Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Vampires de Manhattan Tome 1 de Melissa de la CRUZ

1242766577.jpg

Genre : Littérature jeunesse (fantastique/ romance)

Série Les Vampires de Manhattan :

1. Les Vampires de Manhattan

2. Les Sang bleu

3. Les Sang d'argent

4. Le Baiser du vampire

5. Le Secret de l'ange

6. Bloody Valentine

7. La Promesse des immortels

8. Les Portes du paradis (à paraitre en déc. 2012)

 

Quatrième de couverture :

Snobs et branchés, Mimi et son frère Jack sont les étudiants les plus glamours du très chic lycée Duchesne, à New York. Theodora cultive plutôt un look « vintage », alors pourquoi un garçon aussi populaire que Jack s’intéresserait-il à elle ? Y a-t-il un rapport avec Aggie, une élève retrouvée morte, vidée de son sang ? Theodora est déterminée à le découvrir quand apparait sur sa peau un entrelacs de veines bleutées qui lui glace le sang.

 

Ce que j'en ai pensé :

Une déception pour moi : je m’attendais à tout autre chose ! Je pensais que le côté fantastique de l’histoire serait prépondérant or, il n’est que très secondaire. Il s’agit avant tout de la vie lycéenne de jeunes ados huppés, dans les quartiers chics de New York, des descendants de vieilles familles influentes de la ville. En le lisant, j’ai beaucoup pensé à Gossip Girl, la saga de Cecily Von Ziegesar mais là encore, l’histoire est beaucoup moins palpitante, intéressante. C’est très ado, avec d’un côté le clan des branchés et de l’autre celui des marginaux, les petites fêtes organisées chez les uns ou les autres, les séances de shopping et autres banalités et clichés artificiels du genre, leurs amourettes, etc… Il faut attendre la seconde moitié du récit pour que l’aspect fantastique commence à être présent. Jusqu’ici, l’auteur soulève quelques points comme l’existence du Comité mais sans s’appesantir sur la question. J’ai préféré cette partie-là du livre, plus active, plus intéressante dans la présentation du mythe vampirique du point de vue de l’auteur. C’est la seule chose qui m’ait vraiment plu mais encore une fois, rien n’est approfondi, l’auteur reste en surface, sans doute pour maintenir l’intérêt du lecteur et lui faire acheter le tome 2. Malheureusement, elle n’aura pas réussi son coup avec moi, je ne compte pas lire la suite. Ce que j’ai lu m’a amplement suffi… L’auteur n’a pas réussi à capter mon attention, j’ai d’ailleurs lu la fin en diagonale, par curiosité plus que par réel intérêt. Même les personnages manquent de charisme. Ils sont sans consistance, plats et très caricaturaux. L’identité du « coupable » n’est pas non plus un mystère, l’auteur nous laissant des indices plus gros qu’une maison, sans aucune finesse. Il faut être aveugle pour passer à côté. Reste juste à savoir qui se cache derrière tout cela, qui est le « big boss » des méchants mais sincèrement, ça m’est totalement égal !

1111290447301291289112699

2/26

 

logo p11

Frankie 06/09/2012 20:28


J'avais trouvé le livre sympa mais qu'est-ce que j'avais été énervée par les marques à profusion ! C'est vrai que ça m'a fait penser à Gossip Girl également et finalement ça reste une histoire
assez superficielle.

Les lectures d'Alexielle 07/09/2012 13:20



En fait je pense avoir été déçue car ça ne correspondait pas du tout à l'idée que je m'en faisais : je pensais que le côté fantastique était très marqué et en fait c'est plus de la romance ado
qu'autre chose. Je n'ai même pas pu le terminer et paradoxalement, j'adore Gossip Girl (la saga littéraire parce que j'aime pas trop la série TV qu'ils en ont tiré) mais ça manque ici de panache,
de peps, d'action quoi  Pour ce qui est des marques à profusion, on m'avait déjà prévenu donc j'ai fait l'impasse
sur ce côté là...