Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Légende du Changeling Tome 1 : Le Mal-venu de Pierre DUBOIS (scénario) et Xavier FOURQUEMIN (dessins)

9782803624096-couv-I325x456.jpg

Genre : BD

Série La Légende du Changeling :

1. Le Mal-venu

2. Le Croque-mitaine

3. Spring Heeled Jack

4. Les Lisières de l'ombre

 

Quatrième de couverture :

Au creux des arbres, au fond des forêts, dans chaque pierre, dans les champs et les plaines…

Partout l’esprit de la nature est vivant.

La légende dit que, tous les cent ans, un jeune garçon sera enlevé à ses parents par les fées et qu’il en reviendra transformé. Il pourra désormais communiquer avec la nature et ses forces magiques. Il est dit que ce jeune garçon combattra les êtres maléfiques voués au Seigneur du Chaos. Il est dit que de ce combat dépendra l’avenir des êtres de Lumière.

Et c’est le soir où une étoile s’émiettant des infinis viendra au milieu d’un cercle de pierres que la quête du changeling commencera.

 

Ce que j'en ai pensé :

Un premier tome qui commence sans véritable introduction : un groupe d’êtres magiques est réuni et assiste à la chute d’une étoile. Puis, le lecteur passe à autre chose : nous est présentée la famille Jobson : le père, la mère, Sheela, leur fille et le petit dernier, Peter, un bébé. Un jour, Sheela laisse son frère sous un arbre à aubépine. Lorsqu’elle revient, le bébé  a disparu. Tous le recherchent, sans résultat. Trois jours plus tard, quelqu’un dépose l’enfant sur le seuil de leur porte mais il parait changé. On retrouve alors la petite famille quelques années plus tard. Peter et Sheela ont grandi et semblent tous deux très proches de la nature. Peter aime se balader dans les bois et fait un jour la connaissance d’un étrange personnage qui devient son ami. Malheureusement, ils doivent déménager pour Londres suite à une année de mauvaise récolte et à un propriétaire désireux de vendre leur maison. On assiste donc à leur nouveau départ dans la grande ville, dans les quartiers pauvres, à la révolte des ouvriers, exploités par les classes bourgeoises et leur lente adaptation à  cette atmosphère nauséabonde et dangereuse.

Le lecteur a du mal à voir où les auteurs veulent en venir dans ce premier tome. On a un peu l’impression de sauter du coq à l’âne. Heureusement, la quatrième de couverture vient quelque peu éclairer nos lanternes car les explications ne sont pas nombreuses (ni très claires). On s’attache néanmoins à Peter, Thomas et Sheela, beaucoup moins à Betty, la mère. J’ai beaucoup aimé me replonger dans les rues de Londres, dans l’East End, souvent décrit dans la littérature, à une autre époque. On comprend que les créatures magiques ont un rôle à jouer mais elles se font très discrètes, pour l’instant. Peut-être seront-elles plus présentes par la suite.  Un premier tome très intrigant donc. J’ai bien envie de connaitre la suite, savoir notamment qui est cet homme en noir, aux yeux rouges, bien inquiétant et que l’on trouve souvent en travers de la route de notre petit héros.

Rose 09/01/2013 22:46


Effectivement le premier tome n'apporte pas trop d'explications, mais c'est une série que j'ai beaucoup apprécié dans le mélange de Londres, de fantastique et de légendes !


Bonne découverte de la suite :)

Les lectures d'Alexielle 10/01/2013 11:11



J'aime aussi beaucoup ce qui a trait à Londres à différentes époques et on s'attache aux personnages, notamment Sheela et Peter !


Merci, Rose ! J'emprunterai la suite à la médiathèque quand j'y retournerai (en espérant qu'ils l'ont ^^).