Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Club des cœurs solitaires d'Elizabeth EULBERG

Genre : Littérature jeunesse (romance)

 

Quatrième de couverture :

L’amour, c’est vital… ou pas ? En tout cas, Penny, jeune lycéenne, en a assez des rencontres sans lendemain avec des garçons et des rencards qui ne débouchent sur rien de sérieux.

 

Alors, un jour, elle prend une décision : STOP ! Stop aux garçons, adieu les amourettes et les déceptions. Pour Penny, c’est un choix très personnel, mais rapidement d’autres filles de son lycée l’imitent. Un groupe est né : le Club des cœurs solitaires qui se réunit tous les samedis.

 

Penny devient alors une célébrité. On la reconnaît comme la fille qui en a marre des garçons. Ce qui, finalement, est dommage, parce qu’il y a un gars justement qu’elle ne peut pas s’empêcher d’apprécier particulièrement…

 

Ce que j'en ai pensé :

Une romance jeunesse cousue de fil blanc – à peine commencé la lecture, on sait déjà comment l’histoire se termine et surtout avec qui l’héroïne finit – mais très sympathique. En créant son Club des cœurs solitaires suite à une déception amoureuse de trop, Penny ne sait pas dans quoi elle met les pieds. Son projet qui devait au départ se cantonner à une seule personne, elle-même, prend finalement une telle ampleur que les choses lui échappent totalement. Elle est rejointe par une trentaine d’autres filles, subit l’animosité des garçons et notamment celle de Todd, son binôme d’espagnol, se voit convoquer par le principal Braddock, qui voit le club d’un très mauvais œil dans un lycée où les représentants de la gente masculine semblent avoir plus d’importance que ceux de la gente féminine. Mais il y a aussi de très bons côtés : chacune des filles membres du club s’épanouit, prend son envol pour réaliser ses rêves et la solidarité entre elles leur permet de faire face à toutes les épreuves. Cependant, est-il bien raisonnable de renoncer à tous les garçons ? Toutes les pommes du panier sont-elles pourries ? N’y en a-t-il pas quelques-uns de potables voire plus si affinités ? On voit poindre de très loin sa relation avec Ryan, Monsieur Perfection, qu’elle tente pourtant de tenir à distance. Bref, une lecture-détente qui fait du bien et remet du baume au cœur, tout à fait ce que je voulais en lisant ce livre, je ne suis donc pas déçue ! Bien au contraire ! Elle m’a fait penser à Irrésistible Alchimie, par certains côtés, par l’écriture notamment et les émotions qu’elle suscite.

Je regrette néanmoins que les personnages secondaires soient juste esquissés, seules Penny, Diane et Tracy ont une vraie « personnalité », les autres membres du club restent dans l’ombre du trio et il est parfois difficile de les différencier. En même temps, elles sont nombreuses !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :