Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'un autre monde de Claude CROZON

Genre : Roman (saga familiale)

 

Quatrième de couverture :

1914. Appelés sous les drapeaux, les hommes de la famille Kergalin sont arrachés à leur Bretagne natale. Ils reviendront blessés ou traumatisés. Désormais, pour eux comme pour les femmes qui ont dû s’organiser en leur absence, « rien ne sera plus comme avant ».

 

Vaste fresque éclairant notre temps, D’un autre monde raconte l’épopée d’une famille dans le siècle. Emportés dans le grondement de l’Histoire, les Kergalin trouveront un point d’ancrage dans leur grande maison. Affrontant le fracas des guerres et les assauts de la modernité, héros ou lâches, tour à tour jouets et maîtres de leur destin, ces hommes et  ces femmes nous touchent comme s’ils étaient les membres de notre propre famille.

 

Ce que j’en ai pensé :

Mon avis est très mitigé sur ce livre. Les personnages, beaucoup trop nombreux, ne m’ont pas touchés plus que ça, même si certains sortent du lot comme Emilienne, Madeleine et Antoine ou Etienne, André, jusqu’à son retour d’Angleterre et son engagement dans la guerre d’Indochine car après il revient changé par la guerre et n’est plus que l’ombre de lui-même. Il n’a plus rien à voir avec le petit garçon déterminé ou le héros de la guerre de 39-45 ! On passe de l’un à l’autre sans avoir le temps de bien les connaître, d’entrer réellement dans leur tête. De plus, arrivée à la génération de Pauline, j’étais perdue ne sachant plus qui était qui : c’est le risque quand il y a autant de personnages dans un livre me semble-t-il. Pauline m’a laissée de marbre alors qu’elle tient une grande place dans les deux dernières parties du roman. Elle est perdue, a grandi trop vite auprès de sa mère et de son père, André, devenu alcoolique et imprévisible. Malgré ses airs de forte tête, elle est très fragile, trop ! J’ai décroché à partir de ce moment-là et doit bien avouer avoir lu la fin en diagonale, trouvant ces deux dernières parties très longues.

Enfin, j’ai bien apprécié l’ancrage de l’histoire dans l’Histoire de France : on remonte le temps. Cependant, ce qui marque le plus c’est tout de même les guerres, les conflits. L’auteur semble avoir adopté un point de vue assez pessimiste et ses personnages croulent sous les malheurs. En conclusion, peut-être aurait-il fallu découper ce roman en trois livres, par exemple et suivre un personnage de chaque génération, un de celle d’Etienne, un de celle d’André et un de celle de Pauline pour éviter la lassitude et pour donner plus d’ampleur aux personnages. C’est n’est qu’un point de vue mais pour moi, le nombre (trop) important de personnages ne sert pas la lecture. Je dois également avouer qu’en ce moment je suis beaucoup moins réceptive à ce que je lis et plus exigeante avec mes lectures. Aussi, peut-être ne l’ai-je pas lu au bon moment, ce qui explique que je suis assez dure avec ce livre. Pour le côté positif, j’ai bien aimé la plume de l’auteur, fluide. Elle utilise une belle langue et quelques personnages m’ont touchés quand même comme je l’ai dit plus haut !

 

Je tiens à remercier le forum Livraddict et les éditions RobertLaffont pour cette découverte et je les prie d’excuser le retard pris dans la rédaction de mon billet !

lasardine (la ronde des post-it) 28/04/2010 12:43



heureusement qu'il y en a des vilains petits canards!! (et en plus, j'suis sure que t'es pas la seule ;))



Les lectures d'Alexielle 28/04/2010 14:43



Merci! Non, je ne pense pas : j'ai vu pas mal d'avis où on retrouve ce reproche des personnages trop nombreux mais peu n'ont que moyennement aimé comme moi. En général, l'appréciation d'ensemble
restent bonne voire très bonne. Enfin, on ne peut pas tous aimer...



lasardine (la ronde des post-it) 24/04/2010 21:57



pour ma part j'ai vraiment beaucoup aimé ce roman qui en plus m'a ramenée sur les lieux de mon enfance et de ma jeunesse chers à mon coeur!!



Les lectures d'Alexielle 25/04/2010 20:34



Beaucoup l'ont aimé de ce que j'ai vu sur les blogs! Je suis encore une fois le vilain petit canard mais c'est pas grave : j'assume...



Lucie 21/04/2010 14:53



Tout à fait,  !



Lucie 21/04/2010 11:18



Même si la difficulté de reconnaître les personnages à partir de la 3ème partie m'a également gênée, j'ai beaucoup apprécié ce roman !


Pour moi, ce roman tombait pile poil dans mes envies du moment. 



Les lectures d'Alexielle 21/04/2010 14:40



J'ai moins aimé les deux dernières parties (1968/ 1989 et 1989/ 2001). Je trouve les personnages moins marquants et moins identifiés et identifiables et j'ai trouvé ça long mais je pense que ce
n'était pas pour moi le bon moment, contrairement à toi


Des fois, ça tient à peu de choses le fait d'aimer ou pas un livre comme l'humeur du moment ou l'envie...