Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Best Love Rosie de Nuala O'FAOLAIN

Genre : roman

Lecture commune de janv/ fév. 2010 (forum Partage Lecture)

Résumé :
Rosie, 55 ans, travaille depuis sa sortie de l'école à l'étranger, dans différentes organisations comme rédactrice de rapport en tout genre. Un jour, Reeny, la voisine de sa tante, l'appelle car cette dernière, dépressive et alcoolique, fait des siennes. Rosie rentre donc en Irlande, à Killbride, pour s'occuper de sa tante.

Ce que j'en ai pensé :
J'ai adoré. Il ne se passe pas grand chose (je veux dire par là qu'il n'y a pas réellement d'action ni d'intrigues en tout genre) et pourtant, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Il s'agit d'abord et avant tout d'un questionnement intérieur, celui de Rosie, la narratrice, sur la vieillesse, ses effets sur le corps, le regard des hommes qui autrefois la dévoraient des yeux et aujourd'hui, ne la voient même plus. Ce retour à Killbride, dans la maison de son enfance, est également pour elle le moyen de faire un point sur sa vie, sur ses relations avec Min, sa tante, laquelle a toujours été distante avec les gens mais sur qui on peut compter en cas de coup dur et qui, aujourd'hui, a perdu le goût de vivre, de se battre (pour qui? Pour quoi? Rosie n'étant plus là, elle n'avait plus personne à s'occuper). J'ai beaucoup aimé ce personnage (Min), on la voit évoluer au cours du roman : lorsque Rosie décide de repartir aux Etats Unis afin de concrétiser son plan qui consiste à écrire un guide de développement personnel, elle quitte la pension dans laquelle sa nièce l'a installée en attendant son retour et la rejoint. Elle reprend alors du poil de la bête, s'offre une seconde chance et vit enfin pour elle, réalise tout ce qu'elle ne pouvait pas faire jusque là. Les rôles s'inversent alors. Rosie rentre à Killbride et tente de se reconstruire. Elle va revenir à ses racines en découvrant la maison de Stoneytown, dans laquelle Min et sa mère, qu'elle n'a jamais connue, ont vécu.

Je ne sais pas quoi dire de plus, je pense en avoir déjà trop dit. J'espère juste vous avoir donné envie. Ce livre en vaut vraiment la peine. L'écriture est très belle (simple mais fluide). L'auteur a un immense talent : on vit avec Rosie, on doute avec elle, on s'interroge. Les personnages nous apparaissent très proches. Ce livre est finalement porteur d'un message d'espoir et d'amour. D'ailleurs, voici un passage que j'ai beaucoup aimé et qui clos le roman :
"L'amour est central. Souviens-toi de la manière dont ils s'aimaient, de la manière dont ils t'aimaient, et songe à tous les types d'amour qui existent. (...) L'amour que l'on donne et que l'on reçoit revêt une infinie variété de formes et de figures. Qui sait à quoi il ressemblera la prochaine fois? N'oublie pas ça."

Cette lecture fait également partie du challenge ABC 2010 (dont, encore une fois, je ne peux pas mettre le logo! Merci Overblog!!!!!!!!!!!).

Avalon 19/01/2010 16:23



Pourquoi pas ? Le résumé a l'air bien ! Je suis en train de lire L'histoire de Chicago May de cette même auteur pour la lecture commune du forum Partage Lecture.



Les lectures d'Alexielle 20/01/2010 12:04


Il est bien Avalon! N'hésite plus (je sais, je suis une méchante tentatrice mais, j'assume!).

Qu'est-ce que ça donne de ton côté, L'Histoire de Chicago May? Tu aimes? Si oui, je le lirai peut-être car je ne connaissais pas l'auteur mais Best Love Rosie m'ayant plu, j'en
lirai sûrement d'autres d'elle.