Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Profil de l'assassin de Christian JACQ

Genre : Policier

 

Quatrième de couverture :

 

L’assassin les aimait brunes, plutôt jeunes, et avait un sens aigu de la chasse.

 

Détestant les femmes oisives, il tuait ses proies selon un protocole immuable et semblait laisser derrière lui de précieux indices.

 

Et personne, jamais, ne parviendrait à l’identifier.

 

Personne… Sauf peut-être l’inspecteur Higgins, s’il comprenait pourquoi l’assassin agissait ainsi.

 

Ce que j'en ai pensé :

L’ex-inspecteur chef Higgins reprend du service le temps d’une enquête, pour aider son ami, le superintendant Scott Marlow, mis en échec sur une sale affaire de meurtres en série de jeunes femmes brunes, dans les rues de Londres.

 

Ceci n’est pas du goût d’Angota Kingsley, jeune profileuse ambitieuse, sûre de ses conceptions, aux méthodes plus modernes. Scientifique dans l’âme, elle ne s’appuie que sur des faits et non sur des intuitions comme Higgins, ce qui crée quelques frictions au départ mais une entente et un partage de méthodes et d’expériences va naître entre eux afin de démasquer le meurtrier.

 

Un jeu du chat et de la souris s’installe entre celui-ci et Scotlang Yard. Il ne s’agit pas tant de savoir qui a tué : le lecteur le comprend très vite mais plutôt de savoir comment ils vont réussir à le coincer car le coupable a plusieurs coups d’avance sur eux et est très bien entouré, par une avocate à la dent dure et une psychiatre de renom qui ont des relations et ne sont pas très regardantes quant à l’innocence ou la culpabilité de leur client, en ferventes partisanes de Rousseau qu’elles sont : pour elles, il n’y a pas de coupable, juste une société qui pervertit la nature de chacun.

 

Une enquête un peu poussive mais plaisante dans l’ensemble, malgré quelques grosses ficelles dont use l’auteur.

 

J’ai été contente de retrouver le personnage d’Higgins et ses méthodes traditionnelles qui, une fois de plus, prouvent leur efficacité !

 

 

Antigone 29/11/2017 09:57

Je n'ai jamais lu Christian Jacq ! Dommage pour l'enquête un peu poussive parce que la couverture est magnifique et donne envie de se l'offrir pour Noël :: ;)

Les lectures d'Alexielle 01/12/2017 21:28

C'est d'ailleurs un des arguments de mon achat ^^