Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Communauté du Sud Tome 3 : Mortel corps à corps de Charlaine HARRIS

commun10.jpg

Genre : Bit-litt

Série La Communauté du Sud (LCDS) :

1.  Quand le danger rôde 

2. Disparition à Dallas

3. Mortel corps à corps

4. Les Sorcières de Shreveport

5. La Morsure de la panthère

6. La Reine des vampires

...

 

 

Quatrième de couverture :

Revoilà Sookie Stackhouse, la jeune serveuse télépathe de Chez Merlotte, dans une aventure pour le moins singulière (…). Aidée d’un loup-garou, qui fait naître en elle des désirs insoupçonnés, elle doit retrouver Bill, kidnappé par une ancienne amante – une vampire sexy en diable – et faire taire sa jalousie, tout en esquivant les avances d’Eric, le dangereux et séduisant Viking mort depuis plus de mille ans…

 

Ce que j'en ai pensé :

J’ai supprimé une partie de la 4ème de couverture qui disait n’importe quoi…

J’avoue que LCDS n’est pas ma série bit-litt préférée : en fait, tout comme dans Les Mystères de Harper Connelly de la même auteure, les différentes aventures du personnage, Sookie Stackhouse, sont assez redondantes, du moins dans leur intrigue : un personnage disparait (ici, Bill), dans une autre zone (Jackson, Mississippi) et Sookie est chargée de le retrouver. Eric la rejoint à un moment donné, sous couverture car s’il révélait sa véritable identité, cela créerait des tensions avec le vampire en charge de ladite zone. Pendant sa mission, Sookie s’en prend bien sûr plein la tête mais à la fin, tout est bien qui finit bien. Mouais, je suis contente de ne pas avoir à acheter les différents tomes, lesquels sont disponibles à la médiathèque. La lecture est agréable, rapide mais n’y cherchez pas plus qu’un bon moment de détente… Dans ce tome, on en apprend un peu plus sur l’organisation interne des vampires et des lycanthropes. C’est la partie la plus intéressante du récit ainsi que la rencontre avec Len, loup-garou redevable envers Eric et qui devra donc prêter main forte à Sookie pour tirer Bill d’affaire. Eric est égal à lui-même : il met une touche d’humour dans la série et encore une fois, je l’adore. J’ai plus de mal avec Sookie qui m’a vraiment gonflée : elle ne fait quasiment que se morfondre sur son sort du début à la fin et semble très en manque : c’est limite si elle ne couche pas avec tout ce qui porte un pantalon. Il faut dire que ces messieurs en veulent tous à son corps. Quel succès (serait-ce une pointe de jalousie ? ^^) ! Enfin, bref, je ne suis pas pressée de lire la suite mais continuerai néanmoins, pour passer un bon moment, quand j’aurai envie d’une lecture légère, pas prise de tête. C’est l’idéal !