Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J-1 avant... le retour du mois anglais !

Et c'est reparti pour une nouvelle édition du Mois anglais, rendez-vous incontournable du mois de juin sur le blog, organisé cette année encore par Lou et Cryssilda. Merci à elles deux ! Encore de belles rencontres de blogs que je ne connais pas, de découvertes d'auteurs et de livres autour de cette thématique, à venir et donc sans doute de nouveaux arrivants dans la Pal ou au moins de nouvelles envies de lectures !

 

Pour ce qui est du programme je vous laisse le découvrir sur les blogs des organisatrices.

 

Voici le mien avec tout d'abord les lectures communes auxquelles je souhaite participer :

4 juin : Roman policier (déjà lu : ce sera Les Disparues du marais de Elly Griffiths)

14 juin : Roman jeunesse (déjà lu : Lili Goth Tome 2 : Une Fête d'enfer ! de Chris Riddell et j'ai bien envie de lire le 3 également)

15 au 17 juin : Read-a-thon qui me permettra sans doute de lire d'autres titres anglais et d'avoir des billets sur cette seconde moitié de juin ^^

18 juin : Jane Austen (je pense enfin sortir Orgueils et Préjugés de ma Pal. Cette année, c'est la bonne !)

28 juin : Virginia Woolf (j'ai acheté un recueil de nouvelles récemment donc ce sera peut-être lui ou Mrs Dalloway si j'ai le temps - ce qui semble plus hypothétique)

 

Ceux que j'ai d'ores et déjà lu en prévision du mois anglais et hors LC :

Princesse Sara Tome 4 : Une Petite Princesse de Audrey Alwett (BD inspirée de l'œuvre de Frances Hodgson Burnett)

La Petite Librairie des cœurs brisés de Annie Darling

 

Dans celles qui me font envie mais pour lesquelles je ne suis pas sûre d'avoir le temps :

1er juin : Jonathan Coe et plus particulièrement Testament à l'anglaise (et là c'est sûr il ne sera pas lu pour le 1er mais j'espère le lire d'ici la fin du mois, d'autant que je l'ai emprunté à la médiathèque)

16 juin : La Fille d'avant de J.P. Delaney, acheté récemment également. J'ai lu les premières pages et il me tente beaucoup !

20 juin : Anna Hope (j'ai Le Chagrin des vivants dans ma Pal)

26 juin : Kate Morton (avec La Scène des souvenirs mais vu le pavé, c'est peu probable...)

 

A côté de ces LC, d'autres livres me tentent beaucoup : Highland Fling de Nancy Mitford, emprunté à la médiathèque, Une Fille, qui danse de Julian Barnes, Audrey retrouvée de Sophie Kinsella, Mentir n'est pas trahir d'Angela Huth, L'Intérêt de l'enfant de Ian McEwan (les deux derniers ayant été choisis l'année dernière pour l'édition précédente du mois anglais déjà !), Légende de David Gemmell ou La Huitième Couleur de Terry Pratchett (que j'aurais voulu lire pour le 5 juin, dans l'idéal, pour la Lc autour de la SF/ Fantasy, sans succès), Helen Simonson (je ne me souviens plus du titre en ma possession ^^)....

 

Bref, tout ne sera pas lu cette année encore, d'autant qu'il me reste beaucoup de livres anglais dans la Pal et je suis susceptible de changer mon programme à chaque instant !

Dans tous les cas, n'hésitez pas à venir nous rejoindre et bon mois anglais à tous !

 

Voir les commentaires

Là où naissent les nuages d'Annelise HEURTIER

Genre : Littérature jeunesse (roman)

 

Quatrième de couverture :

 

Mon père m'a attrapée par les épaules : - «  Viens avec moi. Un voyage humanitaire, c'est le genre d'expérience qui marque une vie entière ».

 

Putain, il me faisait chier, avec sa Mongolie.

 

Une voix a retenti, une voix de petite fille qui veut plaire à son père, qui veut se prouver qu'elle n'est pas si nulle, qu'elle ressemble un peu à sa mère un peu un tout petit peu :

- « Pourquoi pas ».

 

Je ne pouvais pas y croire. Et pourtant si. C'est moi qui avais parlé.

 

 

Ce que j'en ai pensé :

 

Amélia, mal dans sa peau, part en mission humanitaire en Mongolie, à Oulan-Bator, dans une association qui vient en aide aux enfants des rues, pour laquelle sa mère a elle-même travaillé.

 

Un voyage en quête d’elle-même, où elle devra prendre sur elle, s’ouvrir aux autres, sortir de son cocon et de sa petite vie tranquille, protégée, pour affronter ses peurs, loin de ses parents, qu’elle idéalise, notamment sa mère, qu’elle met sur un piédestal.

 

Elle a beaucoup de mal à sortir de son ombre, à exister à côté de cette femme parfaite, solaire, engagée et altruiste.

 

Parfaite ? Vraiment ?

 

Un roman que j’ai pris plaisir à lire mais pour lequel il m’a manqué un petit quelque chose, plus d’approfondissement.

 

J’ai trouvé que tout allait trop vite et que, au final, on reste trop à la surface des choses, même les émotions de l’héroïne semblent manquer de profondeur, tout comme ses interactions avec les autres bénévoles : Franck, Simon, Oyanza ou la directrice, Bakar ou avec les enfants, même si son amitié avec Muchuck est touchante ou avec les habitants des plaines comme Narentsetseg et son mari, Dalataï.

 

J’ai eu l’impression tout du long qu’elle dressait une barrière invisible entre elle et les autres et malgré sa prise de conscience progressive, cette barrière ne tombe jamais réellement, ce qui explique peut-être ce sentiment d’inachevé qui perdure après ma lecture…

Voir les commentaires

Dark Hunters Tome 1 : L'Homme maudit de Sherrilyn KENYON

Genre : Fantasy romance (?)

Série Dark Hunters :

1. L'Homme maudit

2. Les Démons de Kyrian

3. La Fille du Shaman

4. Le Loup blanc

5. La Descendante d'Apollon

6. Jeux nocturnes

7. Prédatrice de la nuit

...

 

Quatrième de couverture :

 

Grace est sexologue.

Pourtant, sa vie sentimentale est un désert.

 

Justement, pour fêter son anniversaire, elle n’a pas hésité à ouvrir le livre de magie de sa copine Selena et à invoquer Julien de Macédoine, condamné par les dieux de l’Antiquité, à offrir à ses maîtresses le plaisir absolu.

 

Ce n’ est qu’une légende…

 

Mais que fait cet homme beau à se damner dans son jardin ?

 

Grace doit se rendre à l’évidence.

En guise de cadeau, elle a eu droit à l’homme idéal.

 

Il n’a pas le droit d’aimer ?

 

Qu’importe, elle trouvera le moyen de le libérer de son sortilège !

 

 

Ce que j'en ai pensé :

 

Il semblerait qu’en ce moment, mes lectures tournent toutes autour d’une thématique commune : la mythologie. Et le pire, c’est que je ne le fais même pas exprès !

 

En effet, j’ai choisi cette lecture pour le côté romance, bien que la couverture me faisait très peur !

Je craignais de tomber sur une histoire type Harlequin, qui ne tournerait qu’autour du sexe, sans autre teneur, sans véritable histoire, tout cela à cause de sa couverture. Or, s’il y a effectivement des scènes de sexe, tout ne tourne pas autour de ça : il y a une vraie histoire, que j’ai bien aimée.

 

Grace essaye par tous les moyens de délivrer Julien, un ancien guerrier macédonien, d’un mauvais sort jeté par son demi-frère, le dieu Priape.

 

Ils apprennent à se connaitre progressivement et petit à petit vont émerger de véritables sentiments entre eux.

 

Grace est la première femme à ne pas le traiter uniquement comme un morceau de viande, à ne pas en vouloir qu’à son corps et à faire ressortir ce qu’il y a de meilleur en lui, bien caché sous sa fougue, sa colère et sa méfiance, à lui inspirer des sentiments.

 

Pour son plus grand malheur !

Car il est condamné à être esclave et les personnes qui le côtoient risquent elles aussi de s’attirer les foudres des dieux !

 

Pourront-ils lever la malédiction ?

 

La route sera longue et difficile et rien n’est gagné jusqu’à la toute fin !

 

Un début de série prometteur, sur fonds de mythologie grecque, ce que j’adore ( !), qui nous permet encore une fois de côtoyer quelques dieux et déesses, toujours aussi cruels envers les êtres humains et surtout envers notre héros de l’Antiquité, qui doit également découvrir le monde moderne !

 

Je suis contente d’avoir suivi les conseils de Frankie, qui vantait les mérites de cette série sur Livraddict et de ne pas m’être arrêtée à cette couverture très « harlequinesque » !

 

Soit, il y a de la romance érotique mais, les personnages sont vraiment bien développés et extrêmement attachants.

L’intrigue et le suspense sont eux aussi au rendez-vous, ce qui n’est pas pour me déplaire.

 

 

 

Voir les commentaires

La Balade de Yaya Intégrale 1 à 3 de Jean-Marie OMONT (scénario) et Golo ZHAO (illustrations)

Genre : BD

Série La Balade de Yaya :

1. La Fugue

2. La Prisonnière

3. Le Cirque

4. L'Île

5. La Promesse

6. Perdue

7. Le Piège

8. Le Retour

9. La Sonate

 

Quatrième de couverture :

 

Chine, 1937.

Les japonais entrent dans Shanghai et poussent à l'exode des milliers de chinois.

 

Au cœur de ce chaos, deux enfants vont se lier d'amitié alors que tout semblait les séparer : Yaya est la fille d'un riche commerçant et Tuduo est un gamin des rues.

 

Les deux jeunes héros vont traverser une chine en guerre, à la recherche des parents de Yaya.

 

Voici comment tout a commencé...

 

 

Ce que j'en ai pensé :

 

Des illustrations qui ne sont pas sans évoquer les films d’animation d’Hayao Miyazaki, avec leurs rondeurs dans les traits de l’héroïne, qui rappellent également la douceur, la tendresse et la poésie de l’œuvre du maître, pour un scénario portant les mêmes qualités.

 

Une belle histoire d’amitié improbable entre cet enfant des rues, Tuduo, exploité par le méchant Zhu, qui le maltraite et cette petite fille choyée, aux grands talents de pianiste, qui, pour passer un concours, s’enfuit de chez elle, dans un contexte de début de guerre entre la Chine et le Japon.

 

Une aventure pleine d’embûches pour ces deux enfants, qui vont croiser la route de personnes aussi malfaisantes que Zhu mais aussi d’adultes qui vont les aider dans leur quête pour joindre l’oncle de Yaya, à Hong-Kong et retrouver sa famille, comme Li ou Feng Li, la gouvernante.

 

 

Voir les commentaires

Percy Jackson Tome 5 : Le Dernier Olympien de Rick RIORDAN

Genre : Littérature jeunesse (fantasy)

Série Percy Jackson :

1. Le Voleur de foudre

2. La Mer des monstres

3. Le Sort du Titan

4. La Bataille du labyrinthe

5. Le Dernier Olympien

 

Quatrième de couverture :

 

Toute l’année, Percy et son armée de demi-dieux se sont préparés à affronter les Titans.

 

L’heure est venue.

 

Les troupes de Cronos avancent vers Manhattan où l’Olympe est en danger.

 

Tandis que Percy et ses amis luttent, ils savent que le temps est compté.

 

La prophétie va s’accomplir : Percy doit prendre une décision qui condamnera ou sauvera le monde.

 

Mais cette décision, quelle est-elle ?

 

 

Ce que j'en ai pensé :

 

5ème et dernier tome sous forme de grand final !

 

Pas un seul temps mort, la tension et le suspense sont à leur comble, mettant nos nerfs en pelote.

 

Les événements prennent une tournure difficile pour la Colonie des Sangs-Mêlés.

Percy voit sa prophétie enfin révélée et, comme on s’en doutait, celle-ci n’annonce rien de bon ! Il semble bien isolé dans ce dernier tome, au moins dans la première moitié, ce qui change des précédents et semble même assez troublant.

 

Il faut avoir le cœur bien accroché : tous ne s’en sortiront pas indemnes. J’ai pleuré plus d’une fois !

 

Les épreuves s’enchaînent à un rythme d’enfer et n’épargnent pas nos héros, dans une situation plus que délicate face aux troupes de Cronos.

 

Les amitiés formées tiendront-elles le coup face à l’angoisse de l’attente, au déséquilibre des forces en présence, aux Dieux, toujours obtus et inflexibles, même quand leurs propres enfants sont concernés et aux trahisons ?

 

Les surprises, bonnes et mauvaises, sont également au rendez-vous.

 

L’auteur nous comble avec ce cinquième tome !

Tout prend sens, rien n’a été laissé au hasard, toutes les pièces du puzzle s’imbriquent enfin et rien ne semble gagné d’avance, bien au contraire !

Une série que je conseille fortement, pour tous : petits et grands, surtout si vous aimez la mythologie : vous y verrez de nombreuses références, certes revues au goût du jour mais les petits clins d'oeil sont toujours les bienvenus et j'avoue que certains mythes ou légendes m'étaient moins connus. Ce fut donc de très bonnes découvertes, qui donnent envie d'aller plus loin !

 

 

 

Voir les commentaires