Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Femme du vampire de Nina BLAZON

97820210.jpg

Genre : Jeunesse

 

Présentation de l'éditeur :

Au XVIIIe siècle, en Serbie, la jeune Jasna est vendue par son père à Jovan, un riche propriétaire, qui cherche une épouse pour son fils Danilo. Elle quitte alors ses sœurs et la maison paternelle pour s'installer dans les trois mystérieuses tours de la famille Vukovic. Très vite, Jasna réalise que son mari cache un sombre secret. Une fois le mariage célébré, il ne l'approchera plus jamais. Des faits effrayants se produisent : morts suspectes de villageois, moutons égorgés, chevaux blessés... Danilo serait-il un vampire ? C'est avec Dusan, un bûcheron fantasque - le seul à lui avoir tendu la main -, que Jasna va découvrir toute la vérité.

 

Ce que j'en ai pensé :

Une lecture faite en dents de scie : il m’aura fallu 15 jours pour en venir à bout pour cause de rhume. Du coup, je n’étais pas vraiment concentrée, il m’est arrivé de relire plusieurs fois le même passage, d’où cette impression de quelques longueurs dans le texte peut-être, d’autant que j’ai trouvé que le secret hantant les trois tours met longtemps avant d’être dévoilé, et l’auteur utilise souvent le même mécanisme : Jovan ou Siméon ou Danilo, les trois hommes du domaine, dévoile une partie du mystère à l’héroïne, Jasna mais nous ne sommes jamais sûrs qu’il s’agit bien de toute la vérité et cela se répète plusieurs fois dans le récit… C’est le seul reproche. A part cela, j’ai bien aimé l’atmosphère créée par l’auteur, le mystère est parfaitement maîtrisé, l’angoisse, la menace montent doucement mais sûrement. On doute en même temps que Jasna : qui est cette apparition hideuse entraperçue par la fenêtre de la pièce turque ? Qui déplace les objets dans sa tour ? Y a-t-il réellement un danger à craindre ? Tout ne se passe-t-il pas dans sa tête ? Est-elle en train de devenir folle ?

La jeune fille est une héroïne comme je les aime : elle n’a pas la langue dans sa poche, dit ce qu’elle pense, quitte à s’attirer les foudres de son beau-père, Jovan. J’ai été révoltée par son mariage forcé avec Danilo, l’impossibilité pour elle de s’enfuir ou de choisir son destin, les réactions du village face à elle, l’étrangère mariée au fils maudit, son rejet de la communauté, sa mise au ban de la société et pourtant, malgré cela, elle ne renonce jamais, elle va même protéger ceux qui l’ont emprisonnée, les Vukovic. Danilo est également un personnage complexe : lui non plus n’a pas voulu de ce mariage, son père a décidé pour lui. Il va d’ailleurs parfois le faire payer à Jasna, jusqu’à ce qu’il prenne conscience qu’elle n’est pas bien différente de lui. Il s’avère souvent un de ses plus loyaux alliés, notamment quand la jeune fille s’oppose à Jovan, il lui apporte alors son soutien. Jasna est finalement une merveilleuse petite tornade qui va faire éclater les secrets entourant les trois tours et les libérer tous deux de leurs entraves. Elle prend les choses en mains. J’ai pris plaisir à la suivre, en espérant le meilleur pour elle et j’ai plutôt apprécié l’histoire, malgré les longueurs. D’ailleurs, peut-être n’aurais-je constaté aucune longueur si ma lecture avait été plus rapprochée, moins fractionnée, l’écriture aidant par sa fluidité.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :