Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aurora Teagarden Tome 1 : Le Club des amateurs de meurtres de Charlaine harris

Genre : Policier

 

Quatrième de couverture :

Chaque petite ville a ses mystères et Lawrenceton, en Géorgie, n’échappe pas à la règle. Le club des amateurs de meurtres se réunit une fois par mois pour étudier de célèbres cold cases. Pour Aurora Teagarden, jeune bibliothécaire, c’est un passe-temps agréable et inoffensif. Jusqu’au jour où elle découvre le corps sans vie d’une des membres du cercle. Etrangement, la scène du crime ressemble à une ancienne affaire. Des fidèles du club sont assassinés et ces meurtres ont des allures de copycat. Tous les membres, y compris Aurora, sont des coupables plausibles, et des victimes potentielles. Qui se cache derrière ce jeu macabre ?

 

Mon avis :

Ici, point de vampires, loups garous ou autres créatures étranges ni non plus de capacités hors du commun comme celle de voir les morts. Il s’agit d’un policier sans grande prétention autre que celle de nous faire passer un bon moment, pas mémorable mais agréable, qui permet de décompresser, de lire sans se prendre la tête. Une pause bienvenue après des lectures plus prenantes ou éprouvantes, pour changer d’air et trouver un peu de légèreté. C’est souvent ainsi que je lis des œuvres de l’auteur car j’apprécie mais sans plus, c’est sympa mais ça ne restera pas dans les annales. L’intrigue est plutôt intéressante : quelqu’un s’amuse avec les membres du club, en organisant une sorte de cluedo grandeur nature : il choisit les victimes, l’arme du crime et les coupables et met en scène des meurtres ayant réellement eu lieu tels celui de Julia Wallace, l’affaire Lizzie Borden, etc… Ces références-ci nous sont présentées en gros, mais de manière suffisante. D’autres qui parsèment le texte sont juste évoquées et comme la majorité concernent des affaires anglaises ou américaines anciennes, elles ne m’ont pas parlées, n’avaient pas beaucoup de sens pour moi. C’est vrai surtout au début. Pour la suite, on se concentre davantage sur les affaires pouvant être reliées à celles commises dans le récit et du coup, je me suis sentie moins perdue, plus concernée. L’enquête se tient. Le rythme n’est pas trépidant mais il y a tout de même un petit côté addictif : on veut savoir qui est le tueur. Appartient-il au club ou lui est-il totalement étranger ? J’ai échafaudé plusieurs hypothèses et toutes se sont révélées fausses. En ce sens, c’est plutôt réussi : j’aime être surprise par le dénouement même si un certain indice mais placé loin dans le texte, presque vers la fin, nous met la puce à l’oreille. L’histoire a aussi son lot de romance, Charlaine Harris oblige, - et son triangle amoureux – mais elle n’est pas envahissante, elle ajoute de la légèreté dans le récit.

En somme, j’ai passé un bon moment avec cette intrigue policière. Je ne sais pas si je lirai les suivants, sûrement que oui, mais de la même façon que je lis LCDS, c’est-à-dire comme une lecture-détente, l’assurance de lire une histoire agréable, comme une pause livresque appréciable mais pas nécessaire. D’ailleurs, chaque volume de cette nouvelle série m’a l’air indépendant des autres : pas de cliffhanger final, l’histoire se suffit à elle-même ce qui n’est pas non plus négligeable…

 

Audrey 23/06/2013 16:27

Tiens, je ne connaissais pas ce livre mais tu as éveillée ma curiosité. En plus, étant une amatrice de livres policiers, je pense que j'apprécierai :)

Alexielle 24/06/2013 12:52

ça reste très classique et simple mais c'est sympa !

MyaRosa 06/06/2013 14:14

J'ai aussi le même ressenti avec les romans de Charlaine Harris. Sympa, sans plus, et pourtant, je ne peux pas m'empêcher de me jeter dessus dès qu'il y en a un nouveau qui sort. Je pense que je le lirai bientôt celui-ci. ;)

Alexielle 08/06/2013 11:13

Pareil ! Mais je les lis que quand j'ai envie d'une petite pause détente...

stephanie plaisir de lire 06/06/2013 14:12

Je ne pense pas me laisser tenter par ce titre même si le synopsis est tentant. ma pal croule sous les livres alors...mais c'est vrai que le côté indépendant est appréciable.

Alexielle 08/06/2013 11:12

Je comprends ^^
Oui, le côté indépendant est très appréciable, pour la Pal et le portefeuille lol