Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Médée Kali de Laurent GAUDE

Genre : Théâtre

 

Coup de cœur

Coup de poing

Uppercut magistral en pleine face

 

Quatrième de couverture :

 

Médée a tué ses enfants.

 

Bien longtemps après, elle revient les extraire de leur tombeau pour qu’ils ne reposent pas en terre grecque et que sa vengeance soit totale.

 

Un homme la suit obstinément, qu’elle ne connait pas.

 

Elle lui parle, il lui plait et Médée n’a jamais su résister à la beauté des hommes.

 

 

Ce que j'en ai pensé :

 

Un texte fort, qui rend hommage et prête sa voix à Médée Kali, la sorcière de la légende grecque, ici associée à la déesse hindoue de la vengeance et de la destruction.

Un texte que j’ai vécu, ressenti, intensément.

Long monologue de Médée qui prend racine en moi, lu en un seul souffle.

Jamais l’expression « puissance des mots » n’aura autant trouvé son sens qu’ici.

 

Des mots chocs, parfois violents, cruels, qui claquent, bousculent, chamboulent, giflent, font saigner mon cœur, l’égratignent, cognent dans ma poitrine.

Tempête d’émotions dans ma tête.

Grand chambardement.

Me voilà loin.

Là-bas.

Transportée.

 

Car soudain,

Je SUIS Médée Kali.

Femme en quête de vengeance

Haine

Soif de sang,

Envoûtante,

Sorcière redoutable et redoutée

Sans pitié

Effroyable Gorgone

Au regard pétrifiant

Chienne dévoreuse d’hommes

Tueuse d’enfants

Tes enfants

Mes enfants

Nos enfants à tous deux

Décidée,

J’irai jusqu’au bout.

Rien ni personne ne peut m’arrêter

Envie de tout effacer

Faire table rase du passé

Tout recommencer

Ne laisser aucune trace de toi

De nous

De cet amour non partagé

Te faire disparaître

Toi, mon bien-aimé,

Toi, le traître

Le seul homme que j’ai jamais véritablement aimé

Et qui n’as pas voulu de mon amour

Te faire souffrir

Comme je souffre

 

Femme blessée, délaissée, abandonnée, rejetée

Seule contre tous

Mère autrefois aimante

Poursuivie par les fantômes de mes enfants assassinés

De mes mains

Présences réconfortantes à mes côtés

 

Et cet autre qui veille dans l’ombre

Suit chacun de mes pas

Attend le bon moment

Pour m’éliminer

 

Arrive le dernier mot

 

Retour violent à la réalité

 

Vidée

Hagarde

Exsangue

Écorchée vive

 

La voix de Médée Kali résonne encore à mes oreilles

Je sens sa présence à mes côtés

 

Larme qui coule,

Tombe sur le clavier

 

Au revoir, Médée Kali

Va,

Rejoins tes enfants

Tu es libre désormais…

 

Mais toujours une part de toi en moi

Une marque indélébile

Difficile à oublier

Cicatrice encore béante

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Cristie 24/08/2020 21:33

Comment résister ?

Praline 04/04/2020 15:53

Tiens, c'est l'un des rares Gaudé que je n'ai pas lu ! Et j'adore Médée, c'est un personnage fascinant. Merci pour la découverte.

Les lectures d'Alexielle 06/04/2020 11:14

Oui, elle l'est ! Moi j'en ai encore beaucoup de lui à découvrir ^^ Tant mieux car j'adore !

Nathalie 31/03/2020 09:35

J'ai beaucoup aimé les premiers livres de Gaudé, mais je n'en ai pas lu depuis longtemps. Tu donnes très envie de lire celui-ci !

Les lectures d'Alexielle 31/03/2020 11:42

C'est le deuxième que je lis de l'auteur et c'est un deuxième coup de cœur : il faut moi aussi que je lise les autres ^^

Antigone 27/03/2020 09:07

Oh je suis certaine que ça me plairait ! Très envie de lire encore plus Laurent Gaudé. Et j'aime lire le théâtre.

Les lectures d'Alexielle 27/03/2020 10:49

J'aime beaucoup Laurent Gaudé aussi ! Et pareil, plus je lis de théâtre et plus je me rends compte que j'aime en lire ^^ (j'aime aussi voir jouer des pièces). J'ai d'ailleurs quelques autres pièces dans ma Pal et je louche méchamment dessus depuis la fin de cette lecture ^^