Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le Crime de l'Orient-Express d'Agatha CHRISTIE

Genre : Policier

 

Quatrième de couverture :

C’est par le plus grand des hasards qu’Hercule Poirot se trouve à bord de l’Orient-Express, ce train de luxe qui traverse l’Europe. Alors qu’il est bloqué par la neige au cœur de la Yougoslavie, on découvre, dans l’une des voitures, le corps d’un Américain assassiné à coups de couteau. Le meurtrier se cache forcément parmi les voyageurs… Mais qui de la princesse russe, de l’Américaine fantasque, de ce couple de Hongrois distingués, de ce colonel de retour des Indes ou même du propre secrétaire de la victime a bien pu commettre pareil crime ?

 

Ce que j'en ai pensé :

Encore une fois, la reine du crime nous offre une intrigue en forme de véritable casse-tête chinois, un sac de nœuds à démêler grâce aux lumières et aux petites cellules crises de notre cher Poirot, qui, comble de chance (ou de malchance pour le coupable ?), se trouve au bon endroit, au bon moment. L’auteur nous présente tout d’abord ses personnages dont la victime, Ratchett, homme d’apparence aimable mais qui déplaît immédiatement au détective : il semble cacher un lourd secret et un caractère beaucoup moins affable qu’il n’y parait. Puis, arrive le meurtre et sa brochette de suspects, c’est-à-dire, tous les passagers de la voiture dans laquelle il se trouve. Poirot va procéder à l’audition des témoins et là, surprise : tous ont un alibi qui se recoupe. Mais alors, qui a tué M. Ratchett, dont on apprend finalement la véritable identité, qui le rend d’autant moins sympathique et ferait presque regretter la présence de notre héros dans le train ? Des questions auxquelles il semble impossible à répondre se posent alors, le mystère s’épaissit de plus en plus au fur et à mesure que l’on tourne les pages, révélant tout le génie de Dame Agatha, qui maîtrise parfaitement son intrigue et entretient savamment le suspense. On se laisse porter par son écriture et même si l’on se surprend à deviner certaines choses (dont je ne suis pas peu fière d'ailleurs ^^, mais je me suis tout de même fait avoir en beauté !), l’identité du coupable reste entière jusqu’à la dernière page et sa révélation se révèle étonnante : le lecteur ne voit – presque – rien venir ! J’ai encore pu admirer le sens de la justice de mon cher Poirot, que j’aime à chaque fois davantage et que l’on voit poindre dans plusieurs de ses enquêtes, ce qui le rend encore plus complexe et attachant !

 

Du même auteur :

Dix Petits Nègres

L-DK Tome 1 de Ayu WATANABE

Genre : Manga (shojo)

Série en 19 tomes dont 7 publiés en France pour l'instant (série en cours)

 

Quatrième de couverture :

Aoi vit seule dans son appartement et son nouveau voisin n’est autre que Shüsei, le prince du lycée. Mais ce dernier est également son pire ennemi depuis qu’il a envoyé balader sa meilleure amie ! A la suite d’un événement inattendu, les deux lycéens se retrouvent obligés de cohabiter en secret sous le même toit… Comment va réagir Aoi face aux provocations incessantes de Shüsei ?

 

Ce que j'en ai pensé :

J’ai choisi ce manga à la belle couverture évocatrice – jolie petite histoire d’amour mignonette inside – justement pour cette raison, pour changer des lectures plus exigeantes, pour me vider la tête, rêver (au prince charmant qui n’existe pas ? lol) et décompresser. Rien de bien original donc à la lecture mais j’ai néanmoins passé un très bon moment en compagnie des personnages, malgré une intrigue que l’on voit venir – à moins que l’auteur nous réserve une surprise pour la suite ? Aoi va devoir cohabiter avec le garçon, beau gosse que toutes les filles du lycée convoitent, qui a brisé le cœur de sa meilleure amie. Peu à peu, elle découvre un jeune homme à la personnalité très déconcertante, qui peut se révéler odieux, incorrect et suffisant dans l’enceinte de l’établissement mais qui s’avère drôle, surprenant, taquin et jovial lorsqu’ils sont seuls, en bon voisin de palier et colocataire inattendu. Elle-même fait preuve d’un sacré caractère et les situations cocasses vont se multiplier, faisant naître de nouveaux sentiments. Serait-elle amoureuse ? Tiraillée entre cette perspective et son amitié pour Moe, elle se trouve quelque peu perdue et déconcertée… Un petit manga bien sympathique somme toute, qui a bien rempli son office (me changer les idées) et m’a fait rire plus d’une fois !