Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Agence Pinkerton Tome 1 : Le Châtiment des hommes-tonnerres de Michel HONAKER

510W9DKDq9L__SL160_.jpg

Genre : Littérature jeunesse

Série L'Agence Pinkerton :

1. Le Châtiment des hommes-tonnerres

2. Le Rituel de l'ogre rouge

 

Quatrième de couverture :

"L'Agence Pinkerton embauche des détectives. URGENT. Entretien ce jour à midi au restaurant Chez Rouillard, à Salt Lake City."

Neil Galore est recruté par la première agence fédérale américaine et est chargé de mettre sous les verrous un voleur qui opère sur le Transcontinental. Une affaire, plus mystérieuse qu'il n'y paraît, qui va chambouler son existence et le conduire à tout sacrifier pour devenir un véritable Pinkerton.

 

Ce que j'en ai pensé :

En ouvrant ce livre, je m’attendais à un western. Or, ce n’est pas uniquement cela : il s’agit plus d’un western fantastique, cette deuxième dimension représentant une part non négligeable du récit, ce qui m’a surprise… et un peu déçue. Pas que je ne sois pas habituée à lire ce genre littéraire mais justement, j’avais envie d’autre chose. En relisant la quatrième de couverture, je me dis que je n’ai pas été assez attentive car il est tout de même fait mention d’une « affaire plus mystérieuse qu’il n’y parait »… ça m’apprendra !

 

Pour en revenir au livre, Neil Galore est un joueur invétéré, un filou qui a appris très jeune à se débrouiller par lui-même, en mettant notamment son intelligence à profit ! Un jour, il se retrouve à cours d’argent, la chance ayant tourné. Il voit alors une annonce de l’Agence Pinkerton et se rend à l’entretien. Je ne spoile rien en disant qu’il sera embauché, on s’en doutait ^^ Lui et ses trois collègues, Angus, Elly et Armando, ont pour mission de mettre fin aux agissements du Chapardeur, un voleur qui officie sur les lignes du Transcontinental. C’est le début d’une folle aventure…

Les personnages sont attachants : Neil prend très vite la tête de l’équipe de bras cassés nouvellement constituée. Tous ont un passé plus ou moins douteux et le lecteur se demande alors pourquoi Clay Harper les a fait entrer dans l’agence, laquelle lutte contre le crime. On sent bien qu’il y a anguille sous roche et nos amis ne tarderont pas à le découvrir eux aussi… D’ailleurs, les méthodes de l’agence sont très contestables : peu importe les moyens employés pour parvenir aux objectifs fixés, seul le résultat compte. On en apprend le fonctionnement au fur et à mesure du récit et une fois parvenu à la fin, des questions et des mystères demeurent quant à sa véritable utilité…. Autant dire que je ne fais pas du tout confiance à l’homme à la tête de celle-ci, j’ai nommé Allan Pinkerton. L’intrigue ne manque pas d’action, néanmoins les ficelles utilisées sont parfois un peu trop énormes et prévisibles, même si le suspense quant à l’identité du Chapardeur est lui très bien gardé, jusqu’à la fin… Le tout est très agréable et prenant. Mention spéciale à l’écriture de Michel Honaker, soignée. Le langage est plutôt soutenu et la lecture n’en est pas moins fluide, ce qui change un peu de la simplicité des œuvres de littérature jeunesse actuelle…