Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sarah la pas belle de Patricia MacLACHLAN

Genre : Roman jeunesse

Série L'Histoire de Sarah la pas belle :

1. Sarah la pas belle

2. Sarah la pas belle se marie

3. Le Journal de Caleb

4. Un Cadeau pour Cassie

5. La Ferme de grand-père

 

Coup de coeur

 

Quatrième de couverture :

 

Anna et Caleb n’ont plus de maman.

Elle est morte à la naissance de Caleb, laissant Jacob le fermier seul avec ses deux enfants.

 

Mais la vie continue.

 

Un jour, Jacob met une petite annonce dans le journal et Sarah y répond.

 

Après quelques lettres, Sarah écrit : « J’arriverai par le train. Je porterai un bonnet jeune. Je suis grande et pas belle ».

 

 

Ce que j'en ai pensé :

 

Un coup de cœur inattendu pour cette lecture jeunesse et notamment pour Caleb, petit garçon très touchant, en mal de mère.

Il n’a jamais eu la chance de connaître la sienne, morte quelques jours après sa naissance.

Elle ne vit plus qu’à travers les souvenirs d’Anna, sa grande sœur, qu’il interroge sans relâche pour en savoir plus sur elle.

 

Depuis ce jour tragique, leur père, Jacob, ne chante plus.

 

Pour remédier à cette tristesse ambiante (que l’on ressent jusque dans les dessins de Quentin Blake, aux couleurs beaucoup plus sombres que dans les livres de Roald Dahl, par exemple), Jacob passe une annonce dans le journal pour trouver une nouvelle épouse.

 

Sarah y répond : elle sera bientôt là et restera tout d’abord un mois, le temps de voir si la situation lui convient.

 

Les enfants vont tout mettre en œuvre pour lui faire oublier son Maine natal, son frère et la mer, lesquels lui manquent tant !

 

Quant à elle, elle remet de la joie dans leur foyer, leur apporte un brin de fantaisie bienvenu, leur redonne le sourire et fait naître l’espoir dans leur cœur, un espoir que le lecteur espère ne pas voir déçu…

Femme de tête, elle trouve très vite sa place dans la maisonnée, où elle sait se rendre indispensable mais va-t-elle rester au-delà d’un mois ?

Le bonheur qu’elle leur offre ne sera-t-il qu’éphémère ?

Va-t-elle le leur reprendre aussitôt ?

Ne fera-t-elle qu’un bref passage dans leur vie ?

 

C’est la question qui hante Caleb, Anna et même Jacob et que se pose donc aussi le lecteur, la gorge nouée devant les doutes et la peur de l’abandon du petit garçon et de sa sœur.

 

Bref, une histoire hors du temps, qui nous replonge à l’heure où l’on correspondait par lettres, y compris pour se chercher une épouse, dans une Amérique rurale, où chacun se serre les coudes, malgré la distance entre les fermes, malgré l’isolement.

 

Une histoire pleine d’émotions, qui nous fait passer du rire aux larmes.

Une fois commencée, il est très difficile de quitter cette famille… ça tombe bien, il existe apparemment plusieurs tomes, j’espère juste qu’ils seront facilement disponibles (je croise les doigts !) !

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Antigone 27/03/2020 09:44

Une jolie histoire on dirait ! ;) J'aimais lire ce genre de romans quand j'étais adolescente.

Les lectures d'Alexielle 27/03/2020 10:51

Moi je n'ai jamais cessé d'en lire ^^ L'histoire est très belle oui, très touchante et nous amène à une autre époque, où on s'attachait peut-être davantage à toutes ces petites choses qui font les petits bonheurs de chaque jour car à côté de ça, la vie n'était pas toujours facile, on savait apprécier le peu que l'on avait, sans en demander toujours plus...