Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Lune rouge de C.E. MURPHY

Genre : Urban fantasy

Fait partie du recueil Cœurs de Lunes comprenant les trois courts romans suivants :

- La Magie de la lune de Mercedes LACKEY

- La Nuit des sept lunes de Tanith LEE

- La Lune rouge de C.E. MURPHY

 

 

Quatrième de couverture :

 

Trois meurtres rituels sont commis à Woodland Park par un soir de pleine Lune.

Une Lune rouge sang… qui confronte Joanne Walker à un funeste présage.

 

Pour défendre sa propre vie, Joanne va devoir accepter son héritage chamanique et celtique… et croire à la force de ses pouvoirs pour affronter le danger et triompher de la Lune rouge.

 

 

Ce que j'en ai pensé :

 

J’aime bien les histoires d’Urban fantasy qui mêlent également une intrigue policière et c’est exactement ce à quoi j’ai eu droit ici !

 

Joanne Walker est une ancienne mécanicienne pour la police promue gardienne de la paix en raison de certaines de ses dispositions naturelles.

Appelée sur un meurtre – qui se révèle être en fait un triple homicide – par son capitaine, Morrison, elle se trouve à enquêter sur des faits étranges, qui vont l’amener à renouer avec son passé et notamment avec sa mère, décédée six mois plus tôt.

 

Elle doit donc utiliser ses pouvoirs de chamane pour retrouver la piste du meurtrier, aidée en cela par Gary, l’inspecteur Billie Holyday, capable de parler avec le fantôme des personnes récemment mortes, Coyote, mystérieux guide spirituel et… sa mère, Sheila Mac Namara, dont elle ne sait pas grand-chose.

 

J’ai beaucoup aimé les personnages, Joanne en tête bien sûr, qui n’est pas sans rappeler une certaine Mercy Thompson, dans leur carrière mais aussi dans leur caractère respectifs et sa mère.

 

J’ai plus de réserves quant à la manifestation de ses pouvoirs : j’ai eu à chaque fois du mal à visualiser ces scènes-là.

Je les trouve trop « brouillonnes », comme si, même pour l’auteur, ces pouvoirs n’étaient pas très clairs.

D’ailleurs, il me semble avoir déjà lu un des tomes de cette série et je n’en ai qu’un vague souvenir mais je crois que je n’avais pas réussi à aller au bout de ma lecture pour cette même raison, laquelle créait des longueurs inutiles et venaient plomber le récit.

 

Heureusement, le format court de ce roman permet d’éviter ce dernier écueil et j’ai pris davantage de plaisir à le lire, même si le dénouement de l’intrigue tombe comme un cheveu sur la soupe et m’a un peu déçue…

 

Dans tous les cas, je ne suis pas sûre de revenir à cette série, ayant gardé la même impression générale lors de cette seconde lecture, même si elle m’a paru moins laborieuse et que je l’ai beaucoup plus appréciée.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Audrey 29/07/2020 21:22

Je ne connaissais pas, mais appréciant le genre, je pourrais tenter :)

Bernie 26/07/2020 18:59

C'est une lecture qui me tente bien.

Les lectures d'Alexielle 27/07/2020 13:21

C'est sympa ! Mais bon, pas non plus inoubliable... Même si le format court passe beaucoup mieux que le "format long" lol ^^