Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Grammaire est une chanson douce d'Erik ORSENNA

38003976.jpg

Genre : Roman

 

Résumé :

Pour les vacances, Jeanne et Thomas,  10 et 14 ans, vont rejoindre un de leur parent de l’autre côté de l’Atlantique. Malheureusement, les choses ne se passent pas comme prévu : une tempête fait naufrager le bateau qui devait les mener à destination. Par miracle, ce sont les deux seuls rescapés. Ils échouent sur une île magique, accueillis par Monsieur Henri et son neveu, le Sublime aux magnifiques yeux verts. Leurs nouveaux amis vont tout faire pour les aider à retrouver la parole, qu’ils ont perdu suite au choc subi…

 

Ce que j'en ai pensé :

C’est un très beau conte moderne, plein  de poésie et d’inventivité. A travers ce texte, l’auteur nous transmet son amour des mots :

« Les mots sont de vrais magiciens. Ils ont le pouvoir de faire surgir à nos yeux des choses que nous ne voyons pas ».

 

Il nous interroge sur nos habitudes de langage :

«  Vingt-cinq langues meurent chaque année ! Elles meurent faute d’avoir été parlées. Et les choses que désignent ces langues s’éteignent avec elles. (…) Les mots sont les petits moteurs de la vie. Nous devons en prendre soin ».

 

En effet, il nous fait prendre conscience de la richesse de la langue française, de ces mots que l’on utilise plus et qui tombent en désuétude ou de ceux que l’on emploie à tort et à travers, dont on use et abuse sans vergogne comme le célèbre « Je t’aime ».

Il nous offre également une très jolie leçon de grammaire :

« Vous voyez, les mots c’est comme les notes. Il ne suffit pas de les accumuler. Sans règles, pas d’harmonie. Pas de musique. Rien que des bruits. La musique a besoin de solfège, comme la parole a besoin de grammaire ».

 

Il la rend simple, facile, claire et surtout, amusante, loin des cours rébarbatifs de notre enfance. Et chacun sait que l’on apprend beaucoup mieux en s’amusant : c’est donc un texte dont chacun devrait s’inspirer pour faire découvrir la richesse de notre langue aux plus jeunes. D’ailleurs, derrière le conte, on peut également voir une critique de l’enseignement classique, avec l’Institut pédagogique, aussi appelé Sécherie, cette habitude de nous faire décortiquer les mots jusqu’à leur retirer toute leur poésie, tout leur sens, toute leur beauté. Heureusement qu’il existe des Melle Laurencin pour transmettre aux enfants leur amour des belles phrases et des bons mots :

« Le matin, on nous apprenait à découper la langue française en morceaux. Et l’après-midi, on nous apprenait à dessécher ses morceaux découpés le matin, à leur retirer tout le sang, tout le suc, les muscles et la chair ».

 

Vous l’aurez deviné, j’ai beaucoup aimé tant l’histoire que le message véhiculé par l’auteur ainsi que son style, poétique, simple et ses personnages, notamment Jeanne, avec son franc parler, Thomas, plus discret mais très complice avec sa petite sœur, malgré leurs chamailleries, Monsieur Henri (Salvador ?) et toutes ses inventions, de la nommeuse à l’usine des mots en passant par la ville des mots et le marché… Magnifique, ingénieux, plaisant !

 

En parcourant le net, je suis tombé sur le site de l'auteur. Il explique les raisons qui l'ont poussé à écrire ce livre :

"Depuis toujours, j'aime de passion la grammaire, toutes les grammaires, toutes les grilles et tous les codes enfouis sous la poussière du temps.

Mais c'est la colère qui m'a poussé à écrire. Une colère de papa : je ne comprenais plus les questions posées en classe de français à mes enfants. Un jargon inconnu de moi leur était tombé sur la tête, comme par exemple la " focalisation omnisciente ". Pourquoi ces complications inutiles ? Les enfants de sixième ou de cinquième ne doivent pas être des linguistes ! Ils doivent seulement savoir lire et écrire. Et aussi apprendre à savourer la langue, à y trouver des surprises, des ravissements.

Je vous invite donc à suivre Jeanne, Thomas et tous mes personnages dans leur promenade."

 

Vous trouverez également des activités pour aller plus loin, que vous soyez petits ou grands...

partage-lecture-logo objectif-PAL.jpg

INES 19/10/2014 11:17

J4ADORE LE RESUME

Alexielle 26/10/2014 10:00

Ne compte pas sur moi pour faire ton travail à ta place, Lolilol. Il va falloir te creuser les méninges toute seule !

lolilol 26/10/2014 09:57

j adore ton resumé mais a la rentrée je vais avoir une évaluation avec un resumé sur ce livre mais il n y en n a pas assez

Alexielle 19/10/2014 11:21

Lance-toi, le livre est encore mieux lol

Alexie l'île 15/10/2014 18:04

Il est tellement bien ce livre je le lis pour l'école

Alexielle 16/10/2014 11:23

Contente qu'il te plaise ! Une jolie façon d'apprendre en s'amusant...

fabrice 14/10/2014 19:10

merci pour le resume

Mia 18/11/2013 21:35

je les pas lu

alain 03/11/2013 16:22

le livre et tres bien mais consernent le cite je n'ai pas trouver les question domage

hahaha 21/09/2013 14:27

je les lit pour l'école il est super bien !!!

lol 23/09/2013 18:08

je trouve pas les résume

Alexielle 23/09/2013 11:19

La chance de pouvoir les lire en lecture sco ! J'aurais adoré ça !
Bonne lecture, Hahaha !

DF 14/11/2011 23:09



Rien à voir, mais je viens de vous taguer... pour un portrait chinois. C'est ici que ça se passe:

http://fattorius.over-blog.com/article-portrait-chinois-tague-trois-fois-88715624.html

Bien du plaisir, si le coeur vous en dit!



Les lectures d'Alexielle 15/11/2011 14:06



Oh ce sera mon 1er tag : je le ferai avec plaisir ! Merci !



zazy 11/11/2011 15:52



Je l'ai lu à sa sortie, mais je l'ai remis dans ma PAL car j'ai une grosse envie de le relire



Les lectures d'Alexielle 11/11/2011 22:57



Oui je pense que c'est un livre qu'on peut lire et relire aisément, sans se lasser. Bonne relecture, Zazy



Mia 11/11/2011 15:35



Je l'ai lu il y a quelques temps et j'en garde un excellent souvenir, bizzz



Les lectures d'Alexielle 11/11/2011 22:58



Biz à toi aussi, Mia