Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La Souris bleue de Kate ATKINSON

souris_bleue.jpg

Genre : Roman (policier : je sais pas trop ???)

 

Quatrième de couverture :

Un détective privé enquête à Cambridge sur des affaires criminelles qui n’ont jamais été éclaircies. Il doit remonter à des événements souvent très lointains pour suivre les traces de la mystérieuse « Souris bleue ». Les intrigues se déroulent dans des milieux sociaux très divers, allant de la classe ouvrière à la gentry. Les drames les plus poignants alternent avec les épisodes désopilants, dans lesquels on retrouve le regard caustique de Kate Atkinson sur notre monde moderne, la télévision, la « néfaste food », l’amour parental avec ses excès et ses carences, notamment (…)

 

Ce que j'en ai pensé :

Nous sont d’abord présentés trois antécédents :

-          1970 : Olivia Land, petite dernière d’une fratrie de quatre filles, bientôt cinq, disparait, après avoir passé la nuit dans une tente avec Amelia, une de ses sœurs. Impossible de mettre la main sur Souris bleue non plus, son doudou. Il sera retrouvé 34 ans plus tard, lors de la mort de Victor, le père, dans son bureau.

-          1994 : Laura Wyre travaille pendant l’été dans le cabinet de son père, Theo, avant d’intégrer l’université, à la rentrée. Pendant que celui-ci est retenu au tribunal pour une affaire, un forcené entre dans l’immeuble, menace le personnel avec une arme et finit par blesser l’un des associés et tuer Laura avec un couteau. Seul signe distinctif : il porte un polo de golf jaune.

-          1979 : Michelle prépare à manger pendant que le microbe, sa fille, Tanya, a enfin trouvé le sommeil et cessé de pleurer. Entre alors Keith. Le bébé se met derechef à hurler et Michelle, folle de rage, à bout de nerfs, va chercher la hache et le tue. Shirley, la sœur de Michelle, cherche aujourd’hui à retrouver sa nièce, confiée à la garde des parents de Keith après sa mort et l’arrestation de sa sœur.

Trois affaires qui vont être portées à la connaissance de Jackson Brodie, le détective. Trois affaires pour un même lieu : Cambridge et trois histoires dont les personnages s’entrecroisent, à un moment donné.

Il ne faut pas le lire comme un policier mais plutôt comme une chronique sociale, sur la solitude, le mal-être, l’amour parental qui peut parfois être étouffant mais n’empêche pas les drames comme celui de Theo ou Jackson mais aussi celui qui n’a rien d’inconditionnel ou d’instinctif comme en témoignent Rosemary, la mère de Sylvia-Amelia-Julia et d’Olivia ou Michelle, victime apparemment d’une dépression post- natale non diagnostiquée alors que la première ne semble porter aucune affection à ses trois aînées, noyées dans une masse informe, dépersonnalisée. C’est Amelia qui en souffrira le plus, peut-être parce qu’elle est la plus discrète des trois, la plus « insipide » comme le dit sa mère. Ne parlons pas du père, un fantôme, enfermé dans son bureau, lieu interdit aux trois petites sauvageonnes, sauf lorsqu’elles butent sur un problème mathématique, son violon d’Ingres et son métier, qu’il chérit beaucoup plus que son épouse et ses enfants, des étrangers pour lui. Seule bouffée d’oxygène dans cette famille désunie : Olivia, le petit bout de chou affectueux, qui donne à ses sœurs ce qu’elles n’ont jamais reçu, elle que Rosemary aime plus que tout, comme si elle avait hérité de tout l’amour disponible et le redistribuait ensuite.

Un portrait au vitriol de ses personnages, qui ne sont pas épargnés mais dont on comprend pourtant leur évolution à travers leur passé difficile. Leur psychologie est bien établie et même si le rythme est lent, très lent, très très très lent (^^), j’ai été accrochée par ses trois histoires qui n’en font qu’une au final, désireuse de savoir ce qu’il s’était passé pour chacune d’elle, même si je ne pense pas retenter un jour de lire un livre de l’auteur car finalement, il ne se passe pas grand-chose et cette lecture aura été difficile (dans le sens de laborieuse, pas très passionnante ni franchement haletante). Tout tient sur le mystère de ses trois enquêtes non résolues et qui vont mettre longtemps à trouver une issue. Même si les personnages sont bien développés, je ne me suis pas particulièrement attachée à eux et c’est plus la curiosité qui m’a tenue qu’autre chose. Je suis contente de l’avoir terminé et de passer à autre chose !

 

77158541 p

logo 212

C'est lundi, que lisez-vous ? (56)

BANNIR~1

Le rendez-vous de Galléane

 

Mes lectures de la semaine dernière :

Le Minotaure de Marcel AYME

Les Passagers du vent Tome 3 : Le Comptoir de Juda de François BOURGEON (BD)

Enfin fini La Souris bleue de Kate ATKINSON, ya plus qu'à rédiger les billets maintenant

 

Ma lecture en cours :

J'ai rendu samedi, sans l'avoir lu, A la croisée des mondes Tome 1 de Philip PULMAN et ai donc commencé hier La Communauté du Sud Tome 4 : Les Sorcières de Shreveport de Charlaine HARRIS, une lecture sans prise de tête (je croise les doigts ) pour décompresser un peu après la lecture difficile de La Souris bleue : besoin d'un peu d'action aussi !

 

Ma prochaine lecture :

Je ne sais pas du tout  Je piocherai sans doute dans les livres empruntés à la médiathèque...

Le Minotaure de Marcel AYME

001902937.jpg

Genre : Théâtre

 

Quatrième de couverture :

Un citadin nostalgique de la campagne fait installer un tracteur rutilant au beau milieu de son salon.

Sa femme est horrifiée, mais des amis snobs venus lui rendre visite trouvent l’idée du dernier chic !

Une comédie haute en couleur où l’accent du terroir et celui des beaux quartiers se donnent la réplique.

 

Ce que j'en ai pensé :

Un auteur que j’aime de plus en plus : tous les genres lui vont bien. Il passe de l’un à l’autre sans aucune difficulté, avec maestria (la littérature jeunesse avec Les Contes bleus et rouges du chat perché, la nouvelle avec La Bonne peinture et ici, le théâtre, pour ce que j’ai pu lire pour l’instant !). Il nous offre ici une comédie désopilante, farfelue,  où se côtoient trois histoires en une et donc trois lectures différentes de cette pièce : d’un côté, la « réalité » : la dispute de Gérard avec sa femme, Irène, à propos du tracteur qu’elle refuse de voir dans son salon, dans un premier temps puis, lorsqu’il décide de l’enlever et après la visite de Rirette et Michou, ses amis, son combat pour qu’il garde sa place. Un couple mal assorti, qui n’ont pas grand-chose en commun : lui a renoncé à ses rêves par gentillesse, bienveillance et amour envers sa femme et souhaite aujourd’hui se retrouver. Elle est une citadine type, bourgeoise, aimant être à la pointe de la mode et des tendances du moment. Pour lui, le tracteur représente la campagne, le bon air et la simplicité. Pour elle, c’est un objet d’art, une nouvelle tendance qui fera le tour du tout Paris. A côté de ça, Gérard s’est inventé une comédie dans laquelle il est fermier, en compagnie de son ami Mourlon / Philibert et de Marguerite/ Léontine pendant que sa femme joue une tragédie, celle de Pasiphaé (Michou), du Minotaure (le tracteur) et de Minos (Rirette). C’est vraiment très drôle et cet enchevêtrement de pièces dans la pièce lui donne presque un petit côté absurde, qui accentue encore l’effet comique, même si c’est un peu plus compliqué de suivre pour le lecteur. Une parenthèse bien agréable dans ma lecture en cours, beaucoup moins réjouissante et passionnante ! Un moment de fraicheur et de légèreté bienvenu !

C'est lundi, que lisez-vous ? (55)

BANNIR~1

Le rendez-vous de Galléane

 

Mes lectures de la semaine dernière :

J'ai commencé (lu les 10/ 20 premières pages) La Quête du roi Arthur Tome 2 : La Sorcière de la forêt de T.H. WHITE. Puis, j'ai eu envie d'autre chose (j'aurais mieux fait de m'abstenir ). J'ai donc poursuivi avec La Souris bleue de Kate ATKINSON, la série passant à la TV (même si je n'ai pas voulu la voir), ça m'a refait penser à ce livre et donné envie de le lire !

 

Ma lecture en cours :

Toujours dans La Souris bleue : j'en suis presque à la moitié. J'avance difficilement, ça manque vraiment trop d'action pour moi et pourtant, j'ai envie d'aller au bout pour avoir le fin mot de l'histoire  J'ai hâte de passer à autre chose ! Vivement que je le termine !

 

Mes prochaines lectures :

Je lirai ensuite A la croisée des mondes Tome 1 : Les Royaumes du Nord que je dois rendre le 27/02 à la médiathèque, en espérant qu'il me passionne davantage !

Puis, je passerai à La Communauté du Sud Tome 4 : Les Sorcières de Shreveport parce que besoin d'une lecture-détente, sans prise de tête et que c'est exactement ce que je resens en lisant cette série. Je vais pouvoir décompresser et je sais que ma lecture sera rapide et plus mouvementée que ma lecture actuelle !

C'est lundi, que lisez-vous ? (54)

BANNIR~1

Le rendez-vous de Galléane

 

Ma lecture de la semaine dernière :

Chiens de sang de Karine GIEBEL

 

Ma lecture en cours :

Je comptais lire le tome 2 du Grimoire au rubis de Béatrice BOTTET mais je n'ai pas eu le temps avant de le rendre à la médiathèque.

J'ai donc commencé La Quête du roi Arthur Tome 2 : La Sorcière de la forêt de T.H. WHITE

 

Ma prochaine lecture :

Les Filles au chocolat Tome 2 : Coeur guimauve de Cathy CASSIDY

ou

Le Minotaure de Marcel AYME

ou

Les Disparus de Dublin de Benjamin BLACK

ou

La Dernière Valse de Mathilda de Tamara McKINLEY

...

Bref, mon choix n'est pas encore arrêté. Je verrai quand j'y serai

Chiens de sang de Karine GIEBEL

chiens-de-sang.jpg

Genre : Policier

 

Quatrième de couverture :

Ils sont là. Ils approchent.

Aboiements. Tonnerre de sabots au galop…

La forêt est si profonde… Rien ne sert de crier. C’est le plus dangereux des jeux. Le dernier tabou. Le gibier interdit…

Le hasard les a désignés. Diane aurait dû rester à l’hôtel ce jour-là. Au mauvais endroit, au mauvais moment… Quant à Rémy le SDF, s’il a perdu tout espoir depuis longtemps, c’est la peur au ventre qu’il tente d’échapper à la traque.

Ils sont impitoyables, le sang les grise.

 

Ce que j'en ai pensé :

Une lecture qui tient en haleine, au rythme soutenu, dû notamment à de courts « épisodes » alternant les points de vue de Diane, photographe, qui aime la solitude, les grands espaces et qui se trouve témoin gênant d’un passage à tabac qui va mal tourner, poursuivie par des chasseurs aguerris, menés par Roland Margon, un notable qui dissimule sa vraie nature sous des apparences très policées et Rémy, SDF pour une erreur de jugement qui lui a coûté son job, sa femme et tout ce qu’il possédait, Sarhaan, Eyaz et Hamzat, des clandestins venus chercher un avenir meilleur en France, qui sont les proies d’un jeu dangereux, d’une mortelle chasse à l’homme orchestrée par le démoniaque Lord. Le passage incessant de l’une aux autres, s’il crée une dynamique et attise l’intérêt du lecteur, crée également une rupture dans le récit. A peine rentré dans une histoire, il faut en sortir et passer à l’autre. Cela crée également une certaine frustration chez le lecteur -voulue par l’auteur - désireux de tourner les pages encore plus vite, de savoir comment cela va se terminer, si les personnages auxquels on s’attache énormément vont s’en sortir. Car encore une fois, le portrait psychologique des personnages n’est pas en reste, qu’il s’agisse des victimes ou de leurs bourreaux. Ils ne sont ni tout blancs ni tout noirs, simplement très humains. Une auteure à suivre, assurément, même si, comme pour Jusqu’à ce que la mort nous unisse, j’ai tendance à vite me lasser quand les scènes de traque s’éternisent. Ici, c’était plus vrai concernant Diane plutôt que le groupe soudé formé par Rémy et ses compagnons de galère, peut-être justement parce que leur nombre permet une plus grande diversité dans les situations rencontrées. Malgré ce petit bémol, j’ai bien aimé !

logo 212

77158541 p

dc3a9couvrons-un-auteur-giebel.jpg

Pour retrouver les liens vers les billets des autres participants, c'est ici !

Le prochain rendez-vous aura lieu le 24 mars autour d'un auteur de littérature jeunesse : Guillaume GUERAUD. Avis aux intéressés !

Livra'deux pour pal'addict 4ème édition (février/ mars/ avril)

4ème édition du challenge mais première particpation pour moi en binôme avec Biblio87 alias Julie.

challenge3.png

LDPA what is it?
C'est un challenge inspiré de ce que font déjà deux membres de la team, Jess et Iwry. On s'est dit que ce serait sympa de le proposer à l'ensemble de la communauté et de vous proposer un rendez-vous régulier sur le site dans le but de rassembler des personnes autour de cette passion commune.

Le principe:
En binôme, chacun choisi dans la PAL de l'autre, trois livres :
* Qu'il a lu et aimerait faire découvrir à son partenaire
* Dont il aimerait avoir l'avis d'un ami
* Des titres qui vous interpellent pour leur résumé...
Sur ces trois livres, vous en choisissez un et dans un délai imparti, vous devez le lire et en faire un avis.

Pour s'inscrire:
Deux possibilités s'offrent à vous:
1. Vous proposez à un ami de faire la challenge avec vous.
2. Ou vous laissez faire le hasard, un tirage au sort déterminera quel sera votre collègue de challenge.
Une fois l'option choisie, il suffit de poster un message à la suite de ce post, en précisant si vous êtes avec quelqu'un en me donnant son pseudo ou si vous préférez faire le hasard.

Ce qu'il faut savoir:
*Plus besoin de confirmer votre inscription avec tel ou tel billet, prévenir que vous participez et avec qui sur un post à la suite de ce message suffit.
*Même si ce n'est plus pour valider votre inscription, vous pouvez comme les éditions précédentes faire un billet sur votre blog ou sur le blog LA présentant les trois propositions qui vous seront faites par votre binôme mais sans obligation. Si le choix final n'est pas présent ce n'est pas grave.  Une fois ceci fait, je n'ai pas besoin des liens ou vos billets sont juste modifiés, mais si vous souhaitez le signaler, prévenez-moi que c'est une mise à jour. Je me chargerai de collecter les liens comme toujours.
*Le challenge commence dès que vous avez choisi votre livre sur les 3 propositions qui vous auront été faites. Vous n'êtes pas obligé d'attendre la clôture des inscriptions pour le lire.
*Il est toujours possible aussi de faire partager son avis, avis que je collecterai également.

Attention
Une fois inscrit, un numéro vous est attribué qui me servira à vous repérer pour les liens que vous me donnerez. Retenez bien ce numéro car si vous ne le mentionnez pas lorsque vous me donner un lien, je ne le mettrai pas dans le récapitulatif.

Si vous me donnez le lien au moment de l'inscription, votre numéro sera visible un fois que je ferai une mise à jour, il vous suffira d'en prendre connaissance plus tard au moment de me fournir le lien vers votre avis.

Les dates:
1. Vous avez jusqu'au 15 février pour vous inscrire, en binôme ou au tirage au sort.
*Pour les binômes tirés au sort, vous aurez le nom de votre partenaire peu après le 15.
2. Le challenge se termine le 30 avril.

 

 

Voici donc les livres de ma Pal proposés par Biblio87 :

- La Maison d'à côté de Lisa GARDNER

- Dis oui, Ninon de Maud LETHIELLIEUX

- La Dernière Valse de Mathilda de Tamara McKINLEY

 

Je ne sais pas encore lequel je vais choisir mais j'éditerai mon billet une fois que je me serai décidé...

 

Les livres que j'ai sélectionnés dans la Pal de Biblio87 :

- Le Chant des sorcières tome 1 de Mireille Calmel

- Spellman et associés de Lisa LUTZ

- La Voleuse de livres de Markus ZUSAK

 

Je vous annoncerai le choix retenu par ma binôme quand elle aura décidé...

Rien n'est trop beau de Rona JAFFE

rien-n-est-trop-beau.jpg

Genre : Roman

 

Quatrième de couverture :

Lorsqu’il fut publié, en 1958, le premier roman de Rona Jaffe provoqua l’engouement de millions de lectrices américaines. Elles s’identifièrent immédiatement à ses personnages, de jeunes secrétaires venues d’horizons différents employées dans une grande maison d’édition new-yorkaise. Leurs rêves et leurs doutes reflétaient ceux de toute une génération de femmes.

 

Il y a la brillante Caroline, dont l’ambition est de quitter la salle des dactylos pour occuper un poste éditorial. Mary Agnes, une collègue obnubilée par les préparatifs de son mariage. La naïve April, jeune provinciale du Colorado venue à New6york pour faire carrière dans [le cinéma].

 

Si la ville semble leur offrir d’infinies possibilités professionnelles et amoureuses, chacune doit se battre avec ses armes pour se faire une place dans un monde d’hommes.

 

Ce que j'en ai pensé :

Le début était très prometteur. L’auteur alternait le point de vue de deux jeunes femmes différentes, Caroline et April, travaillant dans la même maison d’édition, Fabian mais aux ambitions également différentes. Si Caroline a choisi de travailler pour oublier Eddie, son ex-fiancé, elle s’engage très rapidement dans son travail, voyant beaucoup plus loin que le poste de secrétaire pour lequel elle a été recrutée. Son ambition et son intelligence ne sont pas du goût de Miss Farrow, qui fait partie des cadres de l’équipe éditoriale et qui voit bien qu’elle représente une menace pour elle. D’ailleurs, elle n’hésite pas à lui mettre des bâtons dans les roues car si les carrières peuvent se faire très vite, la chute peut être tout aussi rapide dans ce monde de requins ! De l’autre côté, nous avons la jeune femme naïve, débarquée de sa province natale pour faire carrière dans le cinéma et qui postule au poste de secrétaire plus par nécessité que par véritable choix. Mais, elle va finalement se prendre de passion pour la vie new-yorkaise, rêvant de s’intégrer à cette société très BCBG.

Comme je le disais, j’ai beaucoup aimé ce début pour ces deux héroïnes, très attachantes mais aussi pour le tableau qu’il dresse de la société de l’époque et notamment de la place que sont en train de prendre les femmes, plus présentes dans la vie active et surtout plus libres et indépendantes. Néanmoins, la suite se gâte un peu : l’auteur s’éparpille beaucoup trop en introduisant de nouveaux personnages, trop nombreux et dont je doute de la réelle utilité car elles se ressemblent finalement beaucoup trop ou du moins ont toutes le même rêve : se marier ! On se perd d’ailleurs de plus en plus dans leurs conjectures amoureuses, ce qui a fini par me lasser. J’ai donc abandonné !

C'est lundi, que lisez-vous ? (53)

BANNIR~1

Le rendez-vous de Galléane

 

Mes lectures de la semaine dernière :

A comme Association Tome 1 : La Pâle lumière des ténèbres d'Erik L'HOMME

Abandonné Rien n'est trop beau de Rona JAFFE

 

Ma lecture en cours :

Chiens de sang de Karin GIEBEL

 

Ma prochaine lecture :

Le Grimoire au rubis Cycle 1, Livre 2 : Le Sortilège du chat de Béatrice BOTTET

A comme Association Tome 1 : La Pâle lumière des ténèbres d'Erik L'HOMME

la-pc3a2le-lumic3a8re-des-tc3a9nc3a8bres_erik-lhomme.jpg

Genre : Jeunesse

Série A comme Association :

1. La Pâle lumière des ténèbres

2.Les Limites obscures de la magie

3. L'Etoffe fragile du monde

4. Le Subtil parfum du soufre

5. Là où les mots n'existent pas

6. Ce qui dort la nuit

7. Car nos coeurs sont hantés

8. Le Regard brûlant des étoiles

 

Quatrième de couverture :

Prénom : Jasper

Description : Grand, maigre, peau blafarde et yeux charbon

Profession : Agent stagiaire à l’Association et lycéen (à ses heures perdues)

Signes particuliers : Pratique la magie et joue de la cornemuse dans un groupe de rock médiéval

Aime : Les mauvais jeux de mots, Donjons et Dragons, l’Agent stagiaire Ombe

Mission : Démanteler un trafic de drogue chez les vampires

 

Ce que j'en ai pensé :

Il s’agit d’un premier tome de mise en place, où nous faisons la connaissance d’un des héros de la série, Jasper. J’ai beaucoup aimé le personnage : très drôle, avec ses jeux de mots foireux, il ne manque pas non plus de courage et ne se démonte jamais, même dans les pires situations. Ses pouvoirs magiques semblent grands. C’est un autodidacte en la matière mais pas un simple amateur ! Je trouve que la façon dont il les utilise est très astucieuse et les références à certains livres fantastiques bien trouvées et bien amenées, que ce soit dans les lectures du héros (Le Livre d’Ezétoal ^^ ou L’Immonde Ewilan), dans les noms des rues (le rendez-vous avec le vampire à l’embranchement de la rue Murnau et Bram Stocker m’a beaucoup fait rire) ou dans le fait que Jasper parle en haut-elfique pour obtenir l’aide des pierres dont il utilise les propriétés pour ses sorts, référence incontestable à Tolkien. L’action est également au rendez-vous, on est directement plongé dans l’aventure. Tout s’enchaine sans aucun temps mort. Je regrette seulement que l’auteur ne prenne pas le temps d’expliciter plus certains points comme, par exemple, quand Jasper est envoyé en mission, pour démanteler un trafic de drogue. D’où sort cette information ? Comment savent-ils que tel et tel est impliqué dans l’affaire ? Je suppose que c’est Fabio qui les a renseigné, après son arrestation et au cours d’un interrogatoire mais la question est passée sous silence par l’auteur. Ça manque de développements par moments. Ainsi, où est passé Séverin, le vampire ? S’est-il échappé ? Est-il mort ? Qui sont les magiciens qui se sont enfuis ? Quelle est l’identité de l’homme ayant pris Jasper en filature ? Que lui veut-il ? Quelles sont ses intentions et surtout, pour qui travaille-t-il ? Je suppose que les réponses viendront plus tard…

Challenge - IMAGINAIRE