Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Indiana Teller Tome 3 : Lune d'automne de Sophie AUDOUIN-MAMIKONIAN

Genre : Littérature jeunesse

Série Indiana Teller :

1. Lune de printemps

2. Lune d'été

3. Lune d'automne

4. Lune d'hiver

 

Quatrième de couverture :

Katerina est en danger mortel. Rongée par le venin ces loups, la jeune femme se transforme peu à peu en un monstre sanguinaire et meurtrier. Son humanité semble perdue à jamais. Pourtant, Indiana ne renonce pas à son amour. Défiant les lois du clan, il enlève Katerina, abandonnant les siens au milieu de la guerre qui déchire la Meute.

Prêt à tous les sacrifices, il devra utiliser son don de rebrousse-temps jusqu’à l’extrême limite. Mais ce pouvoir est imprévisible et, à trop jouer avec le passé, Indiana pourrait s’attirer des ennemis millénaires…

 

Ce que j'en ai pensé :

C’est toujours aussi drôle, j’ai souvent éclaté de rire toute seule, dans mon lit.

Concernant l’histoire, il s’agit ici de « sauver » Katerina, qui a été mordue par Tyler dans le tome précédent et s’est transformée en semi mais la transformation n’a rien de normale. Elle est plus grosse, plus grande et plus forte que les autres semis et surtout, inconsciente mais les règles de la Meute sont ce qu’elles sont et si elle mord un humain, elle sera exécutée. J’aime beaucoup ce qu’elle devient : son état de semi fait qu’elle n’est plus seulement la demoiselle en détresse qu’il faut protéger. Elle est maintenant aussi dangereuse que les autres, à égalité avec eux et prend donc du coffre. Malheureusement et pour compliquer encore les choses, Tyler est toujours après elle, follement épris de la belle, aveuglé par son obsession, il est incapable de comprendre qu’elle ne partage pas ses sentiments et la poursuit toujours de ses assiduités. Il va donc falloir fuir mais, comme d’habitude avec Indiana, les choses ne se passeront pas sans ennui, ce serait trop simple ^^. On commence donc directement là on l’on s’était arrêté et ce tome-ci, contrairement au premier, qui était un peu longuet, ne manque pas d’action : les péripéties s’enchaînent et la lecture ne présente aucun temps mort. Tyler bascule ici vraiment dans la folie, comme le laissait présager la fin du tome 2, le lecteur n’a plus aucune illusion sur son devenir, il n’est plus dans l’entre-deux, il est passé « du côté obscur de la force » et fait un adversaire coriace, d’autant plus qu’il n’est pas le seul. J’ai adoré « le grand méchant » de l’histoire mais je n’en dirai pas plus. On ne sait pas bien sur quel pied danser avec lui, présentant tantôt une face réfléchie, posée et bienveillante et tantôt une face de barbare sanguinaire. Son intelligence en fait également un personnage très intéressant. Là encore, les mythes se croisent et se mélangent. Il y avait les loups, les semis, les vampires et les sang-vol, la légende arthurienne est également de la partie. L’auteur prend plaisir à confondre les genres, le lecteur à la lire mais je n’ai pas pu m’empêcher de me dire que c’était trop au final, la lecture ressemblant ainsi à un grand melting-pot qui part un peu dans tous les sens. J’ai tout de même hâte de connaître la conclusion de cette saga et de lire le tome 4, savoir comment nos héros, Indiana, Katerina, Axel et Annabelle (j’adore ce deuxième couple !) notamment, vont s’en sortir…