Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est lundi, que lisez-vous ? (52)

BANNIR~1

Le rendez-vous de Galléane

 

Ma lecture de la semaine dernière :

Le Bleu est une couleur chaude de Julie MAROH

 

Mes lectures en cours :

Toujours dans Rien n'est trop beau de Rona JAFFE : l'auteur s'éparpille un peu trop, trop de personnages à suivre... Mais j'ai quand même envie de poursuivre !

Commencé également A comme Association Tome 1 : La Pâle lumière des ténèbres d'Erik L'HOMME

 

Ma prochaine lecture :

Chiens de sang de Karine GIEBEL

Voir les commentaires

Le Bleu est une couleur chaude de Julie MAROH

105635_c.jpg

Genre : BD

 

Quatrième de couverture :

La vie de Clémentine bascule le jour où elle rencontre Emma, une jeune fille aux cheveux bleus, qui lui fait découvrir toutes les facettes du désir et lui permettra d’affronter le regard des autres. Un récit tendre et sensible.

 

Prix espoir de la quinzaine BD de Bruxelles en 2008

Prix du jeune auteur du Salon de la BD et Arts Graphiques de Roubaix en 2010

Prix citoyen au festival de Blois 2010

Prix du Public au festival international d’Angoulême en 2011

Prix du meilleur album au festival de la BD d’Alger en 2011

 

Ce que j'en ai pensé :

Je ne serais pas allé de moi-même vers cette BD. Je la découvre grâce au Baby challenge BD de Livraddict, auquel je me suis inscrite et c’est une très belle chose. Ce n’est pas un coup de cœur,  mais il s’en est fallu de peu !

Clémentine, élève en seconde, est une ado en quête d’identité. Elle fait ses premières expériences amoureuses, avec le beau Thomas. Jusqu’au jour où son regard croise celui d’Emma. Et là, son cœur s’emballe. Serait-ce le coup de foudre ? Impossible ! Emma est une fille ! Pourtant, la jeune femme hante ses rêves, quand sa conscience est endormie. Notre héroïne est en pleine interrogation. Refus d’accepter, peur du rejet, perte de repères, honte, culpabilité, regard hostile des autres, poids de la morale et de la société, reconstruction, prise de conscience, épanouissement, trahison : les émotions et les sentiments qui l’habitent sont très bien rendus, tant au niveau du texte que du dessin. Des phrases percutantes, justes, qui nous amène nous aussi à porter un autre regard sur l’homosexualité, à nous mettre à leur place. C’est une BD intelligente, qui parle avant tout d’amour, sans tabou, en mettant à mal les préjugés. La fin est bouleversante, même si on sait d’avance comment leur histoire se termine, étant donné qu’elle est annoncée dès les premiers mots.

Un hymne à la tolérance qui devrait tomber dans toutes les mains, à condition qu’elles soient adultes car certaines scènes sont un peu osées, mais rien de choquant, là n’est pas le but de l’auteur. On pourrait s’étonner de tous les prix reçus, on comprend à la lecture qu’ils sont amplement mérités !

 

Je ne suis pas très citations, encore moins en ce qui concerne les BD, mais je ne peux résister, cette fois-ci, au plaisir de vous faire partager mes préférées :

 

« Ah ! Tu gardes encore certains préjugés apparemment. Pourtant tu es bien placée pour savoir que l’amour ne répond pas à la morale qu’on t’a apprise » (Valentin s’adressant à Clémentine)

 

« Il n’y a que l’amour pour sauver ce monde. Pourquoi j’aurais honte d’aimer ? «  (Clémentine)

 

« Et c’est peu à peu que j’ai compris que nos façons d’aimer étaient multiples. On ne choisit pas de qui on va tomber amoureux, et notre conception du bonheur s’impose à nous-même selon notre vécu » (Emma à Clémentine)

 

« Mais mon amour, tu m’as déjà sauvée. Tu m’as sauvée d’un monde établi sur des préjugés et des morales absurdes, pour m’aider à m’accomplir entièrement. Personne n’est fautif de ce qui arrive aujourd’hui » (Clémentine, dans son journal, à l’attention d’Emma)

 

bandedessine

Voir les commentaires

C'est lundi, que lisez-vous ? (51)

BANNIR~1

Le rendez-vous de Galléane

 

Mes lectures de la semaine dernière :

Calamity Jane avait deux filles d'Alice de PONCHEVILLE

On ne badine pas avec l'amour d'Alfred de MUSSET

 

Ma lecture en cours :

Rien n'est trop beau de Rona JAFFE : j'avais envie d'un roman, ça faisait longtemps que je n'en avais plus lu (alors qu'à un moment donné je ne lisais que de ça quasiment : j'ai des périodes. En ce moment c'est plus littérature jeunesse, fantasy et un peu de policier/ thriller ) : je n'ai lu que les deux premiers chapitres donc je n'ai pas encore d'opinion...

 

Ma prochaine lecture :

Ben tiens, justement : de la littérature jeunesse  : A comme association Tome 1 : La Pâle Lumière des ténèbres d'Erik L'HOMME.

Voir les commentaires

C'est lundi, que lisez-vous ? (50)

BANNIR~1

Le rendez-vous de Galléane

 

Mes lectures de la semaine dernière :

La Quête du roi Arthur Tome 1 : Excalibur, l'épée dans la pierre de T.H. WHITE

Les Femmes savantes de MOLIERE

Abandonné Le Clan des nocturnes Tome 1 : Jacob de Jacquelyn FRANK que je devais lire pour la LC organisée par Galléane le 11/01  : j'avais envie de romance lorsque je me suis inscrite mais plus au moment où je devais le lire, du coup, je laisse tomber pour l'instant. Je le reprendrai plus tard !

 

Ma lecture en cours :

Calamity Jane avait deux filles d'Alice de PONCHEVILLE

 

Ma prochaine lecture :

Peut-être Rien n'est trop beau de Rona JAFFE.

Voir les commentaires

Le Retour à la terre Tome 1 : La Vraie Vie de Jean-Yves FERRI (scénario) et Manu LARCENET (dessins)

images.jpg

Genre : BD

Série Le Retour à la terre :

1. La Vraie Vie

2. Les Projets

3. Le Vaste Monde

4. Le Déluge

5. Les Révolutions

 

Présentation éditeur :

Ah, la campagne, les petites fleurs, les bébêtes qui montent qui montent, et tout et tout... Quel citadin n'a rêvé d'aller s'y ressourcer ? Manu Larcenet a chopé le virus l'an dernier. A lui et à Mariette, sa compagne, le gazouillis des oiseaux, le doux bruit des ruisseaux et tout et tout ! Quand, comme Manu, on a passé sa vie en banlieue parisienne, ça change. Toujours timide, Manu était à cent années-lumière d'imaginer que le récit de sa nouvelle vie pouvait intéresser le moindre lecteur. Et puis, il est difficile de s'occuper d'un châtaignier de 45 mètres déposé dans son jardin par des voisins sympas tout en s'observant par la fenêtre !

 

Heureusement, parmi les amis venus découvrir le nouveau monde de l'auteur des Cosmonautes du Futur, se trouvait Ferri(…). C'est [lui] qui s'est collé au récit des avatars de nos deux citadins depuis leur arrivée aux Ravenelles, 89 habitants (dont une jolie boulangère).

 

Mais tout n'est pas rose quand on se met au vert ! Quel citadin exilé, n'a pas ressenti sur le coup de 18h le manque lancinant du bruit du Périf ? L'eau-de-vie de M. Henri le proprio peut consoler, mais on sent parfois le besoin d'un réconfort moral. (…)

 

Pas chiens, Larcenet et Ferri traitent ce retour à la terre par histoires courtes d'une demi-page. 90 (bonnes) idées en 45 planches ! Ça rend généreux la vie au grand air ! Sitôt l'album refermé, on rêve d'une suite. (…)

 

Ce que j'en ai pensé :

J’ai beaucoup aimé cette BD, c’est frais – l’air de la campagne sans doute – et cela sent le vécu. J’ai ri à gorge déployée face à un Manu angoissé par sa nouvelle vie, loin du bruit de la ville, du stress, des bouchons, mais aussi loin des activités et de ses amis. La présentation rappelle les Gaston Lagaffe ou Boule et Bill de mon enfance, avec ses demi-planches qui relatent chacune un aspect de ce nouveau départ, la lente adaptation à l’environnement et les angoisses de notre héros. Que dire du chat aussi, Speed, lequel porte très mal son prénom ! Et les habitants, assez flippants au départ mais auxquels on s’attache finalement comme Monsieur Henri, le propriétaire, toujours en train d’espionner à leur fenêtre ou Mme Mortemont et ses non-dits qui sèment le doute et la panique dans l’esprit de Manu, le citadin. Des gags drôles, réalistes et qui portent un regard positif sur la vie à la campagne, loin des préjugés (même s’il y en a mais ils sont vite « démontés » par l’auteur) et des clichés communs.

bandedessine

Voir les commentaires

Bonne année 2013 !

imagesCA7GKM33.jpg

Soyez heureux en cette nouvelle année avec toujours plus de belles lectures. Que tous vos voeux se réalisent !

 

Comme le veut la tradition, voici l'heure des bilans. Je vais reprendre ici l'idée de Virgule lancée sur le forum Partage Lecture (je mettrai le lien plus tard, je ne peux pas y acceder sans me connecter sur le site ) pour présenter mes coups de coeur de l'année qui s'est terminée :

En cette année 2012, j'ai donc lu 54 livres dont 4 ont été des coups de coeur. Voici mon podium :

N° 1 (médialle d'or) : La Voleuse de livres de Markus ZUSAK 

N° 2 (médialle d'argent) : No et moi de Delphine de VIGAN 

N° 3 (médaille de bronze) : Il y avait un garçon de mon âge juste en dessous de chez nous de Tania SOLLOGOUB  

 

En espérant que cela vous donne envie de les lire car ils en valent la peine

Voir les commentaires