Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'Enigme du second prince d'I. J. PARKER

Genre : policier (???)

 

Les Enquêtes de Sugawara Akitada :

  1. 1. L’Enigme du dragon tempête
  2. 2. L’Enigme de la porte Rashomon
  3. 3. L’Enigme de la flèche noire
  4. 4. L’Enigme du second prince
  5. 5. L’Enigme du paravent des enfers

 

Quatrième de couverture :

Jeune gouverneur de la lointaine province d’Echigo, Sugawara Akitada n’aspire qu’à une chose : rentrer à la capitale. Mais, quand le second prince Okisada est retrouvé empoisonné sur l’île de Sado, c’est Akitada qu’on dépêche sur place.

Frère de l’empereur, accusé de haute trahison, Okisada vivait en exil sur l’île depuis des années, parmi les prisonniers politiques et les détenus de droit commun. Pour mener l’enquête, Akitada n’a d’autre choix que de se faire passer pour l’un d’eux. Quitte à subir les mêmes sévices que les autres malfrats…

Hommes de lois sadiques, jeunes filles manipulatrices et familles princières corrompues… Akitada n’aura pas trop de l’aide de son irrévérencieux serviteur, Tora, pour déjouer une sombre conspiration qui pourrait menacer l’empereur en personne…

 

Ce que j'en ai pensé :

Il s’agit de la quatrième aventure de Sugawara Akitada. Ma médiathèque n’avait pas les trois premiers : j’ai donc tout de même emprunté celui-ci me disant que si les différents tomes ne pouvaient être lus indépendamment, je le rendrai. Finalement, pas besoin d’avoir lu les précédents pour lire celui-ci. Tout est compréhensible, si ce n’est qu’à certains moments, il est fait référence à des passages des trois autres tomes mais rien de gênant pour la suite de la lecture. Cela m’a surtout donné envie de lire les précédents pour suivre l’évolution du personnage d’Akitada puisque dans ce tome, il a été envoyé à Echigo, province perdue au fin fond du Japon féodal, en tant que « gouverneur intérimaire ». J’aurais aimé savoir comment il en est arrivé là : il est fait allusion à une « promotion » pour avoir résolu une autre énigme mais on comprend bien vite que c’est surtout une façon pour ses supérieurs de se débarrasser  de lui. En effet, il est peu apprécié par sa hiérarchie pour sa tendance à se mêler des affaires des autres, son insolence, sa détermination. C’est un homme de loi, loi qu’il applique d’ailleurs au pied de la lettre, qui est incapable de tenir sa langue, ce qui lui vaut de nombreux problèmes et surtout de nombreux ennemis… J’ai adoré le personnage. Il est ici envoyé sur Sadoshima sous une fausse identité pour résoudre le meurtre du second prince, Okisada.

En fait, la résolution de cette énigme ne constitue pas le cœur du livre, autant être prévenu tout de suite. Cela ne m’a pas dérangée. J’ai aimé suivre Akitada dans ses aventures à travers l’île. Cela permet également de « remonter le temps », dans le Japon de l’époque, de voir comment sont traités les prisonniers exilés sur Sadoshima et le fonctionnement politique et administratif des provinces japonaises, avec à leur tête le gouverneur, représentant du pouvoir impérial mais surtout les seigneurs locaux, véritables détenteurs du pouvoir. On sent que l’uteur s’est bien documentée sur le sujet, ce qui est confirmé à la toute fin du livre, où une annexe appelée « Note sur la période » revient sur la véracité des faits, sur le contexte historique.

J’ai commencé à trouver quelques longueurs lorsqu’il part en tournée avec l’inspecteur, Osawa. J’ai tout de même poursuivi pour connaître le responsable de la mort du second prince (la solution est d’ailleurs très décevante…du moins jusqu’au retournement de situation de la fin !). Mon intérêt est remonté lorsque Tora (je l’adore lui aussi : c’est un séducteur invétéré mais il est très loyal et droit, un vrai chevalier !)  arrive sur l’île afin de retrouver son maître (Akitada). Là, je n’ai plus pu lâcher mon livre, me demandant comment les personnages allaient s’en sortir ! Une lecture avec des hauts et des bas donc mais finalement bien appréciée et qui m’a fait voyager dans le temps et dans l’espace. J’essayerai de lire le tout premier et les suivants, pour voir…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

nymeria 09/12/2010 16:58



Non, non, ne t'inquiètes pas, tu as parfaitement raison, je n'ai pas le même pseudo que sur Partage Lecture.


C'est le premier forum où je me suis inscrite et j'avais choisi le pseudo "Arutha" puis quand je me suis inscrite sur babelio et livraddict, celui-ci était déjà pris alors j'ai dû
changer. Du coup, j'utilise principalement celui-ci. Ca m'arrive de m'emmêler les pinceau d'ailleurs !



Les lectures d'Alexielle 10/12/2010 10:52



Merci! Je pensais bien que c'était toi (en allant voir ton blog) mais j'étais pas sûre



nymeria 08/12/2010 22:49



Merci pour cet avis qui me donne envie de continuer avec cet auteur. Et merci d'avoir partagé avec nous sur le forum Partage Lecture !



Les lectures d'Alexielle 09/12/2010 16:01



De rien, Nyméria (je suis curieuse : quel pseudo portes-tu sur Partage Lecture???? A moins que ce soit le même, dans ce cas désolée pour la gaffe ).