Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Apolline en mer de Chris RIDDELL

9782745936103-couverture_tailleNormale.jpg

Genre : jeunesse

Série Apolline :

1. Apolline et le chat masqué

2. Apolline et le fantôme de l'école

3. Apolline en mer

(Ils peuvent être lus indépendamment les uns des autres)

 

Quatrième de couverture :

Catastrophe ! Monsieur Munroe a disparu.

Pour le retrouver, Apolline est prête à tout : voyager en sous-marin, voler en hydravion et même voguer sur un radeau. Car Monsieur Munroe court un grave danger : il est parti à la recherche du Très Grand Troll. Et le Très Grand Troll est Très dangereux…

 

Ce que j'en ai pensé :

Les parents d’Apolline, collectionneurs itinérants professionnels, sont partis en Norvège, à la recherche du Très Grand Troll, l’Abominable Troll de Trondheim, laissant Apolline en compagnie de Monsieur Munroe dans leur appartement 243 de la Troisième Rue de Grande Ville, comme à leur habitude. Apolline, occupée à choisir la destination de leurs prochaines vacances, ne remarque pas le comportement étrange de son ami. Aurait-il le mal du pays ? Il décide finalement de faire ses bagages, direction la Norvège, sur les pas du Très Grand Troll. Commence alors pour la fillette une merveilleuse aventure pour rejoindre son acolyte. Elle sera aidée par l’Ours du Canada, précédemment rencontré dans Apolline et le chat masqué mais aussi de personnes dont elle va faire la connaissance comme Jules Pasternak, Minty feuille de vigne, Ninian la chèvre des montagnes…

Encore une superbe histoire, pleine de fraicheur et de légèreté, accompagnée des magnifiques illustrations de l’auteur, en noir et blanc avec toujours une touche de vert, comme la couverture, voire même parfois des pages entières de cette couleur. Contrairement à Apolline et le chat masqué, il ne s’agit pas vraiment d’une enquête à résoudre mais bien plutôt d’un voyage initiatique qui mènera le lecteur de Grande Ville aux fjords de Norvège, à dos de baleine, dans un sous-marin, sur un hydravion, dans les griffes d’un aigle… Même si l’attrait de la nouveauté n’est plus, le charme opère une fois encore ! J’ai emprunté le tome 1 des Chroniques du bout du monde à la médiathèque, en même temps que ce livre. Chris Riddell y exerce de nouveau ses talents d’illustrateur mais l’auteur du texte est son compagnon, Paul Stewart. J’espère y retrouver cette fraicheur, l’humour, l’ingéniosité et la légèreté de la série Apolline… A voir…

Neph 15/04/2012 17:42


J'ai lu le tome avec le fantôme de l'école et je l'ai beaucoup aimé ! D'ailleurs, j'ai vraiment envie de lire les deux autres !

Les lectures d'Alexielle 16/04/2012 13:45



C'est celui que je n'ai pas encore lu  Bonne lecture des deux autres en tout cas, ils sont très bien !



lasardine 13/04/2012 23:49


j'en ai lu un ou deux, j'ai adoré!!! je vais voir à la médiathèque s'ils en ont d'autres et je me ferai un plaisir de me jeter dessus!!

Les lectures d'Alexielle 14/04/2012 12:14



Oui c'est vraiment une jolie petite série ! Il me semble qu'il n'y en a que trois de sortis mais j'espère que l'auteur ne s'arrêtera pas en si bon chemin ! J'ai encore Apolline et le fantôme de
l'école à découvrir mais un petit faible pour l'instant pour le premier lu : Apolline et le chat masqué même si celui-ci ne démérite pas