Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Amour et amitié de Jane AUSTEN

Genre : Roman épistolaire

 

 

Résumé

(extrait de l’avant-propos de Pierre GOUBERT – avant-propos que je suis contente d’avoir lu après le roman de Jane Austen en question car encore une fois, il nous dit tout, spoile l'histoire dans son ensemble ce qui est déjà fort regrettable et ne laisse aucun mystère, aucune chance de le découvrir avec des "yeux neufs", dénué des ressentis et interprétations d'un autre : heureusement que je ne me fais plus avoir !) :

 

« Isabel presse son amie Laura de raconter à sa fille, Marianne, les aventures et malheurs de sa vie.

 

Comme cette amie est maintenant âgée de 55 ans, Isabel pense qu’elle est parvenue au terme de ses épreuves.

 

Laura n’est pas du même avis mais consent à tout dire dans une série de lettres qui constituent autant de petits chapitres.

(…) »

 

 

Ce que j'en ai pensé :

 

Il s’agit ici d’une des Juvenilia, œuvres de jeunesse de Jane Austen, écrites quand elle était âgée de 11 à 17 ans soit entre 1787 et 1793.

 

C’est un court roman épistolaire dans lequel Laura, amie d’Isabel, raconte les déboires de sa vie passée à la fille de celle-ci, Marianne.

 

L’auteur use d’un ton emphatique, très maniéré, ampoulé, qui m’a un peu déstabilisée au départ mais j’ai mis cela sur le compte de sa jeunesse or, il n’en est rien : c’est le ton utilisé par Laura dans ses lettres et non le sien, il serait dommage de se méprendre, je l’ai compris plus tard dans ma lecture.

 

On voit qu’elle se moque doucement de son héroïne, qui se dit dotée d’une grande sensibilité, mot qui revient très souvent dans cette correspondance mais fait surtout preuve d’une parfaite mauvaise foi, a tendance à s’emballer très vite en amour et en amitié, dispensant l’un et l’autre à tort et à travers et entraînant dans son sillage de pauvres jeunes filles naïves et innocentes, comme Janetta.

 

Elle aime à parler d’elle-même et à se poser en victime, même quand sa conduite frise l’immoralité –

qu’est-ce que j’ai ri quand, avec Sophia, elles arrivent à retourner la situation à leur avantage quand McDonald les prend la main dans le sac, en train de le voler et que ce sont elles qui ont le culot de se sentir outragées !

Un grand moment !

 

Elle tombe également en pâmoison ou défaille à tout bout de champ !

 

Bref, le portrait d’elle dressé par l’auteur ne lui est pas très favorable mais là encore, Jane Austen le fait avec ironie et sarcasme, les faisant passer, elle et Sophia, pour de parfaites idiotes, égoïstes et hypocrites, pour le plus grand plaisir du lecteur !

 

Le récit n’a ni queue ni tête, ce qui le rend d’autant plus drôle et ne fait qu’accroître le ridicule des deux jeunes femmes et des situations plus rocambolesques les unes que les autres dans lesquelles elles se trouvent !

 

Un roman à prendre au second degré donc, qui m’a beaucoup fait rire et qui permet d’entrevoir tout le talent de la future grande écrivaine et montre cet œil malicieux, acerbe et d’une grande acuité qui lui est propre et qu’elle porte déjà sur ses personnages et le monde qui l’entoure.

 

On pourrait peut-être lui reprocher un certain manque de subtilité, dans le sens où les défauts de son héroïne sont vraiment « grossiers » et son ironie n’est pas encore aussi déguisée que dans ses œuvres maîtresses mais il faut bien comprendre que l’on a ici affaire à une satire, un pastiche des romans sentimentaux très en vogue à l’époque et c’est franchement réussi !

 

J’ai pris un réel plaisir à la lire ! J'ai même eu l'impression de ressentir l'amusement éprouvé par son auteure lors de son écriture !

 

Lu dans le cadre de la journée "romancière anglaise"

 

De la même auteure, sur le blog :

Lady Susan

Orgueils et Préjugés

 

Je suis contente : il m'en reste encore plein d'autres à découvrir ! ^^

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Lou 15/06/2020 10:59

Je me rends comptes que j'ai vraiment oublié les œuvres de jeunesse d'Austen, que j'ai pourtant lues. Tu me donnes envie de relire celui-ci !

Lilly 12/06/2020 11:17

J'ai lu toute l'oeuvre d'Austen, dont les Juvenilia, mais je ne garde pas un grand souvenir de ces dernières, qui sont loin d'avoir la qualité des romans de l'auteur. Je crois qu'une adaptation est sortie récemment.

Les lectures d'Alexielle 12/06/2020 12:16

Je ne savais pas pour l'adaptation.... Après, je n'ai pas beaucoup de matière de comparaison, je ne lis du Jane Austen que depuis peu ^^ mais j'ai bien aimé quand même ! Et j'ai hâte de lire tous ses romans !

keisha 12/06/2020 08:04

je l'ai lu il y a longtemps (de toute façon je pense avoir tout lu d'elle ^_^)
Je confirme : avec les classiques, mieux vaut ne pas lire les préfaces! Après, oui. Souvent toute l'histoire est racontée et moi aussi j'aime bien découvrir.

Les lectures d'Alexielle 12/06/2020 12:15

Je me suis faite avoir une fois : on ne m'y prendra plus ^^ J'en ai encore plein à découvrir d'elle ^^ et je m'en fais une joie !

Blandine 10/06/2020 21:45

Tu donnes vraiment envie de découvrir ce livre. Je n'ai lu que deux romans de Jane Austen, et j'ai vraiment envie de continuer !!
C'est malheureusement trop vrai pour ces avant-propos et préfaces qui en disent trop... Cela devrait se trouver en postface!

Les lectures d'Alexielle 11/06/2020 11:44

Effectivement, ce serait bien qu'ils les mettent à la fin mais bon, une fois qu'on s'est fait avoir, on fait attention ^^ Chat échaudé craint l'eau froide, voilà pourquoi je ne les lis plus au début ^^ Je n'en ai pas lu beaucoup non plus mais comme toi, très envie d'en lire d'autres de l'auteur ! Merci, Blandine !

rachel 09/06/2020 21:17

oh chouette de penser qu'on peut decouvrir du JA...et du tres bon...jeune mais deja une grande auteure...;)

Les lectures d'Alexielle 10/06/2020 12:57

Oui, j'avais un peu peur en le commençant mais franchement, ce roman est aussi délicieux que les autres de l'auteur, plus connus et matures !

Hilde 09/06/2020 20:04

Une lecture assez réjouissante alors. :) Je ne connais pas ses œuvres de jeunesse! Je suis contente aussi à l'idée de les découvrir un de ces jours. Je n'ai rien lu de Jane Austen depuis plusieurs années alors que j'avais beaucoup aimé "Orgueil et préjugés", "Lady Susan", un petit peu moins "Emma" et une édition abrégée (sacrilège) de Northanger Abbey qui m'avait donné envie de lire le roman original mais je ne l'ai pas encore fait.

Les lectures d'Alexielle 09/06/2020 21:00

J'en ai aussi plein d'autres à lire ! J'ai acheté récemment une version de Raison et sentiments mais je n'aurai pas le temps pour ce mois anglais (par contre, après coup et après l'avoir feuilleté, je me suis demandé si c'était une "bonne" édition, j'avais vu des billets passés selon lesquels la traduction perdait en fonction des éditions et je n'ai pas retenu lesquelles devaient être évitées sur le coup : j'aurais dû me le mettre dans mes favoris !).