Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Histoires comme ça de Rudyard KIPLING

Genre : littérature jeunesse (à partir de 8 ans)

coeur_rouge.jpg Coup de coeur

Quatrième de couverture :
Comment le chameau acquit sa bosse; le léopard ses tâches et le rhinocéros sa peau... Comment le chien devint domestiqué tandis que le chat refusa la soumission...
Des bords de l'Amazone jusqu'aux rives du grand fleuve Limpopo, le bon papa Kipling raconte, raconte encore...

Ce que j'en ai pensé :
C'est un vrai coup de coeur pour moi!
Le narrateur répond aux interrogations de sa fille (les nombreux "Et pourquoi?" "Et comment...?" des enfants, notamment ceux qui ont 6/ 7 ans) qu'il l'appelle sa Mieux-Aimée :
" (...) A peine ouverte ses paupières,
Au loin pour traiter ses affaires,
Elle envoie, très urgemment,
Un bon million de Comment,
A peu près deux millions d'Où,
Et surtout...
Sept millions de Pourquoi!
"

Chaque histoire se présente ainsi : d'abord l'histoire en elle-même qui ressemble beaucoup à une fable, où le plus souvent, des animaux aux défauts prononcés (paresse, gourmandise, curiosité, orgueil...) sont mis en scène. On peut en déduire une certaine morale, à la fin de l'histoire. Ensuite, deux images commentées viennent enrichir le récit et permettent aux enfants de "réviser" l'hisotire et enfin, un poème vient la clore. Le ton est résolument humoristique, espiègle. On sent que l'auteur s'amuse en nous présentant ces histoires et le lecteur en fait autant... qu'il soit enfant ou adulte. Le style est également poétique, l'auteur s'amuse avec la langue, avec les figures de style comme les répétitions.

Voici quelques extraits pour illustrer :
"(...) Et bien, supposons que tu dises que j'ai dit qu'elle avait dit quelque chose de différent, je ne vois pas la différence; car si elle a dit ce que tu dis que j'ai dit qu'elle avait dit, c'est la même chose que si je disais ce qu'elle avait dit qu'elle avait dit" (extrait de La Naissance des tatous)

"Laide est la bosse du chameau
Que l'on peut voir au zoo,
Mais plus laide encore est la cosse
De celui qui point ne bosse.

Gosse et adulte aussi, hi hi!
L'ennui nous saisit, hi hi!
Si nous n'avons rien à faire.
Comme le chameau sa bosse,
Traînant notre cosse,
Nous en avons plein le dos
(...)." (extrait de Comment le chameau acquit sa bosse)

Je vous le conseille...

defi_classique-1-.jpg

Véro 28/02/2010 20:22


Il est dans ma PAL et ton article me rappelle que j'ai très envie de le lire.


Les lectures d'Alexielle 01/03/2010 14:30


J'espère qu'il te plaira autant qu'à moi!