Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Neverwhere de Neil GAIMAN

neverwhere.jpg

Genre : Fantasstique

 

Quatrième de couverture :

Londres, un soir comme tant d’autres. Richard Mayhew découvre une jeune fille gisant sur le trottoir, l’épaule ensanglantée. Qui le supplie de ne pas l’emmener à l’hôpital… et disparait dès le lendemain. Pour Richard, tout dérape alors : sa fiancée le quitte, on ne le reconnait pas au bureau, certains, même, ne le voient plus… Le monde à l’envers, en quelque sorte. Car il semble que Londres ait un envers, la « ville d’En Bas », cité souterraine où vit un peuple d’une autre époque, invisible aux yeux du commun des mortels. Un peuple organisé, hiérarchisé, et à la tête duquel les rats jouent un rôle prépondérant. Plus rien ne le retenant « là-haut », Richard rejoint les profondeurs…

 

Ce que j'en ai pensé :

Une jolie façon de voyager à travers Londres et son double fantôme, la Londres d’En Bas où vivent les rejetés, ceux qui n’ont plus leur place en Haut, les parle-aux-rats, toute une population parallèle dont Richard va faire la connaissance suite à sa rencontre avec Porte. Des personnages hauts en couleurs comme le marquis de Carabas, Chasseur, Messieurs Croup et Vandemar, etc… et un héros ordinaire. En effet, Richard n’a rien du chevalier sans peur ni reproche que l’on croise souvent dans l’univers de la fantasy, aux côtés de la jeune fille douée de pouvoirs magiques, qui vient lui apporter son aide afin de remplir la mission qui lui a été confiée. Non, Richard Mayhew est un homme comme l’on en croise tous les jours dans la rue, il a une petite amie qui prend les décisions pour lui, un job de financier qui lui permet de mener une vie confortable, moyenne. Il n’est pas particulièrement brave, ne plonge pas dans les dangers tête la première. Il réagit comme tout le monde, n’est pas exempt de défauts et c’est ce qui le rend si attachant. Sa vie va être chamboulée du jour au lendemain par l’intrusion de Porte dans son train-train quotidien. En lui ouvrant sa porte, il devient invisible aux yeux de ses pairs, ceux qui vivent dans la Londres d’En Haut. Il n’a donc plus le choix et part à la recherche de la jeune femme, à la découverte d’un autre monde dont il ne soupçonnait même pas l’existence et nous, d’embarquer avec lui ! L’humour n’est pas en reste, entre les jeux de mots de Mr Croup et les lieux communs énoncés par le héros, perdu au milieu d’une Londres étrange, atypique et dangereuse. J’ai beaucoup aimé et ai souvent ri. L’écriture est très fluide, limpide et les pages se tournent toutes seules. Aucun temps mort ! Un auteur à suivre, j’y reviendrai, pas de doute !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

BlackWolf 01/02/2012 20:42


J'ai moi aussi passé un excellent moment avec ce livre. Neil Gaiman est vraiment un auteur à suivre. En tout cas content que ce livre t'ait plu.

Les lectures d'Alexielle 02/02/2012 14:20



Merci, Blackwolf ! Oui, un auteur à suivre... J'ai hâte d'en lire d'autres de lui ! Et déjà pleins de titres en tête