Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bilan de juin 2015

Un bilan en deux temps avec tout d'abord le :

 

Bilan du mois anglais :

Première participation à cet événement annuel en ce qui me concerne et je suis sûre d'une chose : je resigne pour les années à venir ^^ J'ai adoré : l'organisation de Titine, Lou et Cryssilda, les échanges sur facebook et sur les blogs avec les autres particpant(e)s, mes lectures faites dans le cadre de ce mois (même si certaines m'ont moins plu que d'autres mais dans l'ensemble, le bilan est très positif, les découvertess faites ici et là et toutes les nouvelles idées piochées pour le mois de juin 2016 (j'ai hâte d'y être !!!!!!!!). Donc niveau lecture, j'ai lu :

 

La Reine et moi de Giles ANDREAE et Tony ROSS : un  roman jeunesse tendrement impertinent montrant une reine pas si différente de vous et moi dans ses appartements privés. Une lecture légère et drôle pour petits et grands enfants ^^

 

 Cache-cache avec le diable de Patricia WENTWORTH : premier livre lu de l'auteur et c'est une véritable réussite. L'ambiance, angoissante et les personnages, inquiétants et intrigants font monter le suspense tout au long de ce polar très british au style très approchant de celui d'Agatha CHRISTIE. J'ai très envie de découvrir d'autres titres de la dame, notamment sa série des Miss Silver.

 

 Une Femme d'imagination et autres contes de Thomas HARDY : là encore une très belle découverte que la plume enlevée, alerte et empathique de l'auteur pour ces 4 destins de femmes contrariés, où l'amour est mis à mal car comme chacun sait "Les histoires d'amour finissent mal, en général". Thomas Hardy n'aurait pas dit le contraire ^^, preuve en est faite ici.

 

 Les Secrets de Paddington de Michael BOND : j'ai profité de la journée "littérature enfantine et jeunesse" pour découvrir l'ourson le plus maladroit, inventif (surtout pour faire des bêtises ^^) et attachant d'Angleterre et sa famille d'adoption, les Brown. De nouveau un très bon moment qui m'a donné envie de voir le film, ô combien vanté et aimé par mes filleuls et leur petit frère (tout aussi inventifs en matière de bêtises ^^).

 

 Holmes (1854/1891 ?) Livre 1 : L'Adieu à Baker Street de Cecil et Luc BRUNSCHWIG : gros coup de coeur pour cette BD et ce premier tome au parti pris intéressant : et si Sherlock Holmes n'était pas l'homme que l'on croit ? Le docteur Watson part sur les traces de son ami et va de découverte en découverte à son sujet... Puis, on repart dans un passé plus lointain, celui de la jeunesse de son père. Que va-t-elle encore nous apprendre sur le détective ? J'ai vraiment hâte de lire la suite...

 

 Daisy Miller d'Henry JAMES : autant j'ai adoré Thomas Hardy et sa plume pleine de bienveillance envers ses personnages, notamment féminins, autant j'ai eu du mal avec celle d'Henry James, plus froide et distante, moins tendre, plus incisive sur le personnage central de cette nouvelle, qui parait assez fade. Le lecteur ne sait pas trop si elle joue sciemment les ingénues ou si elle le fait en toutte inspouciance, sans comprendre la portée de son comportement dans une société figée dans ses vieux principes, où les femmes doivent savoir rester à leur place et ne pas avoir de conduite "inconvenante", même si pour le lecteur moderne la conduite de Daisy ne semble pas si blâmable que cela... Bref, une lecture mitigée avec ce portrait de femme.

 

 Le Jardin secret (film) : à l'occasion du mois anglais, j'inaugure une nouvelle catégorie sur le blog : celle des films et séries (même si elle ne sera pas forcément très fournie, le blog étant avant tout tourné vers mes lectures et je tiens à ce que ça reste ainsi). Je n'attendais pas grand chose de celui-ci et pourtant, il m'a enchantée par ses paysages et ce jardin qui reprend peu à peu vie grâce aux soins de Mary, petite fille capricieuse, endurcie par la mort de ses parents et leur manque d'amour et d'attention de leur vivant, obligée d'aller vivre dans le vieux manoir de son oncle. Un manoir qui semble cacher un lourd secret. Sa venue va chambouler toute la maisonnée tant cette enfant est une vraie tornade, pleine de franchise et d'allant, de fougue et de bon sens, exactement ce qu'il fallait à cette famille et sa demeure en firche...

 

 Désaccords imparfaits de Jonathan COE : un recueil de nouvelles qui m'a bien plu, des histoires douces-amères, aux chutes gentiment acerbes, désabusées mais pour lequel je ne ferai pas de billet par manque d'inspiration : je ne vois pas vraiment quoi ajouter dessus. Je dirais que ça ressemble à une mise en bouche qui donne envie d'en lire davantage de l'auteur, des choses plus conséquentes tels ses romans.

 

 Graveney Hall de Linda NEWBERY : une petite déception pour la fin de ce mois anglais. On ne peut pas gagner à tous les coups lol. J'avais beaucoup aimé son premier roman publié en français, De pierre et de cendres et je pensais me replonger dans le passé or, on suit effectivement l'histoire d'Edmund Pearson, un des propiétaires de Graveney Hall, domaine aujourd'hui en ruines, lieutenant des Forestiers d'Epping lors de la Première Guerre Mondiale mais celle-ci nous est révélée au fur et à mesure grâce à Greg, un jeune adolescent d'aujourd'hui, en quête d'identité et notamment en pleine interrogation quant à ses orientations sexuelles et aux recherches qu'il entreprend avec Faith, elle-même en plein questionnement religieux mais les retours dans le passé sont peu nombreux et la religion quant à elle, et notamment la question de l'existence ou non de Dieu, empiète beaucoup trop sur l'histoire à mon goût... Bref, je n'ai pas autant apprécié que le précédent titre de l'auteur, j'ai souvent trouvé le temps long et les interrogations des personnages ne sont pas les miennes même pour être plus franche, elles m'indifférent totalement, j'ai donc eu du mal à me sentir parfaitement en phase avec eux même s'ils sont attachants (surtout Edmund : vous aurez compris que la partie ayant lieu dans le passé m'a elle entièrement convaincue, c'est d'ailleurs ce qui m'a poussée à continuer ma lecture jusqu'au bout : savoir ce qu'il advient de lui).

 

Bilan hors mois anglais :

ça va être vite vu puisque, absorbée dans mes livres britanniques, je n'ai pas eu beaucoup le temps de faire d'autres lectures. Celles-ci sont au nombre de... une ^^ et il s'agissait d'un partenariat donc je l'ai fait passer en priorité :

 Le Sauveteur de touristes d'Eric LANGE : un roman mélangeant policier et SF au suspense prenant et entraînant, malgré quelques longueurs dues aux descritptions parfois assez détaillées des lieux visités par le personnage principal, Tom Harlem (et par l'auteur, on le sent à la lecture : il maîtrise parfaitement son sujet). N'hésitez pas à tenter l'aventure !

 

Donc 9 livres lus dont 3 au mois de mai : beau bilan me concernant ! C'est rare quand j'en lis autant, je me suis laissé entraîner dans l'euphorie du mois anglais et j'ai adoré, je le redis haut et fort !!!!! Bon certains m'opposeront le fait qu'il y a 2 livres jeunesses, 1 BD et 2 receuils de nouvelles dans le lot, des lectures courtes donc mais peu importe : elles valent autant que les autres à mes yeux et toutes ou presque m'ont plu, c'est LE plus important pour moi ! J'ai très envie de continuer mes lectures anglaises et grâce à Titine, c'est possible toute l'année, jusque fin mai 2016 et le début du prochain mois anglais en juin. YEAH !

 

Pas de prévision pour juillet niveau lecture : c'est les vacances, je n'ai donc pas envie de me prendre la tête et de m'imposer de contrainte, ce sera donc en fonction des envies du moment ^^ (comme d'hab quoi car même quand je fais des prévisions ce sont elles qui priment à chaque fois lol).