Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #bilans mensuels catégorie

Bilan du mois d'avril 2016

Oui, oui, vous ne rêvez pas : les bilans font leur réapparition sur le blog après leur mystérieuse disparition depuis le début de l'année... la faute à pas le temps et aussi au fait que je ne lis pas beaucoup, ce qui fait qu'ils me paraissent superflus... Mais j'avoue que ça me manquait à moi aussi et avril ayant été plutôt riche en lectures (même si, encore une fois, il y a eu beaucoup de BD et mangas, adavantage que de romans de tout genre), je me suis dit qu'il était grand temps d'y revenir !

Voici donc les livres lus en avril :

Barakamon Tome 2 de Satsuki YOSHINO : une bonne suite même si j'ai trouvé l'humour un peu en-dessous du premier tome et le personnage de Tama ne m'a pas beaucoup plu non plus mais j'aime les valeurs mises en avant dans ce manga, la vie de village et la solidarité entre les habitants, que découvrent peu à peu le héros, Seishu.

 

 Kamisama Tome 1 : La Mélodie du vent de Keisuke KOTOBUKI : un manga réunissant trois petites filles et des chats avec des images en couleurs à chaque page, le postulat de départ était plutôt intéressant mais ne m'a finalement pas convaincu, chaque histoire étant trop peu développée, notamment la première à laquelle je n'ai pas compris grand chose ni vu le moindre intérêt. Seule la troisième a su me toucher mais cela reste très insuffisant pour me pousser à lire la suite...

 

 Princesse Sara Tome 2 : La Princesse déchue de Audrey ALWETT, Nora MORETTI et Claudia BOCATTO : j'ai encore plus aimé ce second tome, malgré la situation difficile dans laquelle se trouve Sara, depuis l'annonce de la mort de son père et de la perte de sa fortune qui fait qu'elle passe de la petite princesse adulée à la servante corvéable à merci pour un coin de grenier spartiate, devant faire face aux coups de la domesticité et de Melle Minchin, qui veut la briser par tous les moyens. Heureusement qu'elle peut encore compter sur ses amies, Becky, qui partage son sort d'inforutne mais aussi Lottie et Ermengarde ainsi que sur cette force de caractère qui la définit.

 

 Indiana Teller Tome 4 : Lune d'hiver de Sophie AUDOUIN-MAMIKONIAN : fin de série pour Indiana et sa bande que j'ai donc retrouvé pour un final qui promet une aventure toujours aussi mouvementée. Ce n'est en effet pas l'action qui manque mais je déplore tout de même une intrigue trop calquée sur les précédentes dans son déroulement et la présence de Katerina qui m'a particulièrement agacée dans ce derniers tomes... Néanmoins, dans l'ensemble, cela reste une très bonne série que je conseille !

 

 L'Innocence des bourreaux de Barbara ABEL : dernière lecture du mois mais pas la moindre : c'est celle que j'ai le plus aimée ! Presque un coup de coeur pour ce thriller psychologique qui nous entraîne dans une histoire sous haute tension, à bout de souffle, où chaque personnage révèle son vrai visage suite au braquage d'une supérette de quartier qui tourne mal, où les événements s'enchaînent à vitesse grand V, sans que l'on ne puisse rien y faire...

 

Plutôt de bonnes lectures dans l'ensemnle, à part une... Quelques prévisions pour mai : je vais essayer de prendre un peu de l'avance afin de préparer le mois anglais (en juin). Je vous annonce également une très bonne nouvelle : j'ai été retenue pour le prix du polar de Points ! J'ai encore du mal à y croire moi-même, n'ayant jamais été retenue jusqu'ici... Les premiers envois commencent en juin... Autant dire que vous allez manger des lectures anglaises et des policiers/ thrillers à cette période-là ^^

Bilan de l'année 2015

Un bilan en forme de TAG cette année, pour changer. Vous pouvez le retrouver ici si vous souhaitez vous aussi y répondre (d'autant que j'ai modifié ou n'ai pas répondu à certaines questions redondantes, selon moi)...

 

Quel est pour vous...?

1) votre lecture préférée de l'année : sans aucun doute possible, pour moi, cette année, mon gros coup de coeur va à Coeur de Pierre de Séverine GAUTHIER et Jérémie ALMANZA. Si vous ne l'avez pas encore lu, je ne peux que vous encourager à le faire !

2) votre plus grande déception de l'année : petite déception plutôt avec le second roman édité en français de Linda NEWBERY, Graveney Hall que j'avais très hâte de lire, ayant beaucoup aimé le premier, De Pierre et de cendre mais que je n'ai pas autant apprécié, l'aspect religieux étant un peu trop présent à mon goût.

3) le meilleur roman Pocket Jeunesse que vous avez lu en 2015  je la modifie en : le meilleur roman jeunesse lu en 2015 : La Bibliothécaire de Gudule, premier titre que je lisais de cette auteure et j'ai vraiment adoré ! Un très bel hommage aux livres et à leurs pouvoirs enchanteurs !

4) le livre dont vous avez le plus entendu parler (que vous l'ayez lu ou non) : j'ai pas mal écouté parler des éditions Charleston cette année, en tout cas ce sont les publications qui m'ont le plus interpellée, le plus donné envie de les lire comme La Jeune Fille sur la falaise de Lucinda RILEY ou La Mer en hiver de Susanna KEARSLEY.

5) votre plus belle surprise : le livre le plus étrange plutôt que j'ai pu lire cette année mais qui m'a beaucoup plu pour cette étrangeté justement c'est Berceuse de Chuck PALAHNIUK, que je n'aurais sans doute jamais lu s'il ne s'était pas agi d'un partenariat. Je serais passé à côté d'un très bon moment de lecture !

6) la meilleure suite : en faisant ce bilan, je me rends compte que je n'ai lu aucune suite cette année alors que j'en ai plein ma Pal. Oups ! Erreur à réparer en 2016 donc ! Et la suite que je veux absolument lire c'est Hunger Games tome 2 !

7) le 5e livre lu : oh ! heureux hasard : il s'agit de Berceuse de Chuck PALAHNIUK dont je vous ai déjà parlé ^^

8) la meilleure rencontre liée aux livres (auteurs/blogueurs/éditeurs...) : il n'y en a qu'une seule cette année : Les Imaginales de Ménétrol en compagnie de Galléane. Une belle journée passée à la rencontre de petites maisons d'édition dont je n'avais encore jamais acheté de titres jusque-là (comme Rebelle ou Le Chat noir par exemple) et une discussion en toute simplicité avec Cassandra O'DONNELL, la "maman" de Rebecca Kean ^^

9) le premier coup de cœur de 2015

10) le dernier coup de cœur de 2015 : j'ai déjà répondu aux questions 9 et 10 en tout premier puisque je n'aurais eu qu'un seul coup de coeur en 2015 même si mon année a été ponctuée d'autres très bonnes lectures mais elles n'ont pas eu le même impact que celle-ci, qui m'a vraiment retournée, émue, bouleversée et enchantée !

11) le roman que vous attendiez le plus : je ne sais plus trop. Il y en a tellement que j'attends ! lol Et j'en ai tellement à lire que ça en devient effrayant !

12) le dernier roman que vous avez acheté et lu en 2015 : ce n'est pas un roman mais un manga : Barakamon de Satsuki YOSHINO et j'ai adoré ! D'ailleurs j'ai couru acheter le tome 2 dès la fin de ma lecture et ce sera sans doute une des premières de 2016 !

13) le roman le plus émouvant : pas mal de bons romans lus cette année et beaucoup m'ont émue : L'Ile des beaux lendemains de Caroline VERMALLE, Amours et autres enchantements de Sarah Addison ALLEN, Une Femme d'imagination et autres contes de Thomas HARDY pour sa magnifique écriture (même s'il s'agit de nouvelles et non d'un roman à proprement parler), Le Chant d'Achille de Madeline MILLER que j'aurais également pu mettre dans mes coups de coeur (mais un peu moins que Coeur de Pierre), Le Héron de Guernica d'Antoine CHOPLIN dont j'ai très envie de lire d'autres livres après cette première découverte et Deep Winter de Samuel W. GAILEY même si c'est davantage un roman à suspense qu'un roman émouvant mais il m'a tout de même fait passer par de nombreuses émotions, un peu en forme de montagnes russes et son héros, Danny, lui, a su me toucher ! Bref, de nombreux romans ont été lus et aimés cette année. J'en suis très heureuse : c'était un de mes objectifs de 2015 : revenir au roman, en lire davantage et j'ai eu la chance de faire bonne pioche la plupart du temps, à de très rares exceptions près...

14) le roman le plus drôle : j'aurais pu aussi le mettre dans les romans les plus émouvants de 2015 car il m'a à la fois fait rire et fait pleurer : J'aurais très bien pu me passer de toi de Marie VAREILLE pour son héroïne, Constance, totalement déjantée !

15) le livre le plus attendu de 2016 : L'Invention des ailes de Sue Monk Kidd dont j'avais beaucoup aimé Le Secret des abeilles, les échos que j'ai eu sont très positifs, j'attends donc impatiemment la sortie poche en mars 2016 !

 

J'en rajoute quelques unes sans quoi mon bilan ne me parait pas complet ^^ :

16) le meilleur roman policier lu en 2015 : c'est sans conteste Travail soigné de Pierre LEMAITRE, une deuxième rencontre plus réussie que la première avec Robe de mariée mais j'ai aussi beaucoup aimé Plaintes de Ian RANKIN, Cache-cache avec le diable de Patricia WENTWORTH, polar délicieusement anglais et Sa Majesté des poisons d'Anne-Laure MORATA pour son aspect historique et son héroïne, Charlotte, qui n'a pas froid aux yeux !

 

17) la meilleure BD ou le meilleur manga lu(e) cette année : j'en ai découvert pas mal cette année mais ceux qui me laissent le meilleur souvenir sont Holmes (1854/1891 ?) de Luc BRUNSCHWIG et CECIL même si le deuxième tome m'a paru un peu en deça du premier et lu très récemment et dont j'ai déjà parlé un peu plus haut : Barakamon ! Il y en aura d'autres en 2016 (du moins j'espère), ma Pal BD/ mangas ayant beaucoup augmenté cette année.

 

Voilà donc pour ce bilan annuel, qui je l'espère vous aura plu et vous aura donné de quoi alimenter un peu plus vos PAL (ya pas de raison que seule la mienne grossisse lol). Ilo ne me reste plus qu'à vous souhaiter un peu en avance une très bonne année 2016 ! 

 

Bilan d'octobre 2015

Un mois plutôt réussi grâce notamment au marathon de Marjorie et aux vacances scolaires qui m'ont permis de retrouver un bon rythme et surtout du temps pour lire ! 

Voici donc mes lectures d'octobre :

Des BD/ mangas avec :

 A Game of Thrones Tome 1 de GRR MARTIN, Daniel ABRAHAM et Tommy PATTERSON : une adaptation qui m'a beaucoup plu et m'a donné envie de me mettre aux bouquins. Elle permet de mettre un premier pied dans l'oeuvre de GRR Martin, d'appréhender l'univers et les personnages ainsi que d'entrevoir les premières intrigues, qui se mettent doucement mais sûrement en place.

 

 Stray Dog Tome 1 de VanRah : que j'avais lui aussi débuté en août, en pleine panne lecture et que j'avais donc mis de côté. Si le scénario de départ est fort intéressant, avec sa mythologie complexe axée sur les Karats (démons), le tout me paraissait très confus. Cette impression est restée lors de la reprise de cette lecture : les actions sont parfois flous dans leur déroulement, dans leur esquisse, qui manque de finesse et de précision, de même que les dialogues, les bulles : on ne sait pas toujours de la bouche de quel personnage elles sortent et certains se ressemblant beaucoup, c'est d'autant plus difficile à deviner. Malgré ce petit défaut, j'ai beaucoup aimé ce premier tome : on en apprend beaucoup sur les démons, leur hiérarchie, sur les alphas notamment, dont fait partie Toru, l'un des personnages principal qui présente deux visages : celui de l'humain torturé par les crimes commis par sa Bête et sur laquelle il n'exerce auxun contrôle et le monstre qui vit en lui et n'a aucune conscience. Sa rencontre avec Aokideso va changer la donne, lui ouvrir de nouvelles perspectives et une amitié inattendue et plutôt fragile semble naître entre les deux "hommes". Elle donne lieu à de savoureuses prises de bec entre les deux héros, Aoki prenant plaisir à taquiner Toru, malgré les risques encourus et la fin m'a beaucoup émue. La rencontre avec Tsubaki, la fille d'Aoki, promet encore de bons moments à venir pour le tome 2 que j'attends avec impatience !

 

Des romans policiers :

 Travail soigné de Pierre LEMAITRE : un thriller efficace, à l'intrigue maîtrisée, dont le suspense est maintenu du début à la fin, laquelle est une véritable surprise, ainsi que le retournement de situation qu'elle engendre et qui fait comprendre au lecteur qu'il s'est fait avoir en beauté par l'auteur, qui le manipule. J'ai adoré !

 

 Sa Majesté des poisons d'Anne-Laure MORATA : un polar historique sous fond d'affaire des poisons à la cour de Louis XIV. Il s'agit en fait de la 4ème enquête de Malo de Rohan Montauban. L'aspect historique m'a davantage intéressée que l'aspect policier, même si l'intrigue est également très prenante : des prostituées ont été retrouvées la gorge tranchée, affaire qui ne semble pas beaucoup émouvoir les hautes sphères du pouvoir, bien plus inquiétées par les remous des découvertes faites suite à l'enquête ayant trait aux empoisonneuses et qui a fait des émules dans tout le royaume. Néanmoins, Malo, enquêteur très investi dans son travail, cherche le coupable. Tout semble désigner Alexandre de Latréaumont, personnage sulfureux et amant de Charlotte d'Arcourt, fille du protecteur du policier à qui il a donné son nom de famille. Celle-ci va tout mettre en oeuvre pour prouver l'innocence de son bien-aimé. Elle m'a d'ailleurs davantage semblé être l'héroïne de ce roman que Malo, plus effacé dans cette affaire. C'est elle qui prend tous les risques et que l'on suit le plus. Son rôle de dame de compagnie auprès de la marquise de Montespan nous permet de pénétrer dans les secrets et les intrigues de la cour, qu'elles soient amoureuses - la Montespan est ici en fâcheuse posture depuis que des bruits sur son éventuelle participation à l'affaire des poisons courent et a été évincée dans le coeur du roi par une nouvelle favorite, la demoiselle de Fontanges ; de plus, madame de Maintenon recueille désormais les confidences du roi dont elle a su se faire un allié grâce à sa discrétion, son esprit et son calme, qui sont à l'opposé du caractère colérique et capricieux d'Athénaïs - ou politiques - Louvois, ministre de la guerre, et Colbert, ministre des finances, se livrent un combat acharné pour gagner les faveurs du roi et sont en désaccord sur la politique à mener. Charlotte m'a beaucoup plu par son audace, sa ténacité et par le fait qu'elle n'entre pas vraiment dans le moule pour une femme de cette époque. C'est un électron libre qui a beaucoup de mal à se plier aux codes et à l'étiquette en usage. J'ai bien envie de lire les trois premiers, même si du fait d'avoir lu celui-ci avant, je sais certaines choses qui se sont passées dans les tomes précédents...

 

De la littérature jeunesse :

 Les Aventuriers du très très loin Tome 1 : Fergus Bonheur de Paul STEWART et Chris RIDDELL : encore un très bon titre de Chris Riddell, même s'il est accompagné par Paul Stewart et que j'appréhendais un peu à cause de la déception causée par un livre précédemment lu des deux auteurs réunis mais j'ai retrouvé ici tout ce qui fait le charme des séries Appoline ou Lili Goth : une belle inventivité, de la fraîcheur, de l'aventure et beaucoup de légéreté.

 

De la bit-litt :

 Rebecca Kean Tome 1 : Traquée de Cassandra O'DONNELL : un peu déçue par ce premier tome. Rien de très original au royaume des vampires et des loups-garous si ce n'est le fait que l'héroïne est une sorcière et pas n'importe laquelle : elle est la Prima Vikaris, ce qui la rend très puissante. Elle en fait souvent beaucoup trop et m'a parfois énervée avec son côté "je suis une dure, moi, une tueuse qui n'a pas peur de se salir les mains et ça ne me fait rien du tout - enfin si mais on m'a appris à faire avec". Certes, son entraînement chez les Vikaris n'a pas été une sinécure et l'a endurcie - pas le choix, si elle voulait survivre, elle a dû apprendre à mettre de côté ses sentiments et états d'âmes - mais elle est parfois effrayante dans la froideur qu'elle met à torturer et éliminer les autres. Elle le fait avec une facilité déconcertante même si on comprend qu'elle a évolué grâce à son rôle de mère, qu'elle a su prendre du recul et éprouve des remords. J'aime beaucoup les héroïnes fortes mais là, ça n'a pas toujours fonctionné. Pareil, le fait qu'elle se lie avec toutes les créatures surnaturelles qui passe m'a passablement agacé. Pour moi, il y a un côté surfait qui me déplait et me bloque un peu mais bon, il s'agit d'un tome 1 et j'avoue que je suis tout de même curieuse de voir comment les choses vont évoluer, notamment sa relation avec Raphaël. Bref, à voir...

 

Voilà pour le mois d'octobre et ses lectures, très appréciées dans l'ensemble. J'espère que novembre sera aussi favorable mais je ne me fais pas trop d'illusions : à peine repris, je n'ai déjà plus le temps de toucher un livre... Il va falloir reprendre le rythme ^^

Pas de prévisions pour novembre, je me laisse porter par mes envies... ça ne me réussit pas trop mal pour l'instant ^^

Bilans d'août et de septembre 2015

Comme vous avez peut-être pu le remarquer, il n'y a pas eu de bilan en août. Et pour cause ! Tous les livres entamés fin juillet jusque mi-septembre me sont tombés des mains. Je vais donc commencer par l'hécatombe livresque du mois d'août :

 

Bilan d'août 2015 :

 L'Homme idéal ou presque de Kristan HIGGINS : Galléane et bien d'autres blogueuses ne tarissant pas d'éloges sur l'auteur, j'ai voulu essayer à mon tour et j'avoue que j'ai bien aimé ce que j'ai lu mais sans plus, pas de quoi me donner envie de perséverer jusqu'à la fin. L'héroïne, risée de son village par ses mésaventures amoureuses dont la dernière consistait à s'éprendre d'un prêtre, m'a beaucoup fait rire mais j'ai vu venir les choses quasiment dès les premières lignes. C'était sans surprise, malgré la personnalité mystérieuse de Malone, personnage masculin charismatique, là encore bien caricatural : le MÂLE dans toute sa splendeur, taciturne et torturé, que chaque femme rêverait de consoler. On devine tout de suite où l'auteur veut en venir. Premier abandon d'août donc.

 

 L'Etrangleur d'Edimbourg de Ian RANKIN : heureusement que j'avais d'abord lu (et beaucoup aimé) Plaintes du même auteur, quelques mois plus tôt, sinon j'aurais sans doute fait une croix définitive sur lui après cette lecture, deuxième abandon du mois. L'intrigue peine à démarrer. Arrivé à une centaine de pages environ (sur un livre qui en compte 250 à peu près donc quasiment à la moitié), on ne sait toujours rien sur le "coupable", ses motivations ou sur son mode opératoire. Pire, l'inspecteur en charge du dossier ne semble pas spécialement investi et désireux de faire la lumière sur cette affaire, davantage préoccupé par des considérations personnelles comme sa fille ou son aventure avec la responsable des relations publiques de la police ou par un passé dans les forces spéciales qui le hante chaque jour depuis qu'il en est sorti. Une autre enquête semble prendre davantage d'importance : un trafic de drogue dans lequel serait impliqué son frère et sur lequel enquête un journaliste en se demandant si Rébus en a lui même connaissance et s'il ne trempe pas également dedans. Bref, rien de très exaltant, je n'ai même pas lu la fin, pour connaitre la résolution des enlèvements et des meurtres des fillettes. Je ne me suis pas autant attachée à Rébus qu'à Malcolm Fox, malgré leurs points communs, le premier étant encore plus sombre et abimé que le second. J'ai néanmoins retrouvé avec plaisir l'humour de l'auteur qui ressort en dépit de toute cette noirceur...

 

Ont suivi d'autres lectures entamées et non terminées mais que je pense reprendre cependant, maintenant que la "panne" semble un peu passée, même si l'envie de lire s'est un peu émoussée depuis ces déconvenues successives :

  J'ai un peu de mal avec ce que sont devenues les filles depuis notre dernière rencontre, il ya quelques années de cela ^^, surtout Carmen que je ne reconnais pas. Leur belle complicité semble s'être envolée mais j'ai tout de même envie de lire ce dernier opus.

 Je pense que je n'étais pas totalement dans ma lecture et j'ai l'impression de quelque chose de confus. Bref, certaines choses m'ont échappé dans ce que j'ai lu jusqu'ici mais je compte bien la reprendre.

 Même impression que pour Stray Dog au début de ma lecture (en août) mais bonne nouvelle, je l'ai reprise aujourd'hui (début octobre donc) et j'ai beaucoup aimé.Voici donc une lecture d'août, mois maudit, bouclée et très appréciée ^^

 

Après ça, impossible d'ouvrir un autre livre, j'avais l'impression que tout ce que je lisais me déplaisait ou me plaisait sans m'enthousiasmer plus que ça et me donner envie de le lire jusqu'au bout. J'ai donc laissé tomber mes tentatives de lectures jusqu'à mi-septembre, qui s'est révélé plus propice sans être faramineux non plus. Que trois livres de lus (dont un coup de coeur tout de même !) et... oh surprise, encore un abandon ! Zut ! Mais je l'ai moins "mal pris" que les précédents lol. La force de l'habitude sans doute et puis, aussi, l'impression d'avoir quelque peu conjurer le sort grâce à mes lectures précédentes ^^

 

Bilan de septembre 2015 :

 Le Héron de Guernica d'Antoine CHOPLIN : un très beau livre, empli de poésie, beau et atroce en même temps, qui rend hommage et redonne vie aux habitants de Guernica avant, pendant et après le bombardement allemand de leur ville, immortalisé par le tableau de Picasso, grâce au "témoignage" de Basilio, homme simple, qui porte un regard lucide sur le monde, le regard de l'artiste, qui voit à travers les personnes et les êtres vivants en général, comme le héron qu'il tente désespérement de peindre en lui rendant ce supplément d'âme qu'il manque tant à son tableau mais qu'il perçoit néanmoins et voudrait faire ressortir. Une lecture pleine d'humanité.

 

 Coeur de pierre de Séverine GAUTHIER et Jérémie ALMANZA : mon coup de coeur du mois ! Une BD bouleversante par son texte fort, riche en émotions qui font battre le coeur, mélange de joie et de tristesse, accompagné de magnifiques illustrations totalement en osmose avec les propos de l'auteur. Je suis totalement sous le charme et regrette juste qu'il s'agisse d'un emprunt et qu'il ait donc fallu que je le rende à la médiathèque ^^. Snif, je l'aurais bien refeuilleté encore et encore, jusqu'à plus soif !

 

 Wiggins et le perroquet muet de Béatrice NICODEME : petit roman jeunesse mettant sur le devant de la scène un personnage secondaire du canon holmésien, Wiggins, enfant des rues auquel fait appel le grand détective pour suivre une piste si nécessaire. Une bonne façon d'entrer dans le monde de Conan Doyle et de croiser Sherlock Holmes, même si l'intrigue n'est pas des plus compliquées...

 

 Le Pic du diable de Deon MEYER : Passons donc aux choses qui fâchent avec un nouvel abandon lol. Cette veine de septembre tant atendue après la déveine d'août était trop belle pour durer ^^ Nouvelle déception donc avec ce policier. Je n'ai pas détesté ce que j'ai lu mais j'ai préféré ne pas poursuivre et attaquer autre chose. Le chassé-croisé entre les trois narrateurs m'a quelque peu perdue : on sent bien que leurs histoires sont liées et vont se croiser à un moment donné pour n'en faire qu'une mais cela arrive lentement et les changements de l'un à l'autre ne sont pas toujours très clairs : rien ne les annonce au lecteur, ni changement de chapitre ni changement notable de ton ou de police d'écriture. A lui de deviner tout seul et ça ne m'a pas toujours paru très évident, il faut parfois quelques lignes avant de savoir qui parle, parfois même ces changements m'ont échappé et je ne m'en suis rendu compte que beaucoup plus tard, quand un autre narrateur prend la suite. Bref, trop confus pour moi en ce moment, je pense et trop long à se mettre en place ! Petite déception donc mais pas insurmontable non plus, contrairement aux précedentes !

 

Voilà donc pour les bilans d'août et septembre. J'espère être enfin sortie de cette panne, en tout cas l'envie de lire ne m'a pas quittée, même au pire moment et même si encore une fois, elle s'est un peu émoussée après toutes ces déceptions mais elle semble plus forte encore en ce mois d'octobre qui commence ! Bonne nouvelle donc ! Je ne ferai par contre aucune prévision, même si j'aimerais d'abord terminer les lectures "en chantier" ^^ mais je ne compte pas m'entêter, comme en août, ce qui m'a perdue je crois : si je n'accroche pas, je passe mon tour et puis c'est tout ! Quitte à y revenir plus tard... Et pour le reste, on verra !

 

Bonnes lectures à tous !

Bilan de juillet 2015

Mois de vacances, je pensais lire davantage mais finalement, c'est plutôt l'inverse ^^ M'enfin, rien de dramatique, j'en profite pour faire autre chose, voir les amis, profiter de la famille, ...

Revenons donc aux livres et à ce bilan de juillet : 3 romans lus, 2 BD/ Manga et 1 album/ roman jeunesse. 6 au total, c'est plutôt pas mal. Les 3 derniers n'ont par contre pas été chroniqués ^^, l'occasion pour moi de vous en parler ici :

 Le Chant d'Achille de Madeline MILLER : une formidable épopée grecque à la rencontre de Patrocle, le narrateur, ami d'Achille et de ce dernier. On y découvre leur enfance et adolescence respectives avant le début de la guerre de Troie, de quoi nous les rendre plus attachants et vivants. De nombreux personnages sont également présents : Thétis, la déesse, mère d'Achille, Pélée, son père, Ulysse, Ménélas, Agamemnon, tous me sont apparus sous un jour différent... A conseiller à tous les férus de mythologie... et aux autres car c'est un très bon roman, d'une très grande force !

 

 Coal Creek d'Alex MILLER : départ pour la brousse et le bush australiens en compagnie de Bobby Blue, le héros, confronté à la venue d'étrangers à l'esprit étriqué, Esme et Daniel, qui vont chambouler tout son univers et celui de son ami d'enfance, le cruel Ben Tobin, qui cache sa sensibilité et un passé douloureux en compagnie d'un père violent sous ses dehors de gros dur. Une tragédie inexorable, que le lecteur attend et redoute en même temps, accompagné d'une écriture rétrospective sans fioriture, dépouillée et basique, à l'image du narrateur.

 

 Je peux très bien me passer de toi de Marie VAREILLE : changement de registre pour ce roman chick-litt frais et léger, qui m'a fait rire et pleurer en même temps, en compagnie de Constance, indécrottable romantique totalement déjantée et Chloé, la belle tombeuse, folle amoureuse de son ex, qui décident toutes deux de prendre leur vie en main, de changer les choses, en suivant des cours de séduction pour l'une ou en allant s'enterrer à la campagne pour, enfin, écrire le roman dont elle rêve depuis toujours, pour l'autre. 

 

 Le Manoir Croquignole Tome 1 : Coup de foudre à l'école de Mr Tan et Camille ROY : un livre jeunesse à la croisée des genres entre l'album, mélange d'illustrations, colorées, effrayantes, juste ce qu'il faut pour des enfants de 7/ 8 ans, et magnifiques surtout et de texte qui prend des apparences de BD parfois quand les dessins sont accompagnés de bulles et pourra plaire ainsi au plus grand nombre. L'histoire toute choupinette d'un manoir où l'on inculque aux petits monstres à devenir de parfaits méchants, où la désobéissance est récompensée, constituera un autre attrait pour nos chères têtes blondes mais rassurez-vous, chers parents, rien de bien méchant. Les personnages sont très attachants, notamment notre petit Garou et sa belle sirène, fraîchement débarquée dans ce monde de fous. C'est très mignon au final...

 

 The Heroic Legend of Arslan Tome 1 de Hiromu ARAKAWA et Yoshiki TANAKA : on reconnait au premier coup d'oeil le trait de l'auteur de Full Metal Alchemist, les deux personnages principaux présentant une ressemblance frappante. L'histoire est par contre bien différente, plus ancrée dans la réalité historique que son autre série. Elle se déroule au royaume de Parse, invaincu depuis des décennies, aux prises avec un  envahisseur étrange et inquiétant venu de Lusitania. Notre jeune héros n'a que 14 ans quand commence le récit et ne prend donc pas part à la première guerre, qui sert davantage à planter le décor et à nous mettre dans le contexte. C'est un jeune homme posé, droit et juste, qui parait bien frêle en comparaison de ses parents, froids et distants, que sont le roi Andragoras III, brute épaisse et la reine Tahaminé, beauté glaciale. Peu versé dans le maniement de l'épée, un peu empoté, il ne parait pas dénué d'une certaine intelligence. L'histoire démarre véritablement lors du second chapitre et nous fait entrer au coeur de l'action. Les scènes de guerre sont légion et très réalistes - et ce dès les toutes premières pages - , aussi âmes sensibles s'abstenir. On devine très vite l'issue de cette seconde bataille mais ce n'est pas le sujet du manga, juste une introduction plutôt réussie qui donne très envie de poursuivre. La fin nous laisse sur notre faim avec l'arrivée d'un nouveau personnage énigmatique, qui semble devoir prendre une grande importance dans la suite, Nasu, tout comme Daryun, l'un des généraux du roi, très attaché à Arslan, qui a promis à son oncle Valprèze de le protèger. On voit l'esquisse d'une "équipe" se former.

Je vous invite aussi à lire l'interview croisée de l'auteur du manga (Hiromu ARAKAWA) et de l'auteur du roman à l'origine de ce manga (Yoshiki TANAKA), on en apprend beaucoup sur sa conception mais aussi sur les séries précédentes de la mangaka, sa façon de travailler, leur collaboration qui semble très libre, soumise à peu de contraintes par l'auteur originel si ce n'est la suggestion de ce premier chapitre introductif et très respectueuse du travail l'un de l'autre. Elle est aussi très drôle, les auteurs (et leur interviewer) n'étant pas dénués d'humour. 

( et c'est là que je me rends compte que j'aurai finalement pu en faire un billet, moi qui bloquais sur cette chronique depuis presqu'un mois, j'ai finalement beaucoup de choses à en dire ^^)

 

 Holmes (1854/ 1891 ?) tome 2 : Les Liens du sang de CECIL et Luc BRUNSCHWIG : autant le premier tome de cette série avait été un coup de coeur, autant ce second m'a quelque peu déçue, surtout la première partie qui ne fait que reprendre mot pour mot me semble-t-il la deuxième partie du tome précédent. Le procédé narratif me laisse dubitative : quel intérêt ? Nous rappeler des faits déjà évoqués dans le tome 1 pour mieux les avoir en mémoire ? J'aurais tout aussi bien pu reprendre directement celui-ci. Ai-je loupé quelque chose ? Y a-t-il en fait des ajouts entre les deux, des différences minimes à décoder ? Je n'en ai pas vu mais la question me taraude méchamment... J'ai l'impression persistante d'être passée à côté de quelque chose. Est-ce l'effet voulu ? 

Heureusement, la seconde partie, totalement inédite, elle, a un peu sauvé l'ensemble. On y rencontre le père de Holmes, maintenant vieux et n'ayant visiblement plus toute sa tête. Il est gardé par une infirmière, véritable dragon, peu disposée à ce que Watson et sa femme logent chez les Holmes. Qu'essaye-t-elle de cacher, sous les ordres de la femme de Sieger semble-t-il ? Comme dans le premier tome, on va d'énigmes en énigmes, le mystère s'épaissant encore davantrage au lieu de s'éclairer. Les questions entraînent d'autres questions et les réponses ne semblent pas du tout honnêtes, pas fiables. Le doute et la suspicion montent encore, maintenant le suspense qui semble devoir durer jusqu'à la fin de cette série, ce qui serait une grande réussite !

 

Un bon mois donc niveau lecture, plutôt marqué par les romans, il faut dire aussi que c'est ce qui me fait le plus envie en ce moment. Rendez-vous fin août/ début septembre pour le bilan d'août ^^

Bilan de juin 2015

Un bilan en deux temps avec tout d'abord le :

 

Bilan du mois anglais :

Première participation à cet événement annuel en ce qui me concerne et je suis sûre d'une chose : je resigne pour les années à venir ^^ J'ai adoré : l'organisation de Titine, Lou et Cryssilda, les échanges sur facebook et sur les blogs avec les autres particpant(e)s, mes lectures faites dans le cadre de ce mois (même si certaines m'ont moins plu que d'autres mais dans l'ensemble, le bilan est très positif, les découvertess faites ici et là et toutes les nouvelles idées piochées pour le mois de juin 2016 (j'ai hâte d'y être !!!!!!!!). Donc niveau lecture, j'ai lu :

 

La Reine et moi de Giles ANDREAE et Tony ROSS : un  roman jeunesse tendrement impertinent montrant une reine pas si différente de vous et moi dans ses appartements privés. Une lecture légère et drôle pour petits et grands enfants ^^

 

 Cache-cache avec le diable de Patricia WENTWORTH : premier livre lu de l'auteur et c'est une véritable réussite. L'ambiance, angoissante et les personnages, inquiétants et intrigants font monter le suspense tout au long de ce polar très british au style très approchant de celui d'Agatha CHRISTIE. J'ai très envie de découvrir d'autres titres de la dame, notamment sa série des Miss Silver.

 

 Une Femme d'imagination et autres contes de Thomas HARDY : là encore une très belle découverte que la plume enlevée, alerte et empathique de l'auteur pour ces 4 destins de femmes contrariés, où l'amour est mis à mal car comme chacun sait "Les histoires d'amour finissent mal, en général". Thomas Hardy n'aurait pas dit le contraire ^^, preuve en est faite ici.

 

 Les Secrets de Paddington de Michael BOND : j'ai profité de la journée "littérature enfantine et jeunesse" pour découvrir l'ourson le plus maladroit, inventif (surtout pour faire des bêtises ^^) et attachant d'Angleterre et sa famille d'adoption, les Brown. De nouveau un très bon moment qui m'a donné envie de voir le film, ô combien vanté et aimé par mes filleuls et leur petit frère (tout aussi inventifs en matière de bêtises ^^).

 

 Holmes (1854/1891 ?) Livre 1 : L'Adieu à Baker Street de Cecil et Luc BRUNSCHWIG : gros coup de coeur pour cette BD et ce premier tome au parti pris intéressant : et si Sherlock Holmes n'était pas l'homme que l'on croit ? Le docteur Watson part sur les traces de son ami et va de découverte en découverte à son sujet... Puis, on repart dans un passé plus lointain, celui de la jeunesse de son père. Que va-t-elle encore nous apprendre sur le détective ? J'ai vraiment hâte de lire la suite...

 

 Daisy Miller d'Henry JAMES : autant j'ai adoré Thomas Hardy et sa plume pleine de bienveillance envers ses personnages, notamment féminins, autant j'ai eu du mal avec celle d'Henry James, plus froide et distante, moins tendre, plus incisive sur le personnage central de cette nouvelle, qui parait assez fade. Le lecteur ne sait pas trop si elle joue sciemment les ingénues ou si elle le fait en toutte inspouciance, sans comprendre la portée de son comportement dans une société figée dans ses vieux principes, où les femmes doivent savoir rester à leur place et ne pas avoir de conduite "inconvenante", même si pour le lecteur moderne la conduite de Daisy ne semble pas si blâmable que cela... Bref, une lecture mitigée avec ce portrait de femme.

 

 Le Jardin secret (film) : à l'occasion du mois anglais, j'inaugure une nouvelle catégorie sur le blog : celle des films et séries (même si elle ne sera pas forcément très fournie, le blog étant avant tout tourné vers mes lectures et je tiens à ce que ça reste ainsi). Je n'attendais pas grand chose de celui-ci et pourtant, il m'a enchantée par ses paysages et ce jardin qui reprend peu à peu vie grâce aux soins de Mary, petite fille capricieuse, endurcie par la mort de ses parents et leur manque d'amour et d'attention de leur vivant, obligée d'aller vivre dans le vieux manoir de son oncle. Un manoir qui semble cacher un lourd secret. Sa venue va chambouler toute la maisonnée tant cette enfant est une vraie tornade, pleine de franchise et d'allant, de fougue et de bon sens, exactement ce qu'il fallait à cette famille et sa demeure en firche...

 

 Désaccords imparfaits de Jonathan COE : un recueil de nouvelles qui m'a bien plu, des histoires douces-amères, aux chutes gentiment acerbes, désabusées mais pour lequel je ne ferai pas de billet par manque d'inspiration : je ne vois pas vraiment quoi ajouter dessus. Je dirais que ça ressemble à une mise en bouche qui donne envie d'en lire davantage de l'auteur, des choses plus conséquentes tels ses romans.

 

 Graveney Hall de Linda NEWBERY : une petite déception pour la fin de ce mois anglais. On ne peut pas gagner à tous les coups lol. J'avais beaucoup aimé son premier roman publié en français, De pierre et de cendres et je pensais me replonger dans le passé or, on suit effectivement l'histoire d'Edmund Pearson, un des propiétaires de Graveney Hall, domaine aujourd'hui en ruines, lieutenant des Forestiers d'Epping lors de la Première Guerre Mondiale mais celle-ci nous est révélée au fur et à mesure grâce à Greg, un jeune adolescent d'aujourd'hui, en quête d'identité et notamment en pleine interrogation quant à ses orientations sexuelles et aux recherches qu'il entreprend avec Faith, elle-même en plein questionnement religieux mais les retours dans le passé sont peu nombreux et la religion quant à elle, et notamment la question de l'existence ou non de Dieu, empiète beaucoup trop sur l'histoire à mon goût... Bref, je n'ai pas autant apprécié que le précédent titre de l'auteur, j'ai souvent trouvé le temps long et les interrogations des personnages ne sont pas les miennes même pour être plus franche, elles m'indifférent totalement, j'ai donc eu du mal à me sentir parfaitement en phase avec eux même s'ils sont attachants (surtout Edmund : vous aurez compris que la partie ayant lieu dans le passé m'a elle entièrement convaincue, c'est d'ailleurs ce qui m'a poussée à continuer ma lecture jusqu'au bout : savoir ce qu'il advient de lui).

 

Bilan hors mois anglais :

ça va être vite vu puisque, absorbée dans mes livres britanniques, je n'ai pas eu beaucoup le temps de faire d'autres lectures. Celles-ci sont au nombre de... une ^^ et il s'agissait d'un partenariat donc je l'ai fait passer en priorité :

 Le Sauveteur de touristes d'Eric LANGE : un roman mélangeant policier et SF au suspense prenant et entraînant, malgré quelques longueurs dues aux descritptions parfois assez détaillées des lieux visités par le personnage principal, Tom Harlem (et par l'auteur, on le sent à la lecture : il maîtrise parfaitement son sujet). N'hésitez pas à tenter l'aventure !

 

Donc 9 livres lus dont 3 au mois de mai : beau bilan me concernant ! C'est rare quand j'en lis autant, je me suis laissé entraîner dans l'euphorie du mois anglais et j'ai adoré, je le redis haut et fort !!!!! Bon certains m'opposeront le fait qu'il y a 2 livres jeunesses, 1 BD et 2 receuils de nouvelles dans le lot, des lectures courtes donc mais peu importe : elles valent autant que les autres à mes yeux et toutes ou presque m'ont plu, c'est LE plus important pour moi ! J'ai très envie de continuer mes lectures anglaises et grâce à Titine, c'est possible toute l'année, jusque fin mai 2016 et le début du prochain mois anglais en juin. YEAH !

 

Pas de prévision pour juillet niveau lecture : c'est les vacances, je n'ai donc pas envie de me prendre la tête et de m'imposer de contrainte, ce sera donc en fonction des envies du moment ^^ (comme d'hab quoi car même quand je fais des prévisions ce sont elles qui priment à chaque fois lol).

Bilan de mai 2015

Avec tous ses ponts, mai aura été un bon mois niveau lecture. J'ai même réussi à prendre de l'avance pour le mois anglais (en juin)... Mais je vous parlerai plus avant de ces lectures à la fin du mois/ début juillet...

 

Mes lectures de mai :

 Amours et autres enchantements de Sarah Addison ALLEN : une vraie bouffée de fraicheur dans laquelle je me suis sentie bien, entourée des personnages énigmatiques et terriblement attachants de la famille Waverley dont les deux soeurs, qui vont apprendre à se connaitre, se donner une seconde chance et prendre chacune un nouveau départ.

 

 Une Femme fuyant l'annonce de David GROSSMAN : lu pour un partenariat, j'en avais entendu beaucoup de bien sur les blogs, d'où ma curiosité. C'est finalement une déception : j'ai aimé l'écriture qui nous prend à la gorge, souvent, mais j'ai trouvé cela trop noir, trop désespéré et étouffant pour moi. J'ai été contente de le terminer, pour pouvoir enfin passer à autre chose de moins déprimant, moins pesant...

 

Et là vous vous dites "mais qu'est-ce qu'elle me raconte là ? Un bon mois niveau lecture, tu parles , elle déraille" lol. Le deuxième fait tout de même 700 et quelques pages et d'une et de deux, comme dit plus haut, le reste de mes lectures se sont faites pour le mois anglais et apparaitront donc sur le blog au fur et à mesure du mois de juin mais vite fait et en images, les voici :

 

Mes prévisions pour juin :

Je vois, je vois... beaucoup d'autres livres anglais lol

J'ai notamment commencé et suis donc sûre de vous parler d'Une Femme d'imagination et autres contes de Thomas HARDY, Les Secrets de Paddington de Michael BOND et La Légende du roi Arthur illustrée aux éditions Usborne.

 

Hors mois anglais, il y aura Le Sauveteur de touristes d'Eric LANGE que je lis pour un partenariat et j'aimerais beaucoup réussir à caser Le Poids des secrets Tome 1 : Tsubaki d'Aki SHIMAZAKI dans mon programme.

 

Rendez-vous en juillet pour voir ce qu'il en est ^^

 

Bilan d'avril 2015

Enfin un bilan digne de ce nom avec le mois d'avril et surtout grâce au Marathon lectures de printemps de Marjorie et aux vacances scolaires. J'ai lu deux livres jeunesse, 1 BD et deux romans qui m'ont tous plu. Tant mieux et pourvu que ça dure !

 Verte de Marie DESPLECHIN : une gentille petite histoire de sorcières mais surtout, une histoire sur les changements dus à l'adolescence et notamment sur les relations mères-filles avec ses trois générations de femmes : la grand-mère, Anastabotte, la mère, Ursule et la fille, Verte. 

 

 Indiana Teller Tome 3 : Lune d'automne de Sophie AUDOUIN-MAMIKONIAN : une suite toujours aussi drôle dans laquelle SAM continue de jongler avec différents mythes et légendes, avec un méchant très charismatique et complexe et une Katerina beaucoup plus dangereuse et apte à se protèger toute seule, ce qui change un peu des combinaisons précédentes. Un tome plein d'actions et semé d'embûches pour nos héros.

 

 Princesse Sara Tome 1 : Pour une mine de diamants d'Audrey ALWETT, Nora MORETTI et Claudia BOCATTO : l'histoire est très fidèle à l'animé que je regardais et adorais pendant mon enfance, l'auteur ayant tout de même rajouté une petite touche personnelle et les dessins sont d'une grande beauté. J'ai une petite réserve sur ceux représentant Sara, pas toujours de qualité égale mais ce n'est que mon avis.

 

 Jamais deux sans toi de Janet EVANOVICH : une bonne tranche de rigolade. ça m'a fait un bien fou de retrouver notre petite chasseuse de primes maladroite et son comparse, Morelli. Leurs échanges sont toujours aussi croustillants et cinglants ! Mamie Mazur est également au meilleur de sa forme, enchaînant les gaffes dans les salons funéraires, lieu d'enquête pour Stephanie, pour notre plus grand plaisir !

 

 Le Voyage de Nina de Frédérique DEGHELT : à dire vrai, je l'ai fini le 1er mai donc plus vraiment au mois d'avril ^^ mais la majeure partie de ma lecture s'est faite en avril (il me restait 25 pages à lire, autant dire rien lol) et puis à un jour près, je le mets dans mon bilan du mois, na ! Un roman sous forme de voyage iniatique d'une ado en fugue après la mort de ses parents et son placement sans son consentement chez des grands-parents qu'elle n'avait jamais vus jusque-là. J'ai beaucoup pensé au roman No et moi de Delphine de Vigan, d'abord à cause de ma confusion première sur l'auteur, et ensuite par d'autres ressemblances étranges entre les deux textes. Néanmoins, Le Voyage de Nina est sans doute plus optimiste et manque certainement de réalisme, la jeune fille étant tout de même très chanceuse dans ses malheurs, toujours une main secourable à portée et les mauvaises rencontres sont toujours compensées par les bonnes. J'ai quand même passé un très bon moment en sa compagnie et adoré les lettres que lui écrivent ses parents de l'au-delà, pleines d'émotions et m'ayant mis les larmes aux yeux à plusieurs reprises.

 

Voilà pour ce bilan d'avril, j'espère que mai sera aussi bien !

 

Mes prévisions pour mai :

J'ai commencé :

- Le Prince des ténèbres Tome 1 : La Mort dans l'âme de Jeaniene FROST

- Les Colombes du Roi-Soleil Tome 2 : Le Secret de Louise d'Anne-Marie DESPLAT-DUC mais comme pour le premier tome, j'aime le contexte historique mais j'ai du mal avec l'écriture, que je trouve très froide, je l'ai donc mis de côté pour l'instant, j'y reviendrai plus tard

- Amours et autres enchantements de Sarah Addison ALLEN , ma lecture du moment. Je m'y sens bien pour ce que j'en ai lu jusqu'ici (j'en suis au tout début ^^)

 

Je lirai ensuite :

- Une Femme fuyant l'annonce de David GROSSMAN pour un partenariat avec le forum Partage Lecture et les éditions Points, ce sera donc ma prochaine lecture, d'autant que c'est un gros pavé de plus de 700 pages et que je dois l'avoir terminé le 18 mai dernier délai

- Le Poids des secrets Tome 1 : Tsubaki d'Aki SHIMAZAKI, mon dernier emprunt à la médiathèque

 

Pour le reste, on avisera en temps voulu lol

Bilan de mars 2015

Ce bilan va être vite fait : seulement 2 lectures achevées en ce mois de mars. Heureusement, deux très bonnes lectures, ça compense ^^ Je suis un peu frustrée de ne plus avoir de temps pour lire mais avec les vacances qui arrivent, j'espère que ça va changer !

 

 L'Ile des beaux lendemains de Caroline VERMALLE est passé vraiment à un cheveu du coup de coeur tellement j'ai aimé la plume de l'auteur, toute en délicatesse et pleine de poésie, l'histoire qui véhicule un message très positif : même à 76 ans, tout est encore possible et ses personnages auxquels on s'attache énormèment et que l'on quitte à regret. Dommage encore une fois que le manque de temps m'ait empêche d'en profiter pleinement, m'obligeant à une lecture morcelée.

 

 La Bibliothécaire de GUDULE : encore une autre très bonne lecture au pays des livres qui ouvrent des portes, celle de l'Imaginaire et nous font entrer dans leur monde en compagnie de Guillaume, Doudou, Adi et Ad(d)a. Une superbe métaphore du pouvoir des mots, de ce qu'ils provoquent chez le lecteur, en espérant convaincre les non initiés ^^

 

Comme d'habitude j'ai eu les yeux plus gros que le ventre niveau emprunts médiathèque puisque sur les 8 livres empruntés (je vous renvoie au bilan de février), je n'en ai lu qu'un seul. Le deuxième est toujours en cours de lecture (Indiana Teller Tome 3 : Lune d'automne de Sophie AUDOUIN-MAMIKONIAN). J'espère le terminer ce week-end mais du coup, je ne fais aucun pronostic pour le mois d'avril, aucune prévision de lectures, ce sera en fonction des envies (et du temps disponible surtout lol). Bon mois d'avril à tous ! Rendez-vous au prochain bilan...

Bilan de février 2015

Un mois de février trop vite passé et avec très peu de lectures, sachant que l'une d'entre elles m'a occupée quasiment tout le mois (Rituel pour ne pas la nommer)...

 

Bilan des livres lus :

 Berceuse de Chuck PALAHNIUK : première fois que je lisais l'auteur. J'avoue j'appréhendais un peu au vu de certains avis mitigés mais la curiosité a été la plus forte ! Et j'ai bien fait. Certes, c'est totalement déjanté, atypique et ça part un peu dans tous les sens mais à côté de ça, l'auteur nous offre une vraie réflexion sur notre société actuelle. Une lecture plus sérieuse qu'il n'y paraît... J'ai beaucoup aimé cette singularité et j'y reviendrai sans aucun doute !

 

 RItuel de Mo HAYDER : une lecture qui m'a beaucoup moins emballée, en même temps vu le temps qu'elle m'a pris, c'était facile à deviner ^^ L'idée de départ était originale : cette référence aux rites ancestraux africains pour expliquer les meurtres, malheureusement l'intrigue et l'ambiance fort bien crée par l'auteur, d'angoisse et de malaise, sont trop pollués par les pérégrinations, quêtes personnelles des héros, Caffery et Flea, aussi torturés que leur enquête en cours. L'ennui finit par émerger et prédomine jusqu'à la fin qui arrive comme un soulagement : enfin, j'ai pu passer à autre chose, de moins noir, moins désespéré...

 

J'ai commencé L'Ile des beaux lendemains de Caroline VERMALLE. J'en suis au tout début. Je vous en reparle donc au mois de mars. Un mois de mars placé sous le signe du roman et de la jeunesse, en grande partie je pense...

 

Mes prévisions pour mars :

Jane Eyre de Charlotte BRONTË que je pensais lire ce mois-ci et qui doit être achevé avant le 20 mars pour une LC. Il va donc falloir que je me mette à cette relecture dans pas longtemps ^^

 

Beaucoup d'emprunts médiathèque :

Sachant que, comme d'habitude, je n'aurai jamais le temps de tout lire ^^