Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Cercles de Goldie Tome 1 : Le Passage des fées de Billie CAIRN

Genre : Littérature jeunesse

Série Les Cercles de Goldie :

1. Le Passage des fées

 

Quatrième de couverture :

Ce livre pas comme les autres t’emmène à la rencontre d’une jeune orpheline, d’un chat féerique, d’un lutin facétieux et de ronds-points magiques.

 

Mais, chut… à toi de découvrir tout ça.

Alors à l’aide de ta plus belle paire de ciseaux, découpe les pages secrètes pour découvrir les mystères de Goldie Loques !

 

Ce que j'en ai pensé :

J’ai bien aimé l’histoire en elle-même : une jeune orpheline découvre qu’elle a des origines féeriques, elle est Celle qui traverse les mondes, plus particulièrement les Cercles qui permettent de voyager d’un endroit à un autre en Faërie. Aidé de Sam le Trickster et de Deneb, le chat qui partageait son couffin lorsqu’elle a été trouvée à Revland par Toomen, le jardinier, 12 ans plus tôt, elle va partir à la recherche des chaussures en crocodragon pour les remettre à son amie, la fée Lugdivine, qui ne peut se rendre au bal de Brocéliande à cause du malfaisant Stanhope Cussets, un sorcier ayant fermé le passage permettant de se rendre d’un lieu à l’autre.

Même s’il y a un côté déjà vu et revu dans l’intrigue, le personnage principal, Goldie, est suffisamment attachant pour nous entraîner à sa suite dans ce monde merveilleux et mystérieux, peuplée de créatures intrigantes. Peut-être qu’il manque un peu de développements, beaucoup de questions restent en suspens notamment sur l’identité de la jeune fille mais ça reste une lecture rapide et très agréable.

Un seul bémol me concernant mais pas des moindres, qui m’a déjà fait tiquer à l’achat de ce livre : les doubles pages secrètes qu’il faut découper à l’aide d’un ciseau, si l’on en croit la quatrième de couverture (si vous êtes aussi douée que moi avec ces instruments à la main, préférez un couteau, le résultat sera meilleur). Cette découpe défigure selon moi l’objet-livre au demeurant fort joli avec sa couverture cartonnée et les magnifiques illustrations de Marianne Alexandre qui l’accompagne, le rendu n’est pas net ni propre et rend la tranche hideuse. Ce n’est que la tranche me direz-vous mais pour moi, ça laisse une impression de négligé, de produit pas fini que j’ai beaucoup de mal à mettre de côté… C’est vraiment dommage, l’idée de ses infos cachées dévoilées au fur et à mesure de la lecture n’étant vraiment pas bête mais elle n’est pas mise en valeur avec ce procédé, je trouve. Néanmoins, ce premier tome m’a assez plu pour que je poursuive l’aventure, en espérant cependant qu’un autre moyen sera trouvé pour ces doubles pages secrètes (sans y croire réellement).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Mariejuliet 03/01/2015 13:22

Waouh dès le billet d'inscription, une première chronique! Bravo et bienvenue dans le challenge!

Alexielle 24/01/2015 12:16

Merci, MarieJuliet ^^