Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sauver Noël de Romain SARDOU

Genre : conte

 

Quatrième de couverture :

Londres, hiver 1854. Gloria Pickwick, gouvernante d’un respectable lord, considère d’un œil très suspicieux l’arrivée de leur nouveau voisin. Qui est vraiment cet étrange baron Ahriman ? Mille rumeurs courent à son sujet. Parfois, une diligence conduit des gens chez lui… et on ne les revoit jamais !

Arrive le 24 décembre. Tous les enfants se couchent en rêvant au lendemain. Mais le Père Noël ne vient pas. Aucun cadeau au pied des sapins illuminés. Une maison, et une seule, fait la fête ce jour-là… Celle du sinistre baron.

C’en est trop pour Gloria, qui prend l’affaire en main. Harold, un petit garçon fûté, s’engage à ses côtés, avec des renforts insolites : des lutins, une fée, des oies douées de parole.

L’objectif de cette drôle de troupe : sauver Noël ! Si c’est encore possible…

 

Ce que j'en ai pensé :

Je suis ravie de retrouver Romain Sardou un an après avoir lu Une Seconde avant Noël : il s’agit ici de la « suite » (enfin, ceux qui n'ont pas lu le premier peuvent se lancer sans mal dans le second : tout est expliqué de manière à ce que le lecteur ne soit pas perdu, il n'y a peut-être qu'un seul élément qui vous échappera...  : pour savoir lequel, il faudra le lire!!!!!). Encore une fois, la plume de l’auteur m’a charmée : il nous transporte véritablement au 19è siècle. Le contexte est tellement bien rendu qu’on s’y croit réellement. J’ai retrouvé cette complicité entre le lecteur et l’auteur : il nous interpelle régulièrement, donne son avis… C’est vraiment excellent. En tout cas, moi, j'adore !

 Rien que le « titre » des chapitres donne le ton : on est dans l’humour, le second degré, on a les yeux qui pétillent et on sent que l’auteur s’amuse franchement en écrivant ce conte :

« Chapitre 2 : Qui sera assez court, et pourra paraître de peu d’importance ici, mais qu’il faut lire néanmoins, parce qu’il complète le précèdent et sert à l’intelligence d’un chapitre qu’on trouvera en son lieu »

« Chapitre 17 : - Dites-nous, monsieur le conteur, où puisez-vous toutes vos idées ?

- Ma foi, cher lecteur, je fais comme d’habitude : je les trouve sous le sabot d’un cheval »

« Chapitre 18 : Je vous ai déjà fait le coup :

« Bon, ben, là… vous verrez bien ! » »

Néanmoins (et c’est ma seule réserve…), j’ai été désappointée au début : je pensais retrouver dès les premières lignes Harold Gui, notre petit orphelin, dans ses aventures. Or, il n’arrive qu’au 6 ou 7è chapitre. Nous faisons avant cela la connaissance d’un autre personnage que j’ai adoré : Gloria Pickwick ! Une vraie célébrité à Londres :

« Gloria Pickwick ?

Ami lecteur, si j’étais en ce moment face à toi et non devant ma triste feuille blanche (qui ne réagit jamais à mes emportements, quels qu’ils soient !), je m’empresserais de bondir, d’écarter les bras et de donner de la voix pour souligner l’importance du personnage qui vient à toi. (…)

Gloria Pickwick ? Une légende sur le marché St. Perry ! Un mythe, vénéré depuis le West End jusqu’à Grovenor Square en passant au-delà du pont Kingston qui enjambe la Tamise. Une icône parmi l’excellente société londonienne ! ».

Et l’on comprend vite de quoi il en retourne : Gloria est une forte tête qui n’a peur de rien ni de personne, très énergique, elle est toujours en mouvement et s’emporte très rapidement (mais que c’est drôle !!!). Elle va vite prendre les choses en main afin de démasquer le baron Ahriman (elle qui est une pure cartésienne, elle va être servie), de déjouer ses plans et aider Harold à sauver Noël. D’ailleurs ce dernier est beaucoup plus effacé dans cette aventure ! Cela ne m’a pas empêché de beaucoup aimer ! C’est magique, digne des plus beaux contes de notre enfance et surtout, idéal en cette période de fêtes… N’hésitez pas ! Plongez dans ce monde féerique. Une fois la rencontre entre Gloria et Harold survenue, je n’ai plus réussi à décoller de ma lecture. Je n’ai pas vu le temps passer : ça se lit très rapidement et vous laisse une impression de bien-être, de douceur bienvenus !

Pour ma part, je me réserve dès maintenant L’Arche de Noël et autres contes pour l’année prochaine…

 

Mon livre est plein de post-it. Je ne résiste pas à vous faire part d’un dernier extrait : il s’agit de la première confrontation entre Gloria et le baron (jouissif !) :

« Il avançait dans sa direction.

Le reste de Collins Square était désert.

Aussitôt, Gloria enfonça sa tête entre ses épaules, serra les poings, inclina son buste et fondit sur lui comme une vachette.

Ils s’arrêtèrent face à face, à une dizaine de pas de distance. Le visage du baron était invisible.

Celui de la gouvernante était le plus comminatoire qui soit. Il n’était pas question pour elle de parler de Harold sans avoir réfléchi davantage à la situation, mais qu’il ne la titille pas surtout, oh non !

« Madame Gloria Pickwick, je suppose ? »

Sa voix était grave et rocailleuse.

« Monsieur le baron, je présume » répondit-elle.

La capuche fit un signe positif.

« Vous n’avez rien à me dire ? » reprit l’homme avec mystère.

Gloria croisa les bras.

« Loin de moi l’audace de vous importuner, baron » fit-elle.

Le géant se pencha comme pour lui livrer un secret à voix basse.

« De l’audace, vous n’en manquez certainement pas, à ce que j’ai appris », murmura-t-il d’un ton provoquant.

(…)

« Vous ne savez pas à qui vous avez affaire, Pickwick ! » dit-il.

(…)

« Ah oui ? fit-elle. Eh bien, figurez-vous que je m’en moque, mon petit grand bonhomme. Tout baron que vous êtes, sachez qu’il m’est déjà arriver de tenir la dragée haute à des comtes et à des ducs sans que cela m’émeuve plus que c’la ». (…)

(Je n’en mets pas davantage mais il faut absolument le lire !!!! Un grand moment !).

 

Merci Pimprenelle pour ce nouveau rendez-vous de "Découvrons un auteur"!!!!

Les billets des autres participants sont ici.

Prochain rendez-vous le 26/01 autour de la comtesse de Ségur. Vous pouvez encore vous inscrire là.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Eloo 14/01/2012 12:27


J'ai beaucoup aimé "Sauver Noël" de Romain Sardou : c'est une lecture douce qui fait rêver et qui rappelle aux adultes de croire en la magie :)


(Je confirme tes dires : ce n'est pas dérangeant de lire le tome 2 avant le tome 1 , c'est ce que j'ai fait, et j'ai quand même tout compris lol)


[ Pour lire mon avis complet sur ce roman, par ici : http://www.canalblog.com/cf/fe/tb/?bid=773843&pid=23221816 ]


 

Les lectures d'Alexielle 15/01/2012 19:16



Un très bon souvenir pour moi ! Je n'ai pas eu le temps de me plonger dans L'Arche de Noël et autres contes, le dernier du genre qu'il me reste à lire de cet auteur. Je comptais le faire pour le
dernier Noël mais ce sera pour la prochaine fois



Mia 13/07/2011 12:10



Je l'ai, ça fait un petit moment que je l'ai lu mais il me semble que c'était plutôt positif, bises !!



Mia 12/07/2011 13:43



J'ai découvert cet auteur également avec ce petit conte bien sympathique et j'en garde un excellent souvenir, merci pour ce joli billet, bises, Mia.



Les lectures d'Alexielle 13/07/2011 11:33



J'adore ses contes de Noël : il m'en reste un pour celui de cette année : L'Arche de Noël et autres contes... J'ai hâte!


Merci...



Philippe D 06/01/2011 22:13



Je viens de lire "Une seconde avant Noël" que j'ai beaucoup aimé. Je lirai celui-ci l'an prochain sans doute. Je serai heureux de retrouver Harold.



Les lectures d'Alexielle 07/01/2011 13:58



C'est ce que j'ai fait et j'ai grandement apprécié! Cela permet de se mettre dans l'ambiance de Noël...



lasardine 29/12/2010 00:06



moi aussi j'ai bien apprécié cette lecture!



Les lectures d'Alexielle 29/12/2010 16:47



 Bonnes fêtes, Lasardine!



pimprenelle 21/12/2010 19:06



Comme toi, j'ai adoré ce livre! Et c'est vrai que la complicité avec le lecteur est particulièrement plaisante!



Les lectures d'Alexielle 21/12/2010 19:21



Oui Pimprenelle! Merci pour cette idée de géni de "Découvrons un auteur" (même si ce n'était pas vraiment une découverte... ).