Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Indiana Teller Tome 2 : Lune d'été de Sophie AUDOUIN-MAMIKONIAN

Genre : Littérature jeunesse

Série Indiana Teller :

1. Lune de printemps

2. Lune d'été

3. Lune d'automne

4. Lune d'hiver

 

Quatrième de couverture :

Dans les interminables plaines du Montana s’étend le Lycos Ranch. Alentour, les voisins sont loin de se douter que ses occupants sont les membres de l’un des clans de loups-garous les plus puissants d’Amérique du Nord. Parmi eux, un seul humain a sa place : Indiana Teller.

 

Alors qu’Indiana se remet à peine de l’enlèvement de sa mère, le père de sa petite amie Katerina est sauvagement agressé, laissé à moitié mort. Une seule certitude : cette attaque n’est pas d’origine humaine. Le jeune homme est prêt à tout pour découvrir l’auteur de cet ignoble crime. A moins qu’il ne s’agisse d’un complot visant à l’éloigner des siens… et à détruire ce qui l’unit à celle qu’il aime ?

Entre une nouvelle menace vampire et les haines qui déchirent les clans, Indiana a plus que jamais besoin de ses dons de rebrousse-temps pour élucider ces mystères. Saura-t-il maîtriser ce pouvoir capricieux ? Et comment protéger Katerina de ces sombres machinations ? Car la nuit, tous les loups sont gris, et un traître pourrait bien se cacher parmi eux…

 

Ce que j'en ai pensé :

J’avoue que le début m’a un peu fait peur : j’ai cru que l’on allait tomber dans le même écueil que précédemment, avec la romance à la je t’aime moi non plus entre Indiana et Katerina mais heureusement, très vite, l’action prend le pas sur leur histoire d’amour compliquée par la famille particulière d’Indiana et les différentes machinations politiques qu’elle doit affronter afin de conserver sa place de meute la plus influente d’Amérique du Nord. Les personnages se développent, notamment Tyler, dont jusqu’ici on ne savait pas trop dans quel camp il allait jouer et qui est toujours aussi fou d’amour pour Katerina et donc jaloux d’Indiana. Les vampires entrent également en scène avec lord Brandon et la belle Annabelle, que j’aime beaucoup et qui est très intéressante par sa particularité de SangVol. Axel est également plus présent et son histoire d’amour naissante avec la jeune femme est touchante. On retrouve avec grand plaisir l’humour de l’auteur, teinté de références à la culture populaire actuelle (Twilight, Buffy, Anita Blake, Abby du NCIS…). J’aime toujours autant. Cela apporte une vraie touche de fraîcheur. Tout s’enchaîne très rapidement sans que l’on ait le temps de souffler et même si certaines révélations sont plus que prévisibles (comme l’identité de « l’autre », celui qui veut éradiquer les humains et les autres espèces surnaturelles à l’aide de virus mortels et que je voyais venir comme le nez au milieu de la figure), ce second tome est bien meilleur que le premier et réserve son lot de surprises. Il donne encore plus envie de se plonger dans la suite, surtout avec cette fin alléchante et frustrante !