Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Etrange histoire de Benjamin Button suivi de Un Diamant gros comme le Ritz de F. SCOTT FITZGERALD


Genre : Nouvelles

Je ne mets pas la quatrième de couverture car elle ne présente que la première nouvelle. Vous trouverez ci-dessous un résumé des histoires évoquées dans chaque nouvelle.
 

Ce que j'en ai pensé :
Concernant L'Etrange histoire de Benjamin Button , c'est une nouvelle un peu trop concise à mon goût. Au début, j'ai trouvé l'idée originale et je me suis laissée emporter dans l'aventure mais je me suis lassée très rapidement : les situations s'enchaînent rapidement et se ressemblent, j'ai fini par m'ennuyer : lui rajeunit alors que les autres vieillissent et le décalage se fait de plus en plus ressentir. On lui reproche sa différence alors qu'il n'y est pour rien : c'est une victime. Le récit est très peu détaillé mais bien écrit. Finalement, je pense qu'il faut surtout en retenir le message : il s'agit d'une éloge de la différence et de la dénonciation du rejet qu'elle engendre.

La deuxième nouvelle, Un Diamant gros comme le Ritz m'a par contre beaucoup plu : il s'agit d'un conte de fée cruel. Tout commence bien : John est invité par un camarade de classe dans son "château", lequel est taillé dans un diamant gros comme une demi montagne. La famille y vit en autarcie, ne recevant que des visites ponctuelles, pour ne pas susciter la jalousie et garder ce havre de richesse en leur possession par tous les moyens, même les plus "expéditifs". Les personnages sont intéressants, notamment John que l'on voit évoluer, l'écriture fluide. Cela se lit très rapidement. Un vrai petit bijou.

Lylou 25/05/2010 16:25



J'ai apprécié l'écriture mais je n'ai pas aimé la nouvelle (pas vraiment plus la 2nde que la 1ère d'ailleurs). Elle mériterait un roman plus qu'une nouvelle je pense...



Les lectures d'Alexielle 26/05/2010 11:44



Oui elle n'est pas assez développée quant aux sentiments des personnages mais les situations sont répétitives. Pour la seconde, j'ai beaucoup aimé!