Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Bleu est une couleur chaude de Julie MAROH

105635_c.jpg

Genre : BD

 

Quatrième de couverture :

La vie de Clémentine bascule le jour où elle rencontre Emma, une jeune fille aux cheveux bleus, qui lui fait découvrir toutes les facettes du désir et lui permettra d’affronter le regard des autres. Un récit tendre et sensible.

 

Prix espoir de la quinzaine BD de Bruxelles en 2008

Prix du jeune auteur du Salon de la BD et Arts Graphiques de Roubaix en 2010

Prix citoyen au festival de Blois 2010

Prix du Public au festival international d’Angoulême en 2011

Prix du meilleur album au festival de la BD d’Alger en 2011

 

Ce que j'en ai pensé :

Je ne serais pas allé de moi-même vers cette BD. Je la découvre grâce au Baby challenge BD de Livraddict, auquel je me suis inscrite et c’est une très belle chose. Ce n’est pas un coup de cœur,  mais il s’en est fallu de peu !

Clémentine, élève en seconde, est une ado en quête d’identité. Elle fait ses premières expériences amoureuses, avec le beau Thomas. Jusqu’au jour où son regard croise celui d’Emma. Et là, son cœur s’emballe. Serait-ce le coup de foudre ? Impossible ! Emma est une fille ! Pourtant, la jeune femme hante ses rêves, quand sa conscience est endormie. Notre héroïne est en pleine interrogation. Refus d’accepter, peur du rejet, perte de repères, honte, culpabilité, regard hostile des autres, poids de la morale et de la société, reconstruction, prise de conscience, épanouissement, trahison : les émotions et les sentiments qui l’habitent sont très bien rendus, tant au niveau du texte que du dessin. Des phrases percutantes, justes, qui nous amène nous aussi à porter un autre regard sur l’homosexualité, à nous mettre à leur place. C’est une BD intelligente, qui parle avant tout d’amour, sans tabou, en mettant à mal les préjugés. La fin est bouleversante, même si on sait d’avance comment leur histoire se termine, étant donné qu’elle est annoncée dès les premiers mots.

Un hymne à la tolérance qui devrait tomber dans toutes les mains, à condition qu’elles soient adultes car certaines scènes sont un peu osées, mais rien de choquant, là n’est pas le but de l’auteur. On pourrait s’étonner de tous les prix reçus, on comprend à la lecture qu’ils sont amplement mérités !

 

Je ne suis pas très citations, encore moins en ce qui concerne les BD, mais je ne peux résister, cette fois-ci, au plaisir de vous faire partager mes préférées :

 

« Ah ! Tu gardes encore certains préjugés apparemment. Pourtant tu es bien placée pour savoir que l’amour ne répond pas à la morale qu’on t’a apprise » (Valentin s’adressant à Clémentine)

 

« Il n’y a que l’amour pour sauver ce monde. Pourquoi j’aurais honte d’aimer ? «  (Clémentine)

 

« Et c’est peu à peu que j’ai compris que nos façons d’aimer étaient multiples. On ne choisit pas de qui on va tomber amoureux, et notre conception du bonheur s’impose à nous-même selon notre vécu » (Emma à Clémentine)

 

« Mais mon amour, tu m’as déjà sauvée. Tu m’as sauvée d’un monde établi sur des préjugés et des morales absurdes, pour m’aider à m’accomplir entièrement. Personne n’est fautif de ce qui arrive aujourd’hui » (Clémentine, dans son journal, à l’attention d’Emma)

 

bandedessine

lasardine 28/01/2013 21:22


un magnifique coup de coeur pour moi!!

Les lectures d'Alexielle 29/01/2013 10:31



Je peux comprendre ! Il s'en est fallu de très peu pour moi ^^



Cyru 27/01/2013 13:01


à lire, une très belle BD. 

Les lectures d'Alexielle 27/01/2013 14:20



Oui, un incontournable