Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Voyage dans le passé de Stefan ZWEIG

Genre : Roman
 

Quatrième de couverture :

Louis, jeune homme pauvre mû par une « volonté fanatique » tombe amoureux de la femme de son riche bienfaiteur, mais il est envoyé quelques mois au Mexique pour une mission de confiance. La Grande Guerre éclate. Ils ne se reverront que neuf ans plus tard. L’amour résiste-t-il à tout ? A l’usure du temps, à la trahison, à une tragédie ?

 

Mon avis :

J’ai beaucoup aimé l’écriture de ZWEIG, très réaliste et très « imagée ». Je m’explique : dans Le Voyage dans le passé, il retrace les différentes étapes de l’amour avec un grand A : de ses premiers balbutiements jusqu’à la passion folle, la rupture, l’oubli puis les retrouvailles. L’histoire commence d’ailleurs par celles-ci (les retrouvailles) entre Louis et sa bien –aimée (dont on ignore le prénom) après neuf ans de séparation, à cause de son métier qui l’a conduit au Mexique et de la guerre qui l’a empêché de revenir au bout de deux ans, comme convenu. Ces retrouvailles sont l’occasion pour Louis d’évoquer le passé, de se replonger dans ses souvenirs, depuis leur première rencontre jusqu’à aujourd’hui. Ses sentiments sont très bien décrits, cela sent le vécu. De plus, l’écriture fait que les images défilent devant nos yeux (en noir et blanc dans mon cas peut-être à cause de l’image de la couverture elle-même en noir et blanc ou pour le côté nostalgique que le narrateur emprunte). On n’a aucun mal à comprendre ce qu’il ressent car tout le monde a connu le grand amour et toutes les émotions qu’il entraîne. Seul petit bémol : les sentiments de Louis sont tellement décortiqués que je suis un peu restée à côté de l’histoire. Mais, je me demande si ce n’est pas un effet voulu par l’auteur. En effet, Louis évoque des souvenirs or, les souvenirs sont des « reconstructions », ils sont en général embellis, idéalisés, passés au crible de notre analyse, il ne nous en reste que des impressions, des images floues et c’est un peu ce qui se passe à la lecture de cet ouvrage. Je me suis beaucoup interrogé en lisant ce livre : que reste-t-il de nos histoires passées ? La distance éloigne nos deux amoureux. De plus, ils n’ont pas vécu les mêmes choses durant ces années et c’est donc deux personnes totalement différentes qui se rencontrent neuf ans après. Peuvent-ils reprendre là où ils en étaient restés, après tant d’années et tant d’épreuves traversées l’un sans l’autre ?

defi_classique-1-.jpg


objectif-PAL.jpg

2/143

Luna 19/01/2013 08:50


J'ai également beaucoup aimé ce livre : j'adore l'écriture de l'auteur et j'ai apprécié que son histoire "toute bête" me fasse autant ressentir d'émotions..

Les lectures d'Alexielle 19/01/2013 11:40



Oui, il décrit les émotions avec beaucoup de justesse ! ça me fait penser qu'il faut que j'en lise d'autres de lui !!!! Merci, Luna !



Bénédicte 26/02/2011 23:12



C'est  un bonheur de le lire. Les phrases sont magnifiques et l'intrigue subtile.



Les lectures d'Alexielle 27/02/2011 11:36



Oui j'ai beaucoup aimé le style également!



Liyah 09/04/2010 13:30



Moi j'ai lu Le joueur d'echec que j'ai beaucoup aime. Je pense que Zweig est une valeur sure. Je note celui-ci  !



Les lectures d'Alexielle 09/04/2010 21:24



Et moi je note Le Joueur d'échecs. Merci Liyah!



MyaRosa 27/03/2010 11:36


J'espère aussi. Je n'ai encore rien lu de lui mais j'ai Le joueur
d'échecs et Vingt-quatre heures de la vie d'une femme dans ma PAL.


MyaRosa 26/03/2010 23:17


Il a l'air vraiment bien ce livre. J'aimerais beaucoup le lire.


Les lectures d'Alexielle 27/03/2010 10:55


C'est le premier que je lis de Stefan ZWEIG, dont on entend beaucoup parler sur les blogs. Je ne sais pas si c'est le meilleur mais je le trouve très bien écrit et j'ai bien aimé! J'espère qu'il en
sera de même pour toi...