Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Objectif Pal de novembre : Les Yeux jaunes des crocodiles de Katherine PANCOL

Genre : Roman

 

Quatrième de couverture :

Ce roman se passe à Paris. Et pourtant on y croise des crocodiles.
Ce roman parle des hommes.
Et des femmes. Celles que nous sommes, celles que nous voudrions être, celles que nous ne serons jamais, celles que nous deviendrons peut-être.
Ce roman est l'histoire d'un mensonge. Mais aussi une histoire d'amours, d'amitiés, de trahisons, d'argent, de rêves.
Ce roman est plein de rires et de larmes.
Ce roman, c'est la vie.

 

Ce que j'en ai pensé :

Je le lis depuis fin octobre et j’ai failli abandonner à la moitié ! Ce roman parle essentiellement des femmes mais elles sont très loin de ce que je suis, contrairement à ce qui est annoncé dans la quatrième de couverture. La majorité des femmes de ce livre sont futiles, superficielles, fausses, manipulatrices et égocentriques. Elles se servent des hommes pour mener une vie douce et oisive pendant que ces derniers se tuent à la tâche. Je pense notamment à Henriette, vieille rombière détestable au possible, odieuse avec ceux qui l’entourent, coincée, froide et amère, à Iris, qui est tout de même plus fine que la première, qui n’est autre que sa mère. Elle vit sa vie par procuration, dans ses rêves, prend des airs supérieurs mais n’est finalement pas heureuse. Elle est pathétique et me fait pitié. Josiane fait également partie de ce groupe de parvenues : issue d’un milieu modeste, elle utilise Marcel pour se faire une place au soleil. Du moins, c’est ce qu’il semble au départ mais petit à petit, on se rend compte qu’elle a des sentiments pour lui. Elle n’est pas aussi odieuse que les précédentes et m’a touchée. Elle n’a pas eu un passé facile et partage de nombreux points communs avec son Marcel ! Enfin, celle à qui j’aurais bien botté le derrière : Hortense, la fille de Joséphine. A 14 ans, elle mène son petit monde par le bout du nez et se comporte comme une vraie petite garce. Elle ne fait pas dans le sentiment ! Je crois que c’est la pire de toutes ! La fin me l’a rendue un peu plus humaine, on comprend enfin pourquoi elle se comporte de la sorte.

A côté de ces opportunistes, Joséphine se démène comme elle peut pour s’en sortir, pour que ses filles vivent dans les meilleures conditions possibles. Elle est le vilain petit canard de la famille (Henriette est sa mère, donc Iris sa sœur et Hortense sa fille, quel entourage !). C’est une bonne poire très naïve. Si son personnage m’a plu au début, elle m’a vite agacée ! Il faut arriver à la moitié du roman pour la voir enfin évoluer et sur 661 pages, croyez-moi c’est très long !!!!! Son côté nunuche qui sort enfin de son cocon pour découvrir la vraie vie m’a gonflée !!!!! J’avais envie de la secouer et ai failli reposer mon livre. C’est la curiosité qui m’a fait tenir, encore une fois ! L’histoire n’est pas originale et il y a de nombreuses longueurs. Il est également question dans le livre de la création artistique, puisque Joséphine écrit un livre. Cette mise en abyme (un livre dans le livre puisque l’on voit véritablement le précédé de création se faire, sous nos yeux, depuis l’idée du livre jusqu’à sa publication et sa promotion) m’a plu, même si l’histoire de Florine (l’héroïne du roman de Joséphine) m’est souvent apparue comme une longue digression qui m’a fait sortir de l’histoire. Tout n’est donc pas négatif dans ma lecture ! J’ai notamment beaucoup aimé le style de l’auteur. Je ne sais pas pourquoi mais je m’attendais à un livre genre chick-litt or, il n’en est rien. Le style est recherché, parfaitement maîtrisé par l’auteur qui adapte le ton à ses personnages. Ainsi, lorsqu’elle relate les pensées de Marcel et Josiane, le style devient familier, vulgaire, ce qui leur correspond plus ! Rien que pour cela, je pense relire un livre de Katherine Pancol mais il ne s’agira pas de la suite des Yeux jaunes des crocodiles ! Mon aventure avec les personnages s’arrête là et j’en suis presque soulagée, même si la fin m’a beaucoup plu, je l’ai trouvé très émouvante et ai versé ma petite larme !!!

 

Un extrait qui m’a touchée pour terminer : Joséphine parle de sa fille, Hortense :

« Elle ne sait pas, vous savez, elle est si jeune, elle n’a pas encore touché la vie. Elle croit tout savoir, elle juge, elle me juge… (…)

Elle aurait préféré avoir Iris comme mère ! Mais qu’est-ce qu’elle a de plus que moi, Iris ? Elle est belle, elle est très belle, la vie lui est facile… C’est cette petite différence-là qu’elle voit, ma fille. Et elle ne voit que ça ! Ce petit plus qui est si injuste, qu’on reçoit à la naissance, on ne sait pas pourquoi et qui facilite toute une vie ! Mais la tendresse, l’amour que je lui porte depuis qu’elle est née… Elle le voit pas. (…)

Elle croit que l’argent peut tout, que l’argent donne tout, mais ce n’est pas l’argent qui faisait que j’étais là quand elle sortait de l’école, tous les jours, que je préparais son goûter, que je préparais son dîner, que je préparais ses affaires pour le lendemain pour qu’elle soit la plus belle, que je me privais de tout pour qu’elle ait de belles tenues, de beaux livres, de belles chaussures, un bon steak dans son assiette… que je m’effaçais pour lui laisser toute la place. Ce n’est pas l’argent qui donne ses attentions-là. C’est l’amour. L’amour qu’on verse sur un enfant et qui lui donne sa force. L’amour qu’on ne compte pas, qu’on ne mesure pas, qui ne s’incarne pas dans des chiffres… »

 

 

objectif-PAL.jpg 

Luna 11/06/2011 10:14



J'ai découvert ce livre il y a peu de temps et je ne suis pas du tout déçue, au contraire !
J'ai beaucoup aimé le fait de faire d'évènements simples, des évènements improbables et extraordinaires. L'histoire n'est pas vraiment originale, mais je trouve que les mots sont bien choisis...
Je crois que si ça avait été écrit par quelqu'un d'autre ça ne marcherait pas aussi bien !



Les lectures d'Alexielle 13/06/2011 12:54



C'est vrai que le style est beau mais je n'ai pas accroché. Les personnages ne m'ont pas plu, même Joséphine que j'ai trouvé énervante et le tout est trop long! Mais encore une fois, c'est une
question de goût. Je suis ravie qu'il t'ait plu



lasardine 15/11/2010 16:40



arf :(:( pô cool quand c'est comme ça...


je te souhaite un coup de coeur très rapidemment alors!



Les lectures d'Alexielle 15/11/2010 20:49



Merci, Lasardine



lasardine 14/11/2010 17:19



je garde un très bon souvenir de ce premier opus, et j'ai d'ailleurs beaucoup aimé les suites aussi :)



Les lectures d'Alexielle 15/11/2010 13:51



Je suis peut-être passé à côté alors...  J'ai pas beaucoup de succès avec mes lectures en ce moment : je cherche
quelque chose qui me tiendrait en haleine du début à la fin mais je ne trouve pas!!!!!!



antigone 14/11/2010 16:18



Ton billet me confirme ce que je pensais de ce roman, il n'est pas pour moi. Je t'espère une lecture moins laborieuse pour la prochaine fois !! ;o)



Les lectures d'Alexielle 15/11/2010 13:53



Moi aussi j'espère Antigone mais je crois que je suis dans une mauvaise période lecture! Pourtant j'ai envie de lire