Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Crépuscule des hyènes de John C. PATRICK

crepuscule_hyenes.jpg

Genre : Espionnage

 

Lecture commune de mai/ juin 2011 (forum Partage Lecture)

 

Quatrième de couverture :

Raúl da Silva, taupe du contre-espionnage infiltrée dans le gouvernement d'Allende, n'aura pas su protéger sa compagne chilienne lors du coup d'Etat de Pinochet. En 1992, lorsqu'il se retrouve au cœur de la guerre en Bosnie-Herzégovine, le destin frappe à nouveau, manquant lui arracher pour la seconde fois la femme qu'il aime.

De retour en France, Raúl est amené à enquêter sur les séquelles des réseaux d'exfiltration des criminels de guerre mis en place par le Vatican après la Seconde Guerre mondiale. (…)

 

Ce que j'en ai pensé :

Plusieurs affaires, plusieurs lieux dès les premiers chapitres : le lecteur comprend vite que chacune est liée mais, ce lien met longtemps à apparaître. Je me suis alors sentie décontenancée, me demandant où l'auteur voulait en venir et trouvant tout cela un peu long à se mettre en place. Il faut une centaine de pages et l'arrivée des photos en noir et blanc pour que tout s'imbrique et que l'histoire commence véritablement. A ce moment-là, impossible de lâcher ma lecture : je voulais savoir, démêler les fils de l'intrigue en même temps que Raúl.

J'ai beaucoup aimé l'aspect historique, que l'on aborde très peu en général durant nos études, cette part sombre et passée sous silence de l'après-guerre. Néanmoins, les informations fournies par Sombart et qui viennent éclairer toute l'histoire étaient véritablement foisonnantes : je n'en ai saisi que les grandes lignes, les détails s'étant noyés dans la masse. J'aurais préféré qu'elles soient plus disséminées dans le texte et non pas qu'elles arrivent toutes en même temps. Cela faisait beaucoup à intégrer en peu de temps, d'autant que les acteurs impliqués tant au niveau des États (Etats-Unis, Angleterre, URSS, Serbie, Croatie, Vatican...) que des organisations (KGB, BRU, CIC, OPC, Krizaris...) sont nombreux. J'ai perdu le fil à plusieurs reprises.

Une lecture donc très intéressante, qui m'a donné envie d'approfondir le sujet. Le personnage central est définitivement Raúl, c'est lui qui mène la barque et je l'ai trouvé très touchant : sa souffrance est palpable et on a envie qu'il reprenne pied, qu'il cicatrise de ses anciens traumatismes. Il est loin des super-héros qui n'ont peur de rien et qui foncent dans le tas sans réfléchir. J'ai aimé le duo qu'il forme avec Mondolani même si celui-ci est finalement peu présent dans l'histoire.

 

Encore merci au forum Partage Lecture et aux éditions Kyklos pour ce partenariat ! 

lespassionsdemalo 15/07/2011 20:08



C'est un livre qui me tente beaucoup , je le note.


Merci



Les lectures d'Alexielle 15/07/2011 20:26



De rien, Malo! J'espère qu'il te plaira