou bilans lecture sont toujours un régal (même s'il faut prévoir un peu de temps libre devant soi pour pouvoir les écouter jusqu'au bout car elle achète et lit beaucoup en un mois ^^ D'ailleurs les bilans sont souvent scindés en deux...).

The Cannibal Lecteur : j'adore l'humour qui émane de ses chroniques ! J'adhère à 100% ! Spécialisée dans la littérature policière, les thrillers et romans noirs, elle est ma "fournisseuse officielle" d'idées en la matière ^^ Et des idées, elle n'en manque pas ! C'est bien ça le problème : ma liste ne fait que s'allonger depuis que j'ai découvert son blog ^^

Emotions, blog littéraire et musical, tenu par Yvan : également très friand de policiers/ thrillers/ romans noirs, c'est d'ailleurs chez La Belette (Cannibal lecteur) que je l'ai découvert. J'aime ses chroniques mais aussi ses interviews d'auteurs à propos des livres lus, toujours très intéressantes et qui permettent d'aller au-delà...

Chez Canel : des avis courts et directs. Ce que j'aime beaucoup aussi chez Canel c'est que Mr participe également et présente lui aussi ses lectures, ce qui fait que l'on a parfois un double avis sur un même livre !

Enna lit, Enna vit : un blog que je n'ai découvert que très récemment, grâce à Facebook. Là encore j'aime beaucoup ses billets et aussi les bons mots de Bastien, son fils, qu'elle présente une fois par mois. Quel aplomb et quelle intelligence, ce petit bonhomme ! Des réflexions toujours pleines de bon sens et qui me font bien rire !

Sous les galets : outre les avis sur ses lectures (c'est tout de même le premier motif qui fait que j'aime tel ou tel blog donc oui, ça revient toujours ^^) j'aime les résumés qu'elle fait des émissions La Grande Librairie. J'avoue que je ne suis pas une grande fan (ne pas taper) : au bout d'un quart d'heure grand maximum, tout ce blabla, ça me soûle ! Mais ses résumés... Comment vous dire ! J'adore ! Ils sont plein d'humour et de recul, ne se prennent pas au sérieux, tout ce qui manque à l'émission selon moi et qui fait que je préfère les lire plutôt que la regarder ! (au risque de ne pas me faire beaucoup d'amis et même s'il m'arrive parfois de tomber sur de bons passages avec des auteurs très intéressants à écouter et qui donnent réellement envie de lire leurs livres (Carole Marinez, il n'y a pas si longtemps, par exemple)... Parfois ^^).

Des Livres et Sharon : J'ai l'impression qu'on a pas mal de goûts en commun et du coup, je suis très attentive à tout ce qu'elle écrit ! Ses critiques font mouche à chaque fois ! Je dois admettre que je me rends rarement sur son blog. Tout comme pour Cindy (Nisa) et Joëlle, je la suis davantage sur le forum PL. 

Les Lectures d'Elyuna : même chose que pour Sharon. Ses critiques sont toujours très complètes.

 

Voilà j'arrive donc au quinzième... Et à la fin de ce Tag auquel j'ai aimé répondre et qui, je l'espère, vous incitera à aller voir sur les blogs mentionnés... Il y en a d'autres chez qui j'aime me rendre mais j'ai voulu jouer le jeu et ne pouvais donc pas tous les citer ^^

 

Pour les nominés, les règles sont (si vous voulez participer bien sûr ;) )

Ecrire un article sur votre blog comprenant les éléments suivants:

  • Remerciements de la personne qui vous a nominée
  • Une brève histoire de votre blog
  • Un ou deux conseils pour de nouveaux blogueurs
  • Une sélection de 15 autres blogs à qui vous souhaitez donner le prix

Puis, allez informer les nominés avec un lien vers les détails de la nomination (votre article).

A Game of Thrones - Le Trône de fer Volume 1 de George R.R. MARTIN, Daniel ABRAHAM (scénario) et Tommy PATTERSON (dessins)

Genre : BD

Série en 6 volumes

 

Présentation de l’éditeur :

Sur le continent de Westeros, dans un monde médiéval où la magie et les créatures légendaires auraient disparu, les familles Lannister, Stark et Targaryen s'engagent dans une lutte sans merci pour le trône. Dans la province du Nord, des signes annoncent l'arrivée de l'hiver tant redouté, et, pire, il semble que des monstres légendaires se réveillent...

 

Ce que ju'en ai pensé :

Cela fait très longtemps que je souhaite me lancer dans l’aventure du Trône de fer mais j’avoue que les « gros morceaux » des intégrales me font peur par leur taille et par les critiques que j’ai pu en lire, comme quoi ce n’était pas toujours très digeste et que l’on s’y perdait un peu avec les nombreux personnages. Aussi, lorsque j’ai vu cette adaptation en BD à la médiathèque, je me suis dit que ce serait peut-être une bonne entrée en matière, une première porte ouverte sur le monde de l’auteur qui me permettrait d’approcher son univers et sa complexité sans me noyer sous les détails, format oblige. Eh bien, je ne me suis pas trompée ! J’ai beaucoup aimé ma lecture, même si elle ne commençait pas sous les meilleurs auspices pour cause de panne de lecture et que je n’étais donc pas totalement là au départ. Je l’ai laissé reposer pour ne la reprendre que début octobre et l’impression qui m’en reste est tout à fait différente que mon impression initiale. Effectivement, il faut d’abord bien comprendre les relations entre les personnages, entre Robert, le roi, et son ami de longue date, presqu’un frère, Eddard Stark, père de Robb, destiné à prendre sa relève, Bran, Arya, Sansa et Rickon (que l’on ne voit pas mais ne fait qu’évoquer dans ce premier tome), ses enfants légitimes - dont la mère est Catelyn, sœur de Lysa, cette dernière étant la femme de Jon Arryn, qui vient de mourir dans des circonstances suspectes semble-t-il - et de Jon Snow, entre les Stark et les Lannister, dont la femme du roi, Cersei et son « charmant » frère, Jaime, Tyrion semble bien éloigné des portraits de ses frères et sœurs, sans doute à cause de sa particularité physique dont il a fait une force (il est nain) et enfin entre les deux familles et celle des Targaryen, anciens maîtres du royaume, détrônés par les premiers et dont il ne reste plus que Daenerys, qui m’a beaucoup plu (mais je me méfie, il parait qu’il ne faut pas trop s’attacher aux personnages, l’auteur n’ayant aucun remord à les faire disparaitre sans autre forme de procès) et son frère, Viserys, lequel complote pour reprendre sa place légitime, quitte à sacrifier le bonheur de sa sœur en la mariant de force. Un sérieux différend les oppose, que l’on comprend au fur et à mesure de l’histoire. Ce premier tome pose donc les bases de l’intrigue, déjà bien croustillante avec toutes ces manigances qui se trament dans l’ombre, tout en nous présentant les principaux protagonistes et permet déjà d’éclaircir certains points, sans manquer pour autant d’actions : tout se met en place progressivement, sous les yeux du lecteur admiratif de ce scénario et des dessins des auteurs. J’ai été frustrée par cette fin, qui arrive si vite, trop vite à mon goût, preuve que cette lecture m’a vraiment passionnée. Je pense poursuivre avec cette BD dans un premier temps, bien appréhender toutes les ficelles complexes de l’histoire avant de finalement me lancer dans les romans de G.R.R Martin.

Bilans d'août et de septembre 2015

Comme vous avez peut-être pu le remarquer, il n'y a pas eu de bilan en août. Et pour cause ! Tous les livres entamés fin juillet jusque mi-septembre me sont tombés des mains. Je vais donc commencer par l'hécatombe livresque du mois d'août :

 

Bilan d'août 2015 :

 L'Homme idéal ou presque de Kristan HIGGINS : Galléane et bien d'autres blogueuses ne tarissant pas d'éloges sur l'auteur, j'ai voulu essayer à mon tour et j'avoue que j'ai bien aimé ce que j'ai lu mais sans plus, pas de quoi me donner envie de perséverer jusqu'à la fin. L'héroïne, risée de son village par ses mésaventures amoureuses dont la dernière consistait à s'éprendre d'un prêtre, m'a beaucoup fait rire mais j'ai vu venir les choses quasiment dès les premières lignes. C'était sans surprise, malgré la personnalité mystérieuse de Malone, personnage masculin charismatique, là encore bien caricatural : le MÂLE dans toute sa splendeur, taciturne et torturé, que chaque femme rêverait de consoler. On devine tout de suite où l'auteur veut en venir. Premier abandon d'août donc.

 

 L'Etrangleur d'Edimbourg de Ian RANKIN : heureusement que j'avais d'abord lu (et beaucoup aimé) Plaintes du même auteur, quelques mois plus tôt, sinon j'aurais sans doute fait une croix définitive sur lui après cette lecture, deuxième abandon du mois. L'intrigue peine à démarrer. Arrivé à une centaine de pages environ (sur un livre qui en compte 250 à peu près donc quasiment à la moitié), on ne sait toujours rien sur le "coupable", ses motivations ou sur son mode opératoire. Pire, l'inspecteur en charge du dossier ne semble pas spécialement investi et désireux de faire la lumière sur cette affaire, davantage préoccupé par des considérations personnelles comme sa fille ou son aventure avec la responsable des relations publiques de la police ou par un passé dans les forces spéciales qui le hante chaque jour depuis qu'il en est sorti. Une autre enquête semble prendre davantage d'importance : un trafic de drogue dans lequel serait impliqué son frère et sur lequel enquête un journaliste en se demandant si Rébus en a lui même connaissance et s'il ne trempe pas également dedans. Bref, rien de très exaltant, je n'ai même pas lu la fin, pour connaitre la résolution des enlèvements et des meurtres des fillettes. Je ne me suis pas autant attachée à Rébus qu'à Malcolm Fox, malgré leurs points communs, le premier étant encore plus sombre et abimé que le second. J'ai néanmoins retrouvé avec plaisir l'humour de l'auteur qui ressort en dépit de toute cette noirceur...

 

Ont suivi d'autres lectures entamées et non terminées mais que je pense reprendre cependant, maintenant que la "panne" semble un peu passée, même si l'envie de lire s'est un peu émoussée depuis ces déconvenues successives :

  J'ai un peu de mal avec ce que sont devenues les filles depuis notre dernière rencontre, il ya quelques années de cela ^^, surtout Carmen que je ne reconnais pas. Leur belle complicité semble s'être envolée mais j'ai tout de même envie de lire ce dernier opus.

 Je pense que je n'étais pas totalement dans ma lecture et j'ai l'impression de quelque chose de confus. Bref, certaines choses m'ont échappé dans ce que j'ai lu jusqu'ici mais je compte bien la reprendre.

 Même impression que pour Stray Dog au début de ma lecture (en août) mais bonne nouvelle, je l'ai reprise aujourd'hui (début octobre donc) et j'ai beaucoup aimé.Voici donc une lecture d'août, mois maudit, bouclée et très appréciée ^^

 

Après ça, impossible d'ouvrir un autre livre, j'avais l'impression que tout ce que je lisais me déplaisait ou me plaisait sans m'enthousiasmer plus que ça et me donner envie de le lire jusqu'au bout. J'ai donc laissé tomber mes tentatives de lectures jusqu'à mi-septembre, qui s'est révélé plus propice sans être faramineux non plus. Que trois livres de lus (dont un coup de coeur tout de même !) et... oh surprise, encore un abandon ! Zut ! Mais je l'ai moins "mal pris" que les précédents lol. La force de l'habitude sans doute et puis, aussi, l'impression d'avoir quelque peu conjurer le sort grâce à mes lectures précédentes ^^

 

Bilan de septembre 2015 :

 Le Héron de Guernica d'Antoine CHOPLIN : un très beau livre, empli de poésie, beau et atroce en même temps, qui rend hommage et redonne vie aux habitants de Guernica avant, pendant et après le bombardement allemand de leur ville, immortalisé par le tableau de Picasso, grâce au "témoignage" de Basilio, homme simple, qui porte un regard lucide sur le monde, le regard de l'artiste, qui voit à travers les personnes et les êtres vivants en général, comme le héron qu'il tente désespérement de peindre en lui rendant ce supplément d'âme qu'il manque tant à son tableau mais qu'il perçoit néanmoins et voudrait faire ressortir. Une lecture pleine d'humanité.

 

 Coeur de pierre de Séverine GAUTHIER et Jérémie ALMANZA : mon coup de coeur du mois ! Une BD bouleversante par son texte fort, riche en émotions qui font battre le coeur, mélange de joie et de tristesse, accompagné de magnifiques illustrations totalement en osmose avec les propos de l'auteur. Je suis totalement sous le charme et regrette juste qu'il s'agisse d'un emprunt et qu'il ait donc fallu que je le rende à la médiathèque ^^. Snif, je l'aurais bien refeuilleté encore et encore, jusqu'à plus soif !

 

 Wiggins et le perroquet muet de Béatrice NICODEME : petit roman jeunesse mettant sur le devant de la scène un personnage secondaire du canon holmésien, Wiggins, enfant des rues auquel fait appel le grand détective pour suivre une piste si nécessaire. Une bonne façon d'entrer dans le monde de Conan Doyle et de croiser Sherlock Holmes, même si l'intrigue n'est pas des plus compliquées...

 

 Le Pic du diable de Deon MEYER : Passons donc aux choses qui fâchent avec un nouvel abandon lol. Cette veine de septembre tant atendue après la déveine d'août était trop belle pour durer ^^ Nouvelle déception donc avec ce policier. Je n'ai pas détesté ce que j'ai lu mais j'ai préféré ne pas poursuivre et attaquer autre chose. Le chassé-croisé entre les trois narrateurs m'a quelque peu perdue : on sent bien que leurs histoires sont liées et vont se croiser à un moment donné pour n'en faire qu'une mais cela arrive lentement et les changements de l'un à l'autre ne sont pas toujours très clairs : rien ne les annonce au lecteur, ni changement de chapitre ni changement notable de ton ou de police d'écriture. A lui de deviner tout seul et ça ne m'a pas toujours paru très évident, il faut parfois quelques lignes avant de savoir qui parle, parfois même ces changements m'ont échappé et je ne m'en suis rendu compte que beaucoup plus tard, quand un autre narrateur prend la suite. Bref, trop confus pour moi en ce moment, je pense et trop long à se mettre en place ! Petite déception donc mais pas insurmontable non plus, contrairement aux précedentes !

 

Voilà donc pour les bilans d'août et septembre. J'espère être enfin sortie de cette panne, en tout cas l'envie de lire ne m'a pas quittée, même au pire moment et même si encore une fois, elle s'est un peu émoussée après toutes ces déceptions mais elle semble plus forte encore en ce mois d'octobre qui commence ! Bonne nouvelle donc ! Je ne ferai par contre aucune prévision, même si j'aimerais d'abord terminer les lectures "en chantier" ^^ mais je ne compte pas m'entêter, comme en août, ce qui m'a perdue je crois : si je n'accroche pas, je passe mon tour et puis c'est tout ! Quitte à y revenir plus tard... Et pour le reste, on verra !

 

Bonnes lectures à tous !