Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mercy Thompson Tome 2 : Les Liens du sang de Patricia BRIGGS

Genre : Bit-lit

Série Mercy Thompson :

1. L' Appel de la lune (lu avant blog)

2. Les Liens du sang

3. Le Baiser du fer

4. La Croix d'ossements

5. Le Grimoire d'argent

6. La Marque du fleuve

7. La Morsure du givre

8. La Faille de la nuit

 

Quatrième de couverture :

(…)

La mécanicienne auto Mercedes Thompson a des amis un peu partout… y compris dans des tombeaux. Et elle doit une faveur à l’un d’entre eux. Pouvant changer de forme à volonté, elle accepte de prêter main-forte à son ami vampire, Stefan, pour remettre un message à un autre mort-vivant.

Mais ce vampire inconnu est loin d’être ordinaire… tout comme le démon qui le possède.

 

Ce que j'en ai pensé :

Une éternité que ce deuxième tome traînait dans ma Pal. Je l’ai acheté peu après la lecture du premier, soit en 2009. Pourquoi ne l’ai-je pas lu plus tôt ? A vrai dire, je n’en sais trop rien. D’autant que le 1er m’avait plu, même si Mercy n’est pas mon héroïne de bit-lit préférée, ce que confirme ce deuxième tome, que j’ai bien aimé malgré cela. J’adore sa personnalité, son esprit contradictoire qui la pousse à faire le contraire que ce que les loups, qu’elle côtoie depuis son enfance, attendent d’elle, notamment Adam, le voisin hyper protecteur avec qui un lien étroit semble se nouer, rendu particulier (et problématique) par sa nature d’Alpha, Samuel, son premier amour qui a emménagé chez elle sans lui laisser vraiment le choix et Bran, le Marrock, qui l’a plus ou moins élevée et sa nature de changeuse la démarque des autres. Parions d’ailleurs qu’elle sera davantage encore exploitée dans les prochains opus, même si Les Liens du sang nous offre un avant-goût de ce qu’elle pourrait être capable de faire.

Dans cette seconde aventure, elle est enrôlée par Stefan, le vampire, dans une enquête dangereuse. Idéal pour en apprendre davantage sur les créatures de la nuit, leur fonctionnement et les rivalités internes à l’essaim de la maîtresse vampire, Marsilia et sur les démonologues. Même si Mercy reste un peu en retrait et ne s’engage réellement que dans la deuxième moitié du récit pour trouver le responsable des meurtres et de la montée de violence afférente, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. La lecture reste fluide et les informations disséminées par l’auteur la rendent intéressante. Ça manque cependant un peu de punch (dans les deux cent premières pages en tout cas même si le début semblait commencer sur les chapeaux de roue) et le combat final est un peu décevant car trop facilement gagné au vu de l’adversaire qui leur faisait face.

Le troisième semble plus centré sur les faes, que l’on entrevoit ici. Espérons qu’il ne me faudra pas à nouveau attendre 5 ans avant de le lire (ça ne tient qu’à moi, me direz-vous ^^) !

Voir les commentaires