Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Que le diable l'emporte d'Eoin COLFER

 

 Genre : Littérature jeunesse

 

Quatrième de couverture :

Meg est une jeune fille un peu perdue. Sa mère est morte et son beau-père n’est qu’un bon à rien qui la maltraite. Comme si cela ne suffisait pas, la voilà maintenant embarquée dans un mauvais coup avec un voyou nommé Belch. Tout ça ne pouvait que mal finir… très mal même. D’autant que le Diable s’intéresse de très près à elle !

 

Ce que j'en ai pensé :

Je suis un peu déçue. Je m’attendais à mieux de la part d’Eoin COLFER. J’ai trouvé tout cela un peu facile. Les adversaires de Meg sont loin d’être à la hauteur. Ce qui fait que les « équipes » sont très déséquilibrées et que l’on sait dès le début qui va gagner ! Je me suis par contre beaucoup attachée à Meg, jeune fille de 14 ans, délinquante juvénile, qui a la vie dure depuis le décès de sa mère et à cause de son beau-père, Franco, même si l’on n’apprend que très tard ce qui lui est arrivé et à Lowrie McCall, un vieillard grincheux, victime de son dernier forfait et qu’elle doit aider afin de gagner sa place au Paradis. Leur relation est vraiment très tendre, complice, un peu comme un grand-père et sa petite-fille, même si Meg y met un peu de mauvaise volonté parfois, elle va finir par se prendre d’affection pour Lowrie.

Mention spéciale également à Saint Pierre et à Belzé (Belzébuth), les gardiens des portes du Paradis et de l’Enfer, qui m’ont énormément fait rire !

En conclusion, des personnages très attachants et amusants, même si l’histoire n’est pas extraordinaire ! L’auteur est capable de bien mieux. Si vous ne connaissez pas, penchez-vous sur la série Artémis Fowl, ma préférée !

 

Du même auteur :

The Supernaturalist

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Anne Sophie 06/10/2010 12:08



j'adore les contes de la rue broca et de la folie méricourt ! un de mes livres de chevet quand j'étais petite :) 



Les lectures d'Alexielle 07/10/2010 12:21



Je ne connaissais pas Les Contes de la Floie Méricourt mais quand je l'ai vu à la médiathèque, je me suis littéralement jeté dessus  J'adore également Les Contes de la rue Broca (surtout Le gentil petit diable, mon préféré ^^).