Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Trois de Sarah LOTZ

Genre : Thriller

 

Quatrième de couverture :

Jeudi noir sur la planète : quatre avions de ligne viennent de s’écraser aux quatre coins du globe. Troublantes coïncidences… D’autant que sur trois des sites, les secouristes découvrent un rescapé. Chaque fois, un enfant. Chaque fois, sa survie tient du miracle.

La presse internationale s’empare de l’affaire, il n’est bientôt plus question que des « Trois ». Certains fanatiques religieux voient même en eux l’incarnation des cavaliers de l’Apocalypse, à ce détail près qu’ils devraient être quatre…

Dans le même temps, les familles qui ont recueilli les enfants sont confrontées à des événements étranges. Mais qui sont au juste ces enfants ? Et que veulent-ils ?

 

Ce que j'en ai pensé :

La lecture est originale par sa forme : l’auteur présente son texte comme un essai écrit par un de ses personnages, Elspeth Martins, une journaliste, sur le mystère des « Trois », ces enfants miraculeusement sains et saufs après le crash de leurs avions respectifs aux quatre coins du globe. Malheureusement, cette façon de procéder a également ses faiblesses : les témoignages sont nombreux et l’on passe incessamment de l’un à l’autre, ce qui crée une certaine distanciation, ne m’a pas permis de m’attacher réellement aux personnages, même les principaux, ceux qui reviennent régulièrement comme les enfants, Hiro, Jess ou Bobby, à chaque fois vus par le regard des autres, notamment leur entourage comme Paul, l’oncle de Jess ou Lilian Small, la grand-mère de Bobby ou bien encore Chiyoko, la cousine d’Hiro. Je n’ai pas réussi à entrer en immersion dans ma lecture, j’étais extérieure à ce qui se passait.

Beaucoup de témoignages se recoupent, ce qui induit également une certaine redondance et au bout d’une centaine de pages, l’Ennui a très vite pointé le bout de son nez mais finalement, ce qui m’a tenue, c’est cette énigme autour de leur survie et des miracles ou catastrophes qui se produisent à leur contact, qui suscite une réelle interrogation (mais qui ne trouve cependant pas vraiment de réponse et me laisse donc un peu sur ma faim) : tout au long du livre, on se demande qui ils sont. S’agit-il tout simplement d’enfants comme les autres, ayant subi un grave traumatisme à cause de ce qu’ils ont vu, ce qui expliquerait leurs réactions parfois bien étranges comme le calme et la soudaine communicativité de Jess, elle qui était jusqu’alors plutôt timide et introvertie ? Ou faut-il croire les théories qui essaiment à leur sujet, faisant d’eux les trois cavaliers de l’Apocalypse, entre autre chose, théories échafaudées par des évangélistes avides d’argent, de reconnaissance et de gloire ou par d’autres hurluberlus qui voient en eux des espions envoyés par les extraterrestres ou bien quelque chose de plus sombre et effrayant encore ? L’auteur explore toutes les hypothèses, présentent tous les points de vue émis et j’ai eu l’impression que l’on s’éparpillait parfois un peu trop… A la découverte de la quatrième de couverture, je m’attendais à avoir vraiment peur et finalement, mon attente n’est pas tout à fait comblée : je n’ai pas éprouvé le grand frisson, à la rigueur une certaine inquiétude, une étrangeté qui se dégage de la lecture mais qui tient davantage à des événements minimes, qui n’occupent au final qu’une petite place dans le récit et suscite surtout des questions, plus que de la peur… Bref, ma lecture a été assez difficile et bien que je sois parvenue jusqu’à la fin à cause de mon envie d’avoir des réponses, j’ai trouvé cela très long.

 

Merci au forum Partage Lecture et aux éditions Pocket pour ce partenariat !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Elyuna Rodasia 10/05/2016 09:26

Oh mince que tu ne l'aies pas plus apprécié que ça...
En tout cas, il m'intrigue quand même ce livre ^^

Les lectures d'Alexielle 11/05/2016 12:13

Oui, c'est dommage : j'avais vraiment très envie de le lire et de l'aimer ^^
Peut-être que tu l'apprécieras davantage que moi ( c'est tout le mal que je te souhaite en tout cas lol) (dis-moi si tu veux que je te l'envoie, Ely : ce sera avec grand plaisir !).