Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une Seconde avant Noël de Romain SARDOU


Genre : conte

Quatrième de couverture :
1851. A Cokecuttle, une cité industrielle anglaise, le petit Harold survit péniblement, vivant sous les ponts et ramonant des cheminées.
Et pourtant...
Harold est promis à un destin fantastique. Guidé par un génie invisible, il va découvrir un monde peuplé de lutins, d'arbres magiques et de rennes volants. D'extraordinaires voyages l'y attendent. Il est appelé à devenir un personnage que nous connaissons tous très bien : à la longue barbe blanche et au costume rouge éclatant...

Ce petit orphelin est le Père Noël avant qu'il ne devienne le Père Noël!

Au travers de mille péripéties joyeuses, nous allons assister avec lui à son premier Noël, à sa toute première distribution de cadeaux.
Une seconde avant Noël, la question reste posée : le Père Noël débutant parviendra-t-il à distribuer les jouets aux enfants? Redonnera-t-il enfin aux hommes le goût de l'impossible et du merveilleux?

Ce que j'en ai pensé :
Reprenons depuis le début : nous sommes au 19ème siècle, en pleine période industrielle. L'univers du petit Harold, 9 ans, un orphelin échappé de l'orphelinat de l'horrible "poison", Miss Parott, est fait d'immenses usines grises et rejetant dans l'air leur fumée nauséabonde. Il ne fait pas bon être un enfant pauvre à l'époque. On suit ses pérégrinations, il doit travailler pour manger et surtout pour ne pas retourner dans cet orphelinat qui ressemble étrangement à une prison! Sur son chemin, il se fait des amis dont Le Falou, son père d'adoption et Honnêt' Joe. Cette vie simple lui convient parfaitement. Un jour, son univers s'écroule : Le Falou est assassiné. Il est accusé de son meurtre par des adultes sans scrupule, avides d'argent et aveugles aux souffrances des enfants. Il est envoyé dans un camp de redressement en Ecosse, tenu par... le frère de Miss Parott!

Le monde que dépeint Romain Sardou est très réaliste et sans concession envers les adultes (à quelques rares exceptions près). J'ai eu l'impression de retrouver l'univers de Roald DAHL où les grandes personnes n'ont pas le beau rôle. Heureusement, Harold peut compter sur sa débrouillardise, son courage et son imagination pour échapper aux pires forfaitures de Miss Parott et son frère. Il va découvrir un monde qu'il ne soupçonnait pas et construire petit à petit le personnage du Père Noël, pour venir en aide à tous les enfants qui, comme lui, connaissent l'injustice du monde et ont besoin d'espoir.

Ce fut un réel plaisir de suivre ses aventures. Je ressors de ce livre enchantée, sur un petit nuage. Un joli conte de Noël, idéal en ces périodes de fêtes. L'auteur joue avec son lecteur, le balade, l'implique dans l'histoire, on sent une certaine complicité avec lui. Il nous fait retrouver notre âme d'enfant. Une très belle réussite! Je vous le conseille!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
L
<br /> <br /> J'ai bien aimé ce conte (tout comme "Sauver Noël"). Des personnages sympathique dans un petit monde plein de magie. Ca fait du bien :)<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Moi aussi. En plus, je l'ai lu juste avant les fêtes de Noël, histoire de me mettre dans l'ambiance. Je pense lire Sauver Noël en décembre de cette année...<br /> <br /> <br /> <br />