Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Colporteur et la mort de Kate SEDLEY

Genre : Polar historique

Série Les Enquêtes de Roger le colporteur :

1. Le Colporteur et la mort

2. La Cape de Plymouth

3. La Corde au cou

4. Les Saints innocents

5. La Chanson du trouvère

6. Un Cruel Hiver

7. La Combe du Nocher

8. La Fortune de l'échevin

...

 

Quatrième de couverture :

Trop curieux de la vie pour se satisfaire de la discipline monastique, Roger choisit de se faire marchand ambulant pour arpenter les chemins du monde. Malgré son jeune âge, le colporteur a plus d’un tour dans sa besace et, mieux que marottes ou colifichets, c’est un profond sens de l’observation et de l’analyse qu’il va mettre au service des heurs et malheurs de ses contemporains. En cette fin du XVè siècle, alors que la guerre des Deux-Roses déchire l’Angleterre, ce ne sont pas de minces atouts. Pour ce digne descendant de frère Cadfael, auquel on l’a souvent comparé, Kate Sedley réinvente et reconstitue les faits divers de l’époque haute en couleur où le Moyen-Âge anglais vit ses derniers instants.

 

Ce que j'en ai pensé :

Je vais tout d’abord reprendre un peu le résumé qui ne dit pas grand-chose (mais c’est toujours mieux que de trop en dire ^^) : Roger vient de quitter l’abbaye de Glastonbury où il ne se sentait pas à sa place, pour se faire colporteur. Un jour où il se trouve à Bristol pour vendre ses produits, il fait la rencontre de Marjorie Dyer, servante de l’échevin Weaver, qui lui raconte la disparition mystérieuse du fils de son maître, Clement. Plein d’espoirs, l’échevin charge alors Roger d’enquêter sur cette affaire une fois qu’il sera à Londres, ville où ont eu lieu les faits. Le colporteur reprend alors la route et une fois à destination, s’acquitte de sa tâche, complétée par une autre disparition dans des circonstances similaires.

L’intrigue se déroule dans une période troublée : celle qui oppose les Lancastre aux York, les deux familles royales rivales. C’est une période que je ne maîtrise pas du tout et j’avoue que ça m’a posé problème. J’ai donc fait quelques recherches sur Wikipédia avant de me plonger dans le récit. Un arbre généalogique des personnages historiques ayant existé en début d’ouvrage ainsi que quelques notes sur le contexte en fin d’ouvrage n’auraient pas été de trop, bien au contraire. Leur absence se fait cruellement ressentir pour qui en connait peu ou pas du tout sur la Guerre des Deux-Roses, même s’il ne s’agit que d’un contexte qui n’a pas vraiment de lien avec l’intrigue principale.

Ensuite, avant d’entrer véritablement dans le cœur du sujet : la disparition de Clement Weaver qui est rapidement évoquée au début, il faut attendre un bon moment, le temps que notre héros se rende de Bristol à Londres, ce qui tarde à arriver. J’ai souvent trouvé le temps long. Ses pérégrinations comme la visite de Saint Thomas à Cantorbéry ne sont pas des plus intéressantes. Je me suis ennuyée et n’eut été le peu de pages que compte ce livre, je l’aurais sans doute abandonné, d’autant que les indices laissés par l’auteur nous amènent très vite à deviner l’identité du coupable. L’enquête manque de finesse et arrivée au bout, me reste une impression de « tout ça pour ça ». Mouais, bof. Je n’ai pas vraiment aimé ce polar historique. J’en ai un autre de la série dans ma Pal, La Fête des moissons, le 11ème de la saga, reçu en cadeau pour deux livres de l’éditeur achetés, ce qui m’a poussé à acheter le premier d’occasion, histoire de ne pas me sentir perdue, surtout dans la vie de Roger puisque chaque enquête est indépendante des autres. J’avoue qu’il (La Fête des moissons) me tentait davantage que celui-ci et peut-être aurais-je dû m’écouter et commencer par lui. J’essayerai tout de même de le lire mais pas tout de suite. J’espère qu’il sera meilleur que Le Colporteur et la mort dont les imperfections sont peut-être dues au fait qu’il s’agit du premier…

Bref, une lecture peu concluante…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Sharon 31/05/2014 21:34

Merci pour ta participation au challenge, lien ajouté !
Le problème des premiers tomes de série, c'est que, parfois, ils sont vraiment longs à mettre l'intrigue en place - et le pire, c'est que les tomes suivants ne font parfois pas mieux !

Alexielle 01/06/2014 11:43

Oui c'est ce que je me dis aussi : c'est peut-être dû au fait qu'il s'agit du premier. J'espère que la série s'améliore ensuite ^^
Merci, Sharon !