Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est lundi, que lisez-vous ? (81)

Le rendez-vous de Galléane

 

Ma lecture de la semaine dernière :

Lou Tome 1 : Journal infime de Julien NEEL : une BD toute mignonnette, sympa et fraîche mais plutôt destinée aux enfants...

 

Ma lecture en cours :

Toujours dans Le Livre et l'épée Tome 1 : La Voie de la colère d'Antoine ROUAUD. Je rame avec cette lecture, je n'accroche pas du tout ! S'il ne s'agissait pas d'un parte avec Babélio, j'abandonnerais. J'ai lu quelques autres critiques et certaines disent la même chose de la première partie mais ça s'arrange apparemment dans la deuxième donc je vais essayer d'arriver au moins jusque là mais j'ai hâte de passer à autre chose !

D'ailleurs j'ai commencé en parallèle Zarbie les yeux verts de Joyce Carol OATES.

 

Ma prochaine lecture :

Toujours Les Enfants de la Terre Tome 1 : Le Clan de l'ours des cavernes de Jean M. AUEL, si j'ai le temps car je dois le rendre le 01/10 à la médiathèque sinon, je trouverai certainement de quoi lire dans ma PAL ^^

Voir les commentaires

La Communauté du Sud Tome 5 : La Morsure de la panthère de Charlaine HARRIS

Genre : Bit-litt

Série La Communauté du Sud :

1. Quand le danger rôde

2. Disparition à Dallas

3. Mortel corps à corps

4. Les Sorcières de Shreveport

5. La Morsure de la panthère

6. La Reine des vampires

7. La Conspiration

8. Pire que la mort

...

 

Quatrième de couverture :

« Moi, Sookie, 26 ans, je suis toujours serveuse Chez Merlotte et, à mon grand désespoir, à nouveau célibataire. Non contente d’être aux prises avec des mutants – dont mon frère Jason ! -, me voilà confrontée à un tueur de mutants ! Et j’ai jusqu’à la prochaine lune pour trouver le vrai coupable… »

 

Alors qu’un sniper bien décidé à éliminer les non-humains fait régner la terreur dans la petite ville sudiste de Sookie Stackhouse, elle est appelée à l’aide par le séduisant Len… et se retrouve plongée au cœur d’imbroglios politiques, mêlant vampires, loups garous et autres créatures ! Et ses sentiments aussi sont mis à rude épreuve, avec le beau vampire-pirate qui a investi son bar…

 

Ce que j'en ai pensé :

Un cinquième tome qui n’apporte pas grand-chose à l’intrigue, à mon sens. Déjà, il peine à démarrer avec le « résumé » de la situation façon Sookie, retraçant les grandes trames des tomes précédents. Au lieu de ne faire que quelques lignes et de passer ensuite à l’histoire de ce tome, on a droit à des chapitres et des chapitres de rabâchage. L’ennui m’a donc vite gagné ! De plus, mordus d’action, passez votre chemin car il n’y en a pas beaucoup non plus, à part les nombreux coups du sort qui accablent la télépathe (incendie, coups de feu, …) et elle arrive finalement un peu par hasard car, si l’on croit au départ que Sookie est partie pour démasquer le tueur de changelings, on se trompe. Elle le fera mais sans avoir réellement menée d’enquête : le tueur va tout simplement lui « tomber » dessus (par contre, pour une fois, j’ai été surprise par son identité : bravo !). Du coup, on a surtout droit aux trop nombreux déboires sentimentaux de notre héroïne : ce n’est plus un  triangle mais un décagone amoureux auquel on assiste : elle semble fondre pour tous les mâles qui passent et fait la girouette puissance mille. C’était déjà un peu énervant dans les volumes précédents, ça devient ici franchement ridicule, entre déjà Bill, Eric et maintenant, Sam, Calvin, Quin, Len… Il serait peut-être temps de la caser, histoire qu’elle arrête de baver devant tous les beaux étalons masculins qui passent à côté d’elle ! J’ai par contre apprécié le fait qu’elle semble prendre un peu du poil de la bête, elle ne se laisse plus entraîner malgré elle dans des situations qui la dépassent, elle est plus « maîtresse de son destin » ^^, moins naïve au fur et à mesure des tomes et ça fait plaisir à voir !

Bref, cela semble plus être un tome de transition, en espérant que les suivants feront davantage avancer le schmilblick. Néanmoins, ça reste une lecture agréable, sans prise de tête et ce n’est déjà pas si mal !

Voir les commentaires

C'est lundi, que lisez-vous ? (80)

Le rendez-vous de Galléane

 

Mes lectures de la semaine dernière :

Voyage en Chine de Béka et Marko (BD)

La Communauté du Sud Tome 5 : La Morsure de la panthère de Charlaine HARRIS (en fait, il me reste 70 pages à lire mais ce sera fait ce soir donc je le considère comme lu ^^)

 

Ma lecture en cours :

Je vais commencer Le Livre et l'épée Tome 1 : La Voie de la colère d'Antoine ROUAUD pour une opération Masse critique : il faut qu'il soit fini pour le 22/09 dernier délai (ça devrait le faire lol)

 

Ma prochaine lecture :

Les Enfants de la Terre Tome 1 : Le Clan de l'ours des cavernes de Jean M. AUEL et si j'ai le temps Le Joueur d'échecs de Stefan ZWEIG, sinon ce sera pour la semaine d'après...

Voir les commentaires

Voyage en Chine de Béka (texte) et Marko (dessins)

Genre : BD

 

Quatrième de couverture :

Sac au dos et guide de conversation à la main, Ben et Nina, un couple de jeunes trentenaires, partent pour trois semaines de voyage en Chine. Leur périple aussi drôle qu’insolite va les amener de Pékin à Shanghai en passant par les rizières du pays Miao. Mais voyager à deux n’est pas toujours simple, et le problème, c’est qu’aucun guide n’explique comment s’y prendre ! Surtout quand de tenaces espions chinois et une contrôleuse de train revêche viennent vous compliquer la tâche…

 

Ce que j'en ai pensé :

Une façon de voyager en Chine originale qui nous amène à la découverte d’un pays oscillant entre modernité – travaux de rénovation des vieilles rues typiques, magasin Ikéa, thé Lipton et McDonald’s, Pékin, Shanghai – et traditions – avec un petit détour par la Chine plus « rurale », les rizières du pays Dong, les plantations de thé, les jardins de Suzhou et la Venise chinoise, les us et coutumes du pays, la cuisine chinoise. Une BD drôle et rafraichissante pour une lecture facile et dépaysante, qui donne envie d’ailleurs et nous montre une autre facette de la Chine, loin des lieux touristiques communs et archiconnus par les touristes comme la grande muraille de Chine ou la cité interdite (même si les héros vont aussi les visiter mais ils ne se limitent pas à cela), qui sent le vécu. Les dessins sont agréables, même si assez simplistes concernant les héros, on s’arrêtera plus longuement sur ceux représentant les monuments et autres lieux traversés, en les comparant également avec les jolies photos de fin d’ouvrage, ce qui permet d’apprécier encore davantage le travail des auteurs !

Voir les commentaires

C'est lundi, que lisez-vous ? (79)

Le rendez-vous de Galléane

 

Ma lecture de la semaine dernière :

Vol de haut vol de Kerry GREENWOOD

 

Ma lecture en cours :

Je vais reprendre dès ce soir La Communauté du Sud Tome 5 : La Morsure de la panthère de Charlaine HARRIS que j'ai à peine entamé

 

Mes prochaines lectures :

Le Livre et l'épée Tome 1 : La Voie de la colère d'Antoine ROUAUD et Les Enfants de la Terre Tome 1 : Le Clan de l'ours des cavernes de Jean M. AUEL

Voir les commentaires

Britannicus de Jean RACINE

Genre : Théâtre (tragédie)

 

Quatrième de couverture :

Une mère autoritaire et possessive, un fils sournois et pervers, un vertueux demi-frère par alliance, une jeune fille enlevée en pleine nuit, un gouverneur dont on a bien du mal à savoir s’il est un noble caractère ou un politique imbécile… Nous sommes dans le palais de Néron, où se déchainent la violence, le sadisme, la cruauté.

Qui l’emportera de Néron, l’empereur, ou de Britannicus, l’héritier légitime ? Agrippine saura-t-elle retenir la main criminelle de ce monstre naissant, ce fils qui commence à vouloir l’écarter du pouvoir ? (…)

 

Ce que j'en ai pensé :

Il y a plusieurs années de cela (en classe de troisième), j’avais lu et beaucoup aimé Andromaque, pièce du même auteur et m’étais promis de le relire mais sans jamais le faire… Ce livre faisant partie du Baby challenge Théâtre de Livraddict, c’était l’occasion ou jamais de tenir cette promesse.

J’ai apprécié de retrouver la plume poétique de l’auteur, ces vers qui font mouche et qui révèlent toutes les passions humaines : amour, haine, orgueil blessé, appât du pouvoir, fidélité, etc…

Afin de bien aborder le contexte, il est intéressant de lire la (les) préface(s) écrite(s) par l’auteur, même si comme toutes préfaces, elles en disent un peu trop sur l’histoire. Elles permettent de bien comprendre les personnages, savoir quelles sont les libertés prises avec la réalité, les polémiques suscitées par la pièce lors des premières représentations et l’accueil du public. On découvre un Néron bien différent de l’image que l’on peut avoir de lui et pour cause, nous sommes ici au début de son règne, lorsque l’empereur est encore aimé de ses sujets et toujours sous l’influence d’une mère envahissante, pleine d’ambition pour son fils et pour elle et dont il cherche à s’émanciper, avec l’aide de ses conseillers, Burrhus et Sénèque. Il manque encore de confiance en lui. On le voit évoluer progressivement et tendre vers le tyran meurtrier et destructeur, l’incendiaire et le matricide qu’il deviendra par la suite. Cette évolution se fait toute en subtilité. La créature (Néron) finit par échapper à son créateur (Aggrippine), qui n’a plus aucun contrôle sur lui et qui contribue à faire de lui le monstre qu’il va devenir… A côté de la mère et du fils despotiques, Britannicus fait plutôt pâle figure. Finalement, il est très peu présent et s’affiche davantage comme la victime plutôt que comme le héros de cette tragédie qui porte pourtant son nom… J’ai adoré la scène finale, en apothéose et où la morale est sauve même si de funestes présages menacent la cité et les personnages. C’est aussi et avant tout une fable sur le pouvoir, sur la façon de gouverner avec deux visions opposées : d’un côté celle de Néron et Aggripine, qui ont une vision égoïste de celui-ci, qui cherche à l’accaparer à leur profit, par tous moyens, y compris la crainte et la violence à l’encontre de ceux qui s’opposent à eux, directement (Néron) ou indirectement (Aggripine est plus calculatrice, plus subtile) et celle de Burrhus, pour qui l’empereur appartient au peuple et non plus à lui-même ou son entourage, il doit gouverner dans l’intérêt de tous, contenter ses sujets.

Malgré tout, la tragédie n’est pas mon genre de prédilection et la lecture n’a pas toujours été facile. J’ai retrouvé beaucoup de lieux communs à Andromaque, laquelle reste ma préférée et j’aime Racine mais à petite dose, point trop n’en faut au risque de me lasser…

Voir les commentaires

C'est lundi, que lisez-vous ? (78)

Le rendez-vous de Galléane

 

Mes lectures de la semaine dernière :

Le Boiteux de Varsovie tome 1 : L'Etoile bleue de Juliette BENZONI

Britannicus de RACINE

 

Mes lectures en cours :

A peine commencé Trafic de haut vol de Kerry GREENWOOD et La Communauté du Sud tome 5 : La Morsure de la panthère de Charlaine HARRIS

 

Ma prochaine lecture :

Aucune idée ! Peut-être un de mes emprunts médiathèque ou je piocherai dans ma Pal...

Voir les commentaires