Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Phryne et les anarchistes de Kerry GREENWOOD

Genre : Policier

Série Phryne Fisher :

1. Cocaïne et tralala

2. Trafic de haut vol

3. Un Train pour Ballarat

4. Phryne et les anarchistes

5. Crime au moulin vert

...

 

Quatrième de couverture :

Lorsqu’un soir de pluie sur les docks de Melbourne, un beau jeune homme blond meurt dans ses bras, l’intrépide détective Phryne Fisher ne peut se résoudre à laisser cette affaire aux mains de la police locale, un peu trop nonchalante à son goût. Pour tout indice, un tatouage du symbole anarchiste et le nom d’une ville lointaine : Riga. Il n’en faut pas plus à la téméraire jeune femme pour plonger, arme au poing, dans l’univers opaque et violent des anarchistes [lettons – et non pas russes comme c’est écrit sur la quatrième de couv. Grrrrrr !] qui, pendant ces tumultueuses années 20, font la Révolution en plein cœur du continent australien ! Toujours élégante et toujours survoltée, aussi à l’aise dans les salons mondains que dans les bouges malfamés, la plus glamour des détectives devra affronter bien des épreuves pour sortir indemne de cette ténébreuse affaire…

 

Ce que j'en ai pensé :

Très heureuse de retrouver Phryne, l’intrépide et libérée jeune femme détective qui, comme dans Trafic de haut vol, mène de front deux enquêtes : celle sur le jeune anarchiste letton tué sur les docks alors qu’elle passait par là en voiture pour rejoindre son domicile et celle sur la disparition d’une collégienne désireuse de s’engager dans les ordres contre l’avis de son père qui souhaite la marier, Alicia Waddington-Forsythe. La première va la mener à côtoyer des gens dangereux et permet d’envisager un aspect historique de ces années 20 : la signature du pacte de non-agression entre la Russie et la Lettonie qui semble compromis par la mort de Lénine et l’arrivée de Staline au pouvoir, les anarchistes lettons et leur Révolution, les meurtres d’Houndsditch, etc… Un épisode qui m’était inconnu et j’ai pris plaisir à le découvrir ici ainsi que le milieu de l’anarchisme. La seconde enquête avance également en parallèle et on entraperçoit petit à petit la personnalité trouble de la disparue et les petits secrets inavouables de la famille.

On retrouve des personnages connus et que j’adore : outre Phryne, fidèle à elle-même, Dot, sa femme de chambre, Mr et Mrs Butler, Bert et Cec, l’agent Collins… J’ai également fait connaissance avec les filles adoptives de Phryne, Jane et Ruth (que l’on découvre dans l’épisode précédent apparemment, Un Train pour Ballarat), qui semblent prendre le même chemin qu’elle et vont l’aider sur l’affaire Waddington-Forsythe. On aura même le droit à une jolie histoire de quelques soirs (c’est déjà beaucoup pour Miss Phryne lol) avec Peter Smith, anarchiste qui a perdu ces illusions et ne se reconnait pas dans les actions menées par ses camarades. A moins qu’il ne soit pas celui qu’il prétend être…

Un très bon policier historique avec des personnages hauts en couleurs que j’ai hâte de revoir dans d’autres aventures (d’ailleurs si 10/18 pouvaient les rééditer… En attendant, on peut toujours se consoler avec la série TV adaptée et toute aussi plaisante : Miss Fisher enquête, très fidèle aux livres, au moins dans la représentation des personnages).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
S
J'ai le tome 1 enfoui dans ma PAL. Quand je remettrai la main dessus, pourquoi pas ?
Répondre
A
J'espère que tu aimeras. Le laisse pas trop prendre la poussière lol