Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Travail soigné de Pierre LEMAITRE

Genre : Thriller

 

Quatrième de couverture :

Dès le premier meurtre, épouvantable et déroutant, Camille Verhoeven comprend que cette affaire ne ressemblera à aucune autre.

Et il a raison. D’autres crimes se révèlent, horribles, gratuits… La presse, le juge, le préfet se déchaînent bientôt contre « la méthode Verhoeven ». Policier atypique, le commandant Verhoeven ne craint pas les affaires hors normes, mais celle-ci va le laisser totalement seul face à un assassin qui semble avoir tout prévu. Jusque dans le moindre détail. Jusqu’à la vie même de Camille qui n’échappera pas au spectacle terrible que le tueur a pris tant de soin à organiser, dans les règles de l’art…

 

Ce que j'en ai pensé :

Travail soigné que celui de l’assassin, méthodique, appliqué dans sa perversion et son sadisme à tuer des femmes après les avoir méticuleusement et sauvagement torturées. Des scènes à la limite du supportable, qui donnent la nausée et provoquent des haut-le-cœur, dignes des plus grands maîtres de l’horreur et du thriller gore. Intelligent, il ne laisse quasiment aucune trace mais semble mettre en scène ses meurtres. Selon quelle logique ? Quelle mission s’est-il donné ?

Travail soigné que celui du commandant Verhoeven, policier au physique atypique et aux méthodes non moins conventionnelles, et de son équipe composée de Louis, son second, fils de bonne famille, éduqué, propre sur lui, véritable gentleman, d’Armand, à la radinerie maladive, maniaque, soucieux du détail et de Maleval, le beau gosse flambeur, qui aime jouer avec le feu, au risque de se brûler. Une équipe hétéroclite, qui forme corps avec son chef, soudée et à la mécanique bien rodée, qui m’a souvent fait penser à Adamsberg, Danglard et leurs propres collaborateurs, personnages créés par Fred Vargas, sans que je ne puisse véritablement l’expliquer.

Travail soigné enfin que celui de l’auteur qui nous offre ici un thriller efficace, dont le rythme s’accélère encore dans la seconde moitié, qui nous tient en haleine pour ne pas nous lâcher jusqu’à la fin, surprenante et qui nous offre un magnifique retournement de situation. Je me suis fait avoir, balader par l’auteur sans rien –ou presque - voir venir, preuve s’il en est que l’intrigue est parfaitement maîtrisée, tout est savamment calculé, dosé pour que le lecteur reste dans le noir jusqu’au bon vouloir de son créateur, dont l’écriture est elle aussi soignée, ciselée, fine et intelligente :

 

« Il leva les yeux et ce qu’il vit lui sembla parfaitement improbable. Cette fille ne se ressemblait pas à elle-même : des cheveux, autrefois blonds, plaqués sur le crâne, avec de longues racines sombres, une blancheur de malaise, un large hématome violacé sur la pommette gauche, un mince filet de sang séché au coin de la lèvre… et pour les yeux, hagards et fuyants, plus rien d’humain que la peur, une terrible peur qui lui provoquait encore des frissons comme si elle était sortie sans manteau un jour de neige ».

 

« Rue du Cardinal-Lemoine. Une librairie à l’ancienne. Rien à voir avec les espaces fluorescents des grands magasins spécialisés. On était là dans l’artisanat, parquet ciré, étagères de bois verni, échelles en aluminium brossé, lumières tamisées. L’atmosphère avait ce quelque chose de calme et d’impressionnant qui fait instinctivement baisser la voix. Qui donne un avant-goût d’éternité. Près de la porte, un présentoir de revues spécialisées, au centre une table chargée de livres de toutes dimensions. Au premier coup d’œil, l’ensemble donnait une impression poussiéreuse et désordonnée mais un regard plus attentif montrait que l’ensemble était tenu avec soin et répondait à sa propre logique. (…) On pénétrait ici moins dans une librairie que dans une culture. Passé la porte, on était dans l’antre des spécialistes, quelque chose à mi-chemin du cloître et de la secte ».

 

Du même auteur :

Robe de mariée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

totorosreviews 11/11/2015 00:39

je l'ai trouvé pas mal du tout, même si j'ai préféré Alex et Robe de marié :)

Les lectures d'Alexielle 11/11/2015 11:29

Je ne sais pas encore pour Alex car pas encore lu mais j'ai préféré Travail soigné à Robe de marié ^^

Cassandre 28/10/2015 19:44

Il m'attire !

Les lectures d'Alexielle 31/10/2015 18:20

Laisse-toi tenter, Cassandre ^^